Fondjede
Marathon de Nantes 2018
Samedi 22 Septembre 2018Bas de page
  3 article(s)
News
Idx N°57902/05/2018 à 14:01 - Nantes : le récit Fait marquant N°579
Partager
imprimer
Cette année encore, pas de grosse pression pour ma 9ème participation au marathon de Nantes.
Le départ étant donné à 9h30 (et non plus 9h00), je quittais mon domicile à 8h00 tranquillement.

Photo
Comme d'habitude, je suis allé chercher mon dossard le vendredi soir en sortant du boulot.

Mon objectif était de faire une sortie longue sans aucun chrono planifié.
Bon, j'avais quand même placé la barre un peu haut.
Pas complètement récupéré du Super Trail Nantais, 44 km courus sous la pluie et dans la gadoue deux semaine plus tôt, je n'étais pas au mieux physiquement.

Pour charger la mule, j'avais donné un concert l'avant veille avec mon groupe de rock, debout toute la soirée, couché beaucoup trop tard et bu un peu de bière, pas bien EV
La sieste du samedi n'aura pas été entièrement réparatrice.

Pas grave tout ça.
Le soleil était au rendez-vous et, plus embêtant pour moi qui ne la supporte pas, la chaleur aussi.

9h00, je retrouve Olive et quelques autres potes à la Cité des Congrés, me mets en tenue et livre mon sac à la consigne.
Je file ensuite direction Cours Saint-André, site du départ.

L'attente est de courte durée.
9h30, c'est parti.

La nouveauté réside cette année dans le parcours.
Boucle le long de l'Erdre réalisé deux fois au début et vers le 32ème.
Boucle de la Cathédrale au Jardin des Plantes, même tarif.
Fini les Pas Enchantés à Saint-Sébastien, la visite de Trentemoult, ce qui, au final, fait quelques ponts en moins à franchir.

Je pars donc doucement pour me stabiliser rapidement sur un rythme de 10 km/h.
Malgré tout, je sens bien bien que ce n'est pas la grande forme.

Il fait beau donc il y a des spectateurs et pas mal d'encouragements à la clé.
Ça aide.
La chaleur grimpe assez vite. 25°C sous abri sont annoncés, en plein soleil, ça va cogner CR.
Je profite des premiers ravitaillements pour bien boire car je sais déjà qu'avec l'augmentation de la température mon estomac va me jouer des tours.

Première boucle côté Erdre puis Cathédrale et jardin des Plantes.
Au 12ème, sur les bords de Loire, en contrebas, nous côtoyons les coureurs du semi partis une heure plus tôt et qui en terminent.
Nous les quittons direction le stade Marcel Saupin et l'Ile de Nantes.

A mi parcours, je commence à avoir soif. Mes jambes annoncent la couleur : ma réserve en énergie est au plus bas.
Au 25ème, mon estomac gronde.
Au 30ème, méga point de côté que je vais avoir un mal fou à faire passer.
Obligé de marcher...
Et là, c'en est fini.
Le temps de laisser passer la douleur, mes jambes me lâchent.
Je suis cuit !

Les 10 derniers kilomètres ne seront qu'une alternance de marche et de course.
Assoiffé comme pas possible, je galère.

Photo

Photo

Photo

Je ne retrouverai de l’énergie que sur les deux derniers kilomètres.
Je retrouve le tapis rouge des cent derniers mètres.
Chrono coupé sur la ligne en 4h29'19".
Je récupère ma médaille (toujours aussi peu séduisante), retrouve Denis... et pars vider mes tripes au pied d'un arbre !
T-shirt de finisher (rouge et pas super joli) à la main, je retrouve mon vestiaire.

Entre-temps, je me suis fait un arrêt à une borne à selfie.
Maigre consolation. Je suis épuisé, déshydraté.

Cette année, pas de vidéo, pas de photo... si ce n'est une photo payante... 12 ¤ quand même ST

Nantes 2018, mon 51ème marathon, ne restera pas dans mes grands souvenirs de course.
Donc, il y a des chances que j'y participe en 2019... ne serait-ce que pour aligner mon 10ème... marathon de Nantes.
Page 1 - Article N°3

News
Idx N°57702/05/2018 à 12:13 - Nantes : ma course Fait marquant N°577
Partager
imprimer
Voici le relevé de ma Garmin 310XT pour ma 9ème participation au marathon de Nantes, mon 51ème marathon...

Encore un tracé différent, exclusivement en ville, on ne va plus à Trentemoult mais on fait deux grandes boucles en passant par le jardin des plantes.

Page 1 - Article N°2

News
Idx N°56505/01/2018 à 13:27 - Nantes : pour un 9ème Fait marquant N°565
Partager
imprimer
Changement d’identité visuelle, changement de parcours, Nantes et son marathon évoluent.
Fini Trentemoult et sa longue ligne droite, deux franchissements de pont de gagnés !
Par contre, un parcours fait de deux boucles quasi identiques, on verra ce que donne ce tracé très urbain.

C'est devenu un classique pour moi.
Je m'alignerai donc sur mon 9ème marathon de Nantes le 22 avril prochain.
Pour profiter du meilleur tarif promis aux 1 500 premiers, j'ai fait le nécessaire le 28 novembre dernier.
41 euros pour porter le dossard N° 1409 SG

En route pour mon 51ème marathon.


LienSite de l'événementLien
Page 1 - Article N°1