Fondjede
Marathon de Nantes 2019
29/04/2019 à 10:20 - Nantes : pas de la promenade !
...
Nom ou pseudo *
Email
Site WEB
Message *
Gratte
Zen Emu Confus En colère En pleurs Mesquin Agacé Rieur Diabolique Bravo Perplexe Lover Trop content Implorant Frimeur Déçu Endormi Hilare Taquin Blagueur Inquiet
 
Biz Stupéfait Teuf Respect Argh! On se tel Coeur brisé J'sais pas! Camembert! J'm'énerve pas! Tout mais pas ça! Chaud! Chuuut MDR
*
* obligatoires
Jeudi 17 Octobre 2019Bas de page
  4 article(s)
Journal
Idx N°60529/04/2019 à 10:20 - Nantes : pas de la promenade ! Fait marquant N°605
Partager
imprimer

Le Diplôme

Voilà, il est fait ce 10ème marathon de Nantes, le numéro 55 dans ma collecton marathon.

En résumé avant le récit complet, je pourrai dire qu'avec son nouveau tracé, plus urbain avec un départ sous la nef des Machines de l’Île, le passage par de nouveaux sites (parc de Procé, Place Graslin) mais aussi plus accidenté avec quelques belles montées égrainées un peu partout, eh bien ce parcours était plutôt sympa.
La météo un peu fraîche mais idéale pour la course n'avait découragé aucun des nombreux spectateurs présent un peu partout. C'est un indicateur fort sur la place que prend cette épreuve aux yeux des nantais : Nantes, 5ème au classement des marathons français.

Pour ma part, un marathon couru bien plus vite que prévu : je partais sur une base de 4h30, allure 100 kilomètres...
Mais, les jambes étaient là et, dés le départ, j'ai pris un rythme supérieur à 10km/h.
Je n'aurai jamais réussi à ralentir vraiment.
3h58'29" m'auront suffit pour boucler ce qui, à l'origine, ne devait être qu'un sortie longue à allure douce.

Bon, place à quelques jours de récup.
Objectif, une sortie très longue courant mai ou juin : à définir.
Page 1 - Article N°2

Journal
Idx N°59823/01/2019 à 11:53 - Nantes : et de 10 ! Fait marquant N°598
Partager
imprimer
Il fallait bien que ça arrive un jour.
A force de le courir tous les ans ou presque depuis mes tous débuts de marathonien, l'heure du dixième rendez-vous nantais a sonné.

Un bon mois et demi après Tokyo, dans l'optique des 100 kilomètres de Millau, je ferai, une fois encore, de Nantes un marathon d'entraînement.
Pour la distance, pour le fun, rien de plus.

Numéro 55 BE
Dossard N° 2634 BL
Page 1 - Article N°1