Fondjede
Petit blog d'un coureur ordinaire
Brésil18/06/2017Marathon de RioA nous le Brésil !
Dimanche 28 Mai 2017Bas de page
  410 article(s)
Récits compétitions
Idx N°20011/10/2009 à 19:56 - Foulées Nantaises : du mieux possible
Partager
imprimer
Sauf en cas de marathon trop proche, elles sont traditionnellement inscrites à mon agenda.
Pour le 30ème anniversaire de l'association du même nom, les Foulées Nantaises, nous offraient cette année un parcours de plus de 14 Km au coeur de la ville.
Et je dois dire que ce parcours, loin d'être facile, facile, était vraiment superbe, nous promenant au travers de divers quartiers sympathiques du centre, pavés inclus.

13h30, je garais donc mon auto à proximité de mon lieu de travail, empruntais la passerelle qui enjambe la Loire pour rejoindre l'Ile Gloriette, point de départ de la course à 15h00.
Mon premier brin de causette du jour sera pour Jean-Luc et Marie-Annick qui nous avaient accompagnés à New-York en 2002... 7 ans déjà !
Je ferai un échauffement léger avec un collègue rencontré chemin faisant. A l'image de mes dernieres sensations de course, mes jambes ne semblent pas vouloir courir aujourd'hui non plus. C'est raide tout ça. Et pourtant, j'ai considérableemnt levé le pied cette semaine. Ca sent le fatigue de fin de saison tout ça SH

L'aire de départ est longue et étroite. J'y stationnerai 30 minutes à l'avance pour ne pas me retrouver plongé dans les profondeurs et éviter un départ trop lent du fait de l'affluence du jour : plus de 5 000 participants.

Le temps est maussade mais la pluie annoncée ne semble pas vouloir faire son apparition. La température, douce, est idéale.

15h06, c'est parti direction l'Ile de Nantes que nous allons silloner jusqu'au 5ème km pour attaquer cette butte st-Anne dont je vous ai déjà parlé à plusierus reprises, que j'arpente régulièrement lors de mes entraînements et retrouverai dans deux semaines pour le Trail Urbain Nantais.
Je n'ai déclenché mon chrono que sur la ligne de départ pour avoir mon temps réel au final et, tout au long de la course, le rythme exact founi par ma Garmin.
Jusque-là, le rythme en question est assez correct même si j'ai des craintes quant à ma capacité à le maintenir jusqu'au bout : entre 4'06" et 4'13" au kilo, ça ne va pas durer

Jack me double à ce moment et file attaquer la célèbre côte. Moi, je sais que mes moyens sont limités alors je ne tente pas de le diable.
Bien m'en a pris car cette première ascension passe mal. J'ai des cuisses réfractaires et, malgré les encouragements de Renaud, perché bien haut sur un muret, je grimpe lentement et avec peine. Prés de 5 minutes pour me faire le 6ème kilo, c'est pas fait pour me donner confiance.
Les kilomètres suivants ne feront que confirmer cette impression.
Cependant, ils passent assez vite car la foule est massivement venue supporter les coureurs. Il y a des spectateurs massés partout : ça me booste un peu quand même. De toute façon, j'ai décidé de ne pas lacher le morceau et de donner tout ce que j'ai à ma portée.
Donc mon rytme ne s'écroule pas trop et, avec les kilos qui défilent, je me dis que moins d'une heure ça peut encore être réalisable mais qu'il va falloir accélérer à un moment ou un autre.

Tout commence par la côte des Dervallières, rue de la Bastille, à proximité du parc de Procé, que j'avale sans trop souffrir. Idem pour la remontée vers Dobrée et la portion pavée proche du boulevard Guist'Hau. C'est pourtant là qu'Eric, copain de club, en profite pour me laisser sur place.

Les deux dernier kilos ne seront qu'une formalité. Accroché à mon espoir de faire moins d'une heure, je me donne à fond. Il y a maintenant un max de monde pour nous encourager : ça tombe à pic.

C'est les yeux rivés sur ma Garmin que j'aborde le final sur le cours des 50 Otages. 3'50" puis 3'52" sur mes deux derniers kilomètres, je coupe mon chrono à... 59'54".
14,3 Km/h, ça faisait un bail que je n'avais pas tenu une telle cadence. Ce résultat de redonne du baume au coeur aprés une série de compétitions sans grandes satisfactions de ce côté là.
Le bilan du jour est donc ultra positif : un bon temps, un parcours superbe, une météo idéale, une belle ambiance, que demander de plus ?
Ben, la même chose pour 2010 pardi MC

Maintenant, rendez-vous dans deux semaines pour une de mes courses préférées, le Trails Urbain Nantais.

PS : 20h10, les résultats viennent de tomber. Je termine 455ème sur 5898 arrivants (un record de participation) avec un chrono officiel de 1h00'28" (surplus par rapport à mon temps réel dû au délai nécessaire au franchissment de la ligne de départ et au fait que le temps n'est relevé que quelques instants aprés la ligne).

LienSite des Foulées NantaisesLien
Page 24 - Article N°180
bobosse44 le 12/10/2009 à 08:35
Fatigue de fin de saison, jambes raides, cuisses réfractaires...et tu finis en moins d'1h sur ce parcours superbe mais piégeant ! Chapeau mon JC GH .
J'ai regretté de ne pas t'avoir croisé : trop de monde! Belle course pour moi (à mon niveau) en 1h11'50'' à mon Garmin. RDV dans 2 semaines sur le Trail Urbain où je risque encore de ne voir que tes semelles SH
URéponse de fondjede le 12/10/2009 à 22:04
Moi aussi, je t'ai cherché. Un grand gaillard comme toi, je pensais que ça ne pouvait pas passer inaperçu DD

On a une belle photo à faire avec Pompier22 dans quinze jours.
RDV devant la mairie de Chantenay comme l'année dernière.

symphorien le 12/10/2009 à 20:12
Continues à avoir de mauvaises sensations comme çà et tu vas exploser tous tes records!!! SM
URéponse de fondjede le 12/10/2009 à 22:05
Oh toi, n'en rajoute pas...

... sinon je te renvoie faire un 100 bornes, non mais des fois CR

le double le 12/10/2009 à 21:29
Super kéké, bravo le kéké de double.
biz aux 4 kékés
signé : le double qui a couru 2.5km plus que 40km
URéponse de fondjede le 12/10/2009 à 22:01
Tu rigoles : plus que 39,695 Km
Ben oui, je sais compter et 39,695 = 42,195 - 2,5 CQFD MC
(J'ai vérifié 2 fois l'opération pour pas qu'on se moque)

Moi, j'y crois...
URéponse de symphorien le 13/10/2009 à 21:53
Bravo mon goëlan, surtout ne lâches rien WK
URéponse de le double le 15/10/2009 à 11:18
je vois qu'il y a une symphonie de kéké.
Alors soyons précis : J'ai fait 2.76km ===> 42.195-2.76= 39.435


Récits compétitions
Idx N°19904/10/2009 à 16:17 - Course nature des 2 clochers
Partager
imprimer
Cette course n'était pas planifiée.
C'est sur la proposition d'un collègue (Marc pour le citer) que j'ai décidé cette semaine de m'y aligner... pour la bonne cause.

La course nature des 2 clochers n'est pas une vraie compétition au sens officiel du terme mais plutôt une belle ballade au coeur de la campagne vignolaise au profit de la lutte contre la mucoviscidose.
Pas de frais d'engagement, chacun donne ce qu'il veut pour y participer sachant que l'intégralité de l'argent récolté sera reversé pour la lutte contre cette maladie.

Vigneux de Bretagne, c'est à 18 km de chez moi. Arrivé là-bas vers 9h00, je m'inscris à la course de 14km et retourne attendre un peu dans ma voiture car, il faut le dire, ce matin, il fait plus que frais.
Pas de pluie en vue, c'est déjà ça.
Quelques intants plus tard, je retrouve Marc, mon collègue ainsi que Christian, un 'ancien' collègue qui fait partie du club local.
Un peu comme mon Double, Christian a fait un infarctus il y a quelques années. Ca me refait toujours plaisir de le voir gambader baskets aux pieds. Comme quoi, faut y croire SD

Un petit échauffement et à 10h00, le peloton se lance à l'assaut d'un parcours pas facile, facile.

Course sans enjeu car aucun classement ne sera produit. Nous ne portons pas de dossard mais un simple chasuble blanc affichant notre participation aux Virades de l'Espoir.
Pas de départ en trombe comme il est tradition de le voir dans les compétitions.
Mon objectif du jour est simplement de faire un 'gros' fractionné sans trop puiser dans mes réserves car, dimanche prochain, je dois participer aux Foulées Nantaises.
Même sans partir trés vite, je me retrouve vite aux avant-postes, ce qui me déstabilise un peu. Je laisse donc partir un petit groupe qui semble vouloir attaquer.
Et là, je me retrouve tout seul. Ca me dérange pas mal car je comptais bien faire la course accroché à un peloton.

Vers le 3ème, je décide de ralentir franchement pour me laisser rattraper par mes pousuivants directs.
Jonction donc au 4ème km : je vais jouer la sangsue jusqu'au bout MC
Dans ce groupe, il y a Christian ainsi que.. la première féminine.
S'il y a un point commun entre toutes mes courses locales 2009, c'est bien celui-là : je traîne toujours avec la première féminine à un moment ou un autre.
Ca ne va pas durer trés longtemps car malheureusement, elle va vite décrocher.

Il faut dire que le parcours est assez éxigent : trés peu de bitume et beaucoup de chemins souvent en sous-bois.
Des cailloux, des racines, des ornières, des sols trés meubles, parfois humides, dans l'ensemble, il a fallu rester trés attentif au terrain pour ne pas se tordre une cheville.
Ajoutez à tout celà, pas mal de belles grimpettes et relances en tous genres et vous tenez le prototype idéal de la course nature.
Trés plaisant en tout cas, car je ne me suis pas ennuyé.

Côté physique, le fait d'avoir lâché prise, m'a un peu coupé les pattes. Je n'ai pas vraiment la volonté de m'arracher et ça se ressent sur mon rythme que je sens petit à petit baisser. Mais bon, ce n'était pas le jour à faire péter les scores alors que diable, profitons.

Nous rattrapons les marcheurs partis une heure avant nous.
Au 2ème ravitaillement, je prends le temps de me rafraîchir et mes camarades en profitent pour mettre quelques dizaines de métres dans la vue.
Je ne ferai pas l'effort de les rattraper et terminerai ma route en les gardant en point de mire.

Je bouclerai mes 14,5 km en un peu moins de 1h10' satisfait d'avoir participé à cette belle initiative plutôt que d'aller arpenter seul la campagne herblinoise.

Maintenant, rendez-vous dimanche prochain pour une distance similaire au coeur de la cité nantaise... entouré par au moins 3 000 coureurs pour le plus gros événement course à pied du département.
Page 24 - Article N°179
symphorien le 04/10/2009 à 22:08
Comme quoi, il existe autre chose que la compétition dans le sport, bravo pour ta démarche!!!

UFCPH
Idx N°19828/09/2009 à 23:04 - Foulées 2009 : galerie de portraits
Partager
imprimer
Voilà, ce soir, j'ai mis plus de 240 photos en ligne pour illustrer la 14ème édition des Foulées de la Gournerie.
Il m'a fallu faire une sélection parmi plus de 1 000 clichés pris par les membres de l'UFCPH : des heures de boulot certes mais du plaisir pour ceux qui se sont donnés la peine de venir honorer de leur présence nos manisfestations.
Après tout, ce n'est qu'une fois par an, alors, autant faire du mieux possible.

Il y a quelques mois, j'exposais à vos yeux ébahis une photo prise à l'arrivée des 10Km de St-Sébastien-s/Loire.
Je vous montrais alors la tête que je peux avoir à l'arrivée d'une course. Ecume aux lèvres, visage totalement défait.
Pas joli, joli mais symbolique. Quand je me donne, je me donne à fond TG

Cette année, lors des foulées de la Gournerie, Célian nous a concocté une belle galerie de portraits pris à l'arrivée de la trés sélective épreuve de 11,6 Kms.
Je vous invite à y faire un tour.
Vous y verrez une multitude de têtes aux expressions trés différentes, révélatrices de fins plus ou moins difficiles.
J'ai dû faire une sélection car il y en avait trop mais certaines sont vraiment superbes GH

Pour illustrer cet article, j'ai choisi celle de Jack, un grand copain que je croise toujours avec un immense plaisir, car elle est diplomatiquement correcte.
D'autres le sont moins. J'espère que personne ne m'en tiendra rigeur.
Bobosse, mon gars, faut que tu arrêtes de tirer la langue. J'ose pas publier une telle horreur TG

LienLa galerie de portraits 2009Lien
Page 24 - Article N°178
bobosse44 le 28/09/2009 à 23:35
Merci JC d'épargner ma famille et mes amis en censurant la fameuse photo SD ...sans doute un petit reste du Médoc où j'étais déguisé en clown BE
Grand bravo pour cette sélection en tous cas GH !
CH44 le 29/09/2009 à 14:25
Félicitations pour le boulot fait au milieu de toutes les photos ! ^^
jack le 30/09/2009 à 14:07
Je viens seulement de voir la suite de ton travail, articles toujours aussi palpitants et que dire de toutes ces photos ... chacun doit y retrouver son compte ... en tout cas je suis comblé et quel honneur d'être sur le blog d'un coureur pas si ordinaire que ça !
WK. Vivement dans 15 jours sur les routes du tram !
symphorien le 04/10/2009 à 22:05
Vraiment de superbes photos qui montrent bien la joie et la souffrance de toutes et tous!!!

J'adore la 224!!

UFCPH
Idx N°19727/09/2009 à 18:12 - Foulées 2009 : ils y étaient tous !
Partager
imprimer
Oh la,la ! Quelle fût belle cette matinée.

Tout se présentait bien samedi soir avec un nombre record de pré-inscrits : 360 dont 329 sur ce site même MC
Tout s'est confirmé ce matin.
Le soleil a baigné toutes les épreuves de ses rayons magiques.
Les plus jeunes ont, cette année, ouvert le bal, sous les encouragements de leurs aînés. Ils se sont donnés à fond histoire de montrer que la valeur n'attend pas le nombre des années. GH

La course de 12 kilomètres a battu ses records d'inscriptions. Avec 416 classés, nous tenons là notre meilleur taux de participation de tous les temps.
La course dite de la "Mort Subite" a elle aussi trouvé sa place : les 17 concurrents de renom engagés sur cette boucle de 400 mètres à parcourir 10 fois ont fait le spectacle sous les vivas des spectateurs restés nombreux pour assister à ce spectacle.
A chaque tour, le dernier coureur éliminé a fini sous des applaudissements nourris.
Le sprint final mené par les 6 rescapés du dernier tour à été prenant et terriblement apprécié par tous.
Bref, que du positif pour tous, nous y compris, qui prenions quelques risques en innovant cette année.

De mon côté, une torride matinée, comme d'habitude.
Levé aux aurores, au four et au moulin pour assurer les postes informatiques, le chronométrage, prendre des photos, je finis à peine de boucler les classements à publier sur le site.
Il me faudra encore trier les centaines de photos prises par les copains et copines du club et, ça, j'en ai pour jusqu'à trés tard dans la nuit... voire à continuer et terminer demain soir.

Au titre de mes satisfactions personnelles, outre le fait qu'aucun incident n'est venu perturber 'mon' organisation, j'ai eu le plaisir d'accueillir sur 'mes terres' quelques uns de mes meilleurs amis, collègues et connaissances : Thierry (Bobosse44) et son petit Arthur, Jack, Renaud (que j'ai vu mais n'ai pas eu le temps de saluer), Guy, Jacques, Gwenaëlle et son fiston...
Toujours le même plaisir d'échanger quelques mots, de partager quelques bons moments, plaisir auxquels c'est ajouté celui de recevoir.

LienTout voir et savoir sur les Foulées 2009Lien
Page 24 - Article N°177
bobosse44 le 27/09/2009 à 19:41
c'était un plaisir de courir sur tes "terres", juste 2 ans après ma toute première course (qui devait être la seule...), avec mon p'tit bonhomme pour son premier dossard ! Conditions extras, super organisation à nouveau. Bravo à toute l'équipe GH . Du bon boulot ! Grand merci pour ta disponibilité et bon courage pour le tri des photos !
URéponse de fondjede le 27/09/2009 à 23:18
Les photos, ah oui... les photos : plus de 2 000 cette année.
Impossible de tout traiter ce soir. Je suis trop fatigué. Mes yeux n'en peuvent plus. Je finirai demain soir.

Content de t'avoir accueilli avec ton petit bonhommme.
En attendant, le trail urbain nantais pour te faire voir la couleur de mes baskets SM

Jack le 27/09/2009 à 22:43
Je découvrais pour la première fois ce site ... magnifique. Un beau parcours, varié et pas si simple que ça. Toujours un vrai plaisir de te lire et de te revoir aujourd'hui. Je connaissais JC le coureur, le blogueur et je découvre le JC Gentil Organisateur. Respect ... et bon courage à toi pour la suite, moi je vais me coucher ! Bye bye et à bientôt aux foulées du tram. GH
URéponse de fondjede le 27/09/2009 à 23:20
Belle surprise car je ne m'attendais pas à te voir 'chez moi'.
Vivement les Foulées Nantaises qu'on puisse avoir un peu plus de temps pour tchatcher.
Moi aussi, je suis H.S. Je vais me coucher. SL

symphorien le 04/10/2009 à 22:01
Tu sais quand une course est bien organisée et que les coureurs sont bien accueillis, il y a un gros bouche à oreille qui fonctionne et çà attire forcement beaucoup de monde!!!

Bravo pour l'organisation menée de main de maître!

Récits compétitions
Idx N°19620/09/2009 à 22:23 - Semi de Rezé... pas glop !
Partager
imprimer
Résumé d'une matinée sympa mais sans lustre particulier !

Tout commence plutôt moyennement par un temps trés nuageux ce matin et une petite galère automobile avec la fermeture du pont de Cheviré qui m'a obligée à passer par le centre de Nantes et à me paumer dans Rezé que je ne connais pas bien.

Arrivé sur place tout juste 30 minutes avant le départ, je me retrouve en fin d'une file d'attente impressionnante. Il me faudra 20 bonnes minutes pour récupérer mon dossard, le N°79. Heureusement, j'ai trouvé à discuter avec un coureur sympa de l'EVA et sa compagne. Thierry (Bobosse44) a eu sa petite pensée pour moi et m'a envoyé un petit texto d'encouragement. Il est bien ce p'tit gars MC

Finalement, avec ces problèmes de remise de dossards (2 personnes seulement pour servir tous les pré-inscrits), le départ à été retardé de 10 minutes. Ce qui m'a laissé le temps de m'échauffer un petit peu et de retrouver Renaud, à quelques semaines de son marathon de... Vannes et Denis, à quelques semaines de son marathon de... Chicago. Argh, moi, je n'ai rien sur le gaz CR

A 9h10 est donné le départ de la course de 10 kilomètres. Les concurrents auront deux tours à faire alors que quatre nous attendent. Un nouveau parcours est annoncé.

9h20 donc, nous partons. Pas de bousculade, le peloton s'étire doucement dans la douce grisaille matinale.
Rapidement, un premier long faux-plat nous attend. Puis nous redescendons vers des parties plus vertes faites de chemin en sous-bois, de loin les parties les plus agréables.
Un deuxième long faux-plat montant est présent au quatrième kilomètre. Une portion de plat et une légère descente nous ramènent au point de départ. Le parcours est mémorisé. Il va falloir le refaire trois fois CF

Mon rythme à été plutôt bon sur ce premier tour : 4'12" à 4'17".
Mais, kilo après kilo, je constate que mes temps s'allongent pour se stabiliser entre 4'20" et 4'25" avec quelques petits mieux dans les parties plates et en descente.
Je ne peine pas, pas de difficulté ni de douleur. Je déroule bien mais je plafonne. Rien à faire, je n'arrive pas à hausser le ton.
Je finirai même par me taper un léger point de côté du 15ème au 18ème.

Je suis resté deux tours derrière la première féminine pour finalement la dépasser dans le troisième. Tour après tour, je dépasserai les concurents attardés du 10 km puis ceux du semi.
heureusement car je n'ai pas doublé grand monde pendant la course, me faisant même clouer sur place à plusieurs reprises dans les deux dernières boucles.

Même pour le sprint final avec un concurent qui cherche à me griller sur les dernières foulées, je n'arriverai pas à m'arracher.

Sensation bizarre, je vais finir mon semi pas du tout explosé sans pour autant avoir eu les moyens de faire mieux.

Au final, 1h30'12" (14,035 km/h) 52ème / 219 et 28ème V1.

Je récupèrerai ma bouteille de muscadet, taillerai une petite bavette avec plein de monde (la tradition) et retournerai chez-moi somme toute assez satisfait malgré ma piètre performance du jour.

On en peut pas toujours être au top.

LienSite de l'A.S.B.R.Lien
Page 24 - Article N°176
symphorien le 21/09/2009 à 08:42
Pietre performance 1h30??? beaucoup s'en contenterai mais bon quand on est habitué au caviar il est difficile de revenir aux oeufs de limpe SM

Encore une de plus à ton beau palmarès WK
Pompier22 le 21/09/2009 à 21:23
Salut,

Voici encore un trés bon temps sur semi (j'en suis encore loin) même si tu es un peu déçu.
L'on risuqe de se croiser sur le Trail Urbain Nantais, j'aurais beaucoup de plaisirs de te revoir.
Sinon en ce qui me concerne en remplacement de Millau j'ai rendez vous avec le Marathon des Ecluses de la Mayenne dimanche prochain

A bientôt

David
bobosse44 le 21/09/2009 à 23:48
Un chrono comme ça...BE , j'achète tout de suite ! Bon, pour te consoler, même les premiers semblent avoir eu du mal à trouver leur rythme avec les faux plats, les relances et les graviers...alors moi je dis : bravo !
Maintenant, bon courage à toi ces prochains jours pour la logistique informatique de la Gournerie. Je compte sur toi pour m'y faire aussi courir à 14,035 km/h SD . OK ? Mince, je suis repéré SM !
Jean Raphaël le 22/09/2009 à 16:53
GH Que dis tu là ? Voilà une belle perf et un chrono sympa. Finalement +tôt régulier EL ...normal c'est ta distance préférée il me semble. Bonne récup'.
@+Jean Raph' WK
Renaud le 23/09/2009 à 17:37
Depuis le temps que je cours après ta piètre performance..... DD
Enfin, dimanche je n'en étais pas loin donc pour moi, semi super positif.
Je te souhaite plein de monde à la Gournerie dimanche prochain avec pour moi sortie longue qui devrait passer par chez toi SG

News
Idx N°19512/09/2009 à 18:13 - Vanne KO - Séville OK
Partager
imprimer
J'avais annoncé cette semaine comme celle des décisions à prendre.
C'est fait.

Pour le marathon de Vannes du 18 octobre, finalement, je n'aurai pas eu à trancher. Cette épreuve aura fait le plein avant l'heure : les inscriptions sont déjà closes depuis quelques jours.
Face à tous les fiascos de mes précédentes investigations (Porto, Lausanne, Tozeur, Casablanca, Frankfort), j'ai donc décidé de ne pas m'acharner et de renoncer à tout projet de marathon de fin d'année. CF
Je vais donc relacher un peu le rythme et me consacrer à des épreuves locales plus courtes comme les Foulées du Tram et ce Trail Urbain Nantais que j'apprécie tant. Peut-être un ou deux cross durant la saison hivernale si la compétition me manque.
Je pourrais ainsi attaquer 2010 avec un bon capital physique.

Dimanche prochain, je ferai le semi-marathon de Rezé, ma distance préférée.

2010, puisqu'on en parle, est sur les rails.
J'ai profité de quelques soirées libres cette semaine pour mettre au point mon premier voyage de l'année.
Vol, appartement, marathon, toutes les inscriptions sont réalisées et confirmées.
Je viens tout juste de mettre en ligne la page consacrée à mon 21ème marathon, le 12 ème hors de nos frontières. MC

Avec un programme de rentrée hyper chargé, je n'ai pas encore trouvé le temps de faire ma vidéo sur le marathon d'Helsinki. Il va falloir que je m'y mette dés qu'une éclaircie se présentera dans mon planning.
Avec les Foulées de la Gournerie qui approchent, ça ne va pas être facile WO

LienLa page spéciale Séville 2010Lien
Page 24 - Article N°175
symphorien le 16/09/2009 à 22:22
Nice Cannes, La Rochelle, Le Lubéron, Millau, il y avait pourtant de quoi bien finir l'année sur Marathon!!

Mais tu as raison, il faut savoir raison gardée et reprendre la nouvelle saison sur de belles bases!
Tu ne viens plus sur mon forum EL

Idx N°19406/09/2009 à 18:03 - Entre Erdre et Gesvres, la reprise
Partager
imprimer
Je me lève tout juste, revigoré par une méga sieste.
De celles dont j'ai besoin après un bel effort.
Trois petites semaines après mon marathon d'Helsinki, on ne peut pas dire que j'étais vraiment en condition pour m'aligner sur une course de près de 20 bornes qui plus est un trail même si les dénivelés en jeu n'étaient pas terrifiants.

Pas beaucoup de kilomètres au compteur pendant les trois semaines qui ont suivi ma ballade finlandaise et un planning de rentrée bien chargé. Mais il fallait bien redémarrer pour finir l'année 2009 sur quelques beaux moments. J'ai donc choisi cette course nature de 19,9 Km que j'avais déjà faite en 2008 (Lire de récit) et beaucoup appréciée.

En tête, quelques consignes : ne pas partir comme un malade, modérer mes ardeurs pour tenir sans trop souffrir.

Arrivée à 8h30 à la Chapelle-S/Erdre, je retrouve quelques copains de club, retire mon dossard, le N°450 et pars faire un échauffement léger avant le départ : pas question de m'user avant de partir, j'ai une quantité de carburant limitée.
Je discute quelques instants avec Xavier qui vient tout juste de terminer son 1er UTMB GH

La météo est au rendez-vous. Le soleil réchauffe vite cette belle matinée un peu fraîche.

9h30, le peloton de plus de 300 coureurs s'élance. Les chemins étroits nous obligent à courir à la queue leu-leu, idéal pour modérer mon allure.
En fait, le parcours de l'année dernière, je ne m'en souviens plus. Je ne retrouve aucun point de repère. Cette année, il a un peu changé ont dit les organisateurs. Pour moi, il est tout neuf !
Une fois encore, ma Garmin va bien m'aider pour me donner mon tempo et les distances parcourues. Exceptionnellement, j'ai mis mon cardio en route pour éviter une éventuelle surchauffe du moteur.

Ce parcours, s'il est varié et buccolique, toujours aussi plaisant, n'en est pas moins casse-pattes. Roches, racines, petites buttes et virages serrés, m'obligent à beaucoup de concentration.
Je suis rapidement mis au fait de ma condition physique du jour.
Je résume : sur le plat et en descente, je déroule bien, je récupère tout aussi bien. Dés que ça grimpe, même modestement, j'ai les cuisses qui chauffent, le cardio qui s'affole.

J'ai des supporters sur le parcours. Quelques copains de la Chapelle-S/Erdre que je cotoie régulièrement au fil des compétitions locales et dont les encouragements me seront trés précieux.
Avec Eric, copain de club, nous allons faire un bonne partie de la course ensemble. Lui aussi est un peu à court de condition. Nous allons réaliser un beau chassé-croisé tout le long.
Vers le 15ème, il me scotche sur place accompagné par la première féminine qui me dépasse elle aussi.
Je n'ai pas les moyens de riposter alors je continue comme je peux car je suis entré en mode 'gestion de fatigue' et commence à compter les kilomètres qui passent de plus en plus lentement à mon goût. En effet, depuis quelques kilomètres, je commence à me faire pas mal dépasser et laisser sur place. J'ai l'impression de baisser la cadence. Mes cuisses crient à l'agression.

A la lecture des données restituées par ma Garmin, je réalise que finalement j'ai été assez régulier avec des kilos réalisés entre 4'30" et 5'00" selon les difficultés, m'offrant même le luxe d'accélérer sur les 3 derniers.

Les 6 derniers kilos sont assez roulant. Et petit à petit, sur le plat des bords de l'Edre, je retrouve un peu de punch. Sur les trois derniers, je reprendrais quelques coureurs, Eric et ma première féminine.

Pas de sprint à l'arrivée, je termine en roue libre.
Je récupère rapidement mon T-shirt technique (et de 2 !), discute avec François, Olivier, Magali, Bertrand,... et file sous la douche motivé que je suis par une galette à la saucisse promise à chaque arrivant et dont les effluves m'ont rapidement mis les papilles en éveil.

Le bilan du jour est plutôt correct : 19,9 km en 1h31'54" (13 Km/h) et un classement honorable, 75ème / 330, 30ème V1.
L'année passée, dans des conditions physiques similaires, j'avais bouclé la distance en 1h31'32" : plutôt constant le bonhomme.

Dans 2 semaines, je m'alignerai sur le semi-marathon de Rezé.
Entre temps, je vais devoir décider, si oui ou non, j'inscris le marathon de Vannes du 18 Octobre à mon agenda.
Il me faudra également boucler les détails de mon 4ème marathon ibérique à Séville le 14 Février 2010.
Sans oublier de passer du côté des organisateurs pour la préparation de 14èmes Foulées de la Gournerie le 27 Septembre.

Chargée, ma rentrée !

LienSite de l'A.C.C.Lien
Page 24 - Article N°174
Pompier22 le 06/09/2009 à 19:00
Salut Jean Claude,

Félicitation pour ta belle reprise, la forme revient donc.

En ce qui me concerne le moral est assez en berne en ce moment une légére blessure m'a mis 2 semaines de préparation 100km de Millau dans la vue et d'aprés mon entraineur, il faut vieux oublier Millau DD DD

Je suis donc trés frustrer et j'aimerais bien m'aligner sur un marathon mais voilà la forme sera tel de retour et il y a peu etre un risque de retour de la blessure..

Je pensait à celui des écluses (Lavale) le 27 septembre ou Vannes le 18 Octobre.

A bientôt
David
bobosse44 le 06/09/2009 à 23:17
Belle constance effectivement pour ta 2ème participation sur cette course que j'avais reluqué mais qui m'avait fait un peu peur à 6 jours du Médoc. Sans beaucoup d'énergie, tu tournes à 13 km/h sur un parcours pas très très facile : chapeau bas !
A un de ces jours sur les chemins de par chez nous. Amitiés.
URéponse de fondjede le 07/09/2009 à 21:45
Un grand costaud comme toi, avoir peur ?
Petit slip SM

Bon Médoc et à bientôt je l'espère pour une petite sortie ensemble.
Je te rappelle que tu as besoin d'un coach MC

Pompier22 le 07/09/2009 à 08:54
Salut Jean Claude,

Voici quelques nexs aprés une nouvelle discution avec mon entraineur.
Pas de 100km ni de marathons pour le moment même si pas de douleur il faut laisser le corps ce refaire une santé avant de repartir vers de nouveau objectif.

Merci pour le petit mot sur mon site.
Sinon le 27 septembre je suis chez la famille à St Michel Chef Chef alors pourquoi pas un petit tour vers les foulées

A+

David
URéponse de fondjede le 07/09/2009 à 21:40
C'est vrai que ta saison a été trés riche en grandes distances.
Suis les conseil de ton médecin : tu n'auras que plus de plaisir à redémarrer.
Si tu venais aux Foulées, comme je m'occupe de l'informatique et je que passe beaucoup de temps enfermé derrière mes PC, tu me trouveras dans la maison du temps libre, grand bâtiment à proximité du départ et de l'arrivée.

Pierrick le 07/09/2009 à 10:02
Bonjour Jean-Claude,
Merci pour ton récit toujours enrichissant.
Désolé de ne pas avoir très dispo hier pour discuter de nos projets.
Mais on se reverra sûrement sous peu.
Pour moi dans l'immédiat ce sera le triathon découverte de La Baule, puis le marathon cote d'amour en relais, le marathon de casablanca ....
Amicalement
Pierrick
URéponse de fondjede le 07/09/2009 à 21:42
Tu étais côté organisateur, normal que tu aies été peu disponible.
J'ai pris beaucoup de plaisir à participer à cette course nature.
Bonne route pour tes prochains défis.

le double le 08/09/2009 à 19:15
bravo mon kéké de Nantes.
J'ai repris depuis vendredi par 5mn à 50%, je suis encore loin des 42.195.
symphorien le 10/09/2009 à 19:50
Toi quand tu ne fais pas de Marathon tu fais un semi puis un autre dans 15jours pour garder le rythme, tu es vraiment insatiable!!

Demain départ pour le Médoc pour revenir à 4 unités de ton score et faire mon 4éme Marathon de l'année!!! SM
CH44 le 29/09/2009 à 14:31
J'étais aussi à la chapelle sur erdre ce jour là mais pour le 11.5 km. Mais bon, le souvenir que j'en garde est moins bon comme je me suis perdu en route...
Félicitations pour le 1h31' sur cette course parce que, pour une course de rentrée, c'est pas mal du tout !
CH

Marathon
Idx N°19226/08/2009 à 20:07 - Helsinki : un récit en chemin ...
Partager
imprimer
Tout a commencé à l'hôtel par une petite matinée pluvieuse si commune en Finlande.
L'attente à l'aéroport Vantaa lui à permis quelques jours plus tard de prendre quelque consistance.
L'escale à Munich lui a donné de l'embonpoint.
C'est sous un soleil chablisien que sa version finale à pris corps.
C'est à Auxerre que sa publication vient d'être décidée.

Il en aura fait du chemin mon récit. Un peu comme nous !
Avec son album photo, il va essayer de vous faire rêver à une nouvelle destination lointaine, tenter de vous exposer les détails d'un défi réussi.
S'il n'y arrive pas, ma prochaine vidéo aura pour rôle d'achever le travail. Sa conception débutera dans quelques jours à Saint-Herblain.

Bonne lecture !

LienMa première livraison : récit et album photoLien
Page 24 - Article N°173
symphorien le 27/08/2009 à 00:05
Il était normal que je te suive de près et même que je t'envoie un SMS le jour J des fois que tu décides à ne plus le faire, non mais des fois!!!
En plus un 20éme çà se fête dignement comme tu l'a fait si bien!
Et oui on n'a pas tous les jours 20 ans non pardon 20 Marathons!!!
Maintenant prochaine étape : 30, dans un ou deux ans!
Pour les 20 Marathons, moi il m'en manque encore 6 SM
Evy le 03/09/2009 à 09:12
Un petit coucou en passant par ton site.
Et encore bravo pour ton 20ème.
En attente de ta vidéo, mais prends ton temps, rentrée oblige.
Bises, mon pote !

Voyages
Idx N°19119/08/2009 à 18:05 - Helsinki, pas d'ennui
Partager
imprimer
J'enrichis mon carnet de voyage avec les ballades et visites de ces deux derniers jours.

La pluie a encore perturbé nos projets hier matin mais nous avons profité de l'éclaircie de début d'après-midi pour mettre le cap (en bus ligne 24) vers l'ile de Seurasaari.
Son accés est gratuit et permet de profiter d'une belle promenade en sous-bois (au milieu des écureuils) et bord de Baltique tout en admirant les habitats traditionnels finlandais rapportés de tout le pays.
L'intérieur des batisses est payant (6 euros par adulte et gratuit pour les enfants) et vaut l'investissement pour se rendre compte des conditions de vie des autochtones qu'ils soient ouvriers ou de classes aisées.

Aujourd'hui, le soleil était de retour. Nous nous sommes offert une croisière de 1h30 pour découvrir un petite partie des iles qui composent la ville (tarif famille : 43 euros). Dépaysant et vraiment un super panorama à se mettre sous la dent : la petite pause kéké sur l'eau a bien sur été dédiée à notre Kéké parisien.

Après une pause sandwich dans le vieux marché, nous nous sommes rendus au parc d'attraction de Linnanmäki (par le tram ligne 3B) pour faire plaisir aux enfants . Ils se sont bien défoulés et ont profité pleinement de toutes les attactions proposées.

Pas le temps de s'ennuyer donc. Beaucoup de marche, de grand air, une journée bien chargée : de quoi se coucher bien fatigués SL

Demain, le soleil devrait encore être avec nous. Nous profiterons de notre dernière journée pour louer des vélos et profiter de l'immense réseau de pistes cyclables qui jalonne la ville et découvrir quelques nouveaux éléments du patrimoine local.

Fondjede reporter !
Page 24 - Article N°172
symphorien le 19/08/2009 à 22:40
Je vois que vous en profiter un max, pensez aux zoulies photos!!! SM

Voyages
Idx N°19017/08/2009 à 18:01 - Helsinki : ah ! les cornichons !
Partager
imprimer
Pour attendrir mes cuisses meurtries par une ballade de plus de 42 kilomètres samedi après-midi, rien de tel qu'un peu de tourisme.
J'ouvre avec cet article mon carnet de route.

Dimanche, le temps était à la pluie, limitant du coup nos élans. Nous sommes restés dans le périmètre du centre ville. Ca tombait plutôt bien car j'étais assez fatigué. Nous avons étrenné le tramway, trés pratique et pas cher pour admirer la ville et ses monuments. Pas aussi riche que Paris, cette ville a un côté assez austère malgrés quelques beau batiments (cathédrale, églises, marché, gare centrale).

Le retour d'un temps plus clément aujourd'hui (malgré de belles averses en tout début d'après-midi), nous a permis de découvrir le vieux marché prés du port et surtout de prendre la navette maritime (15 minutes de traversée) pour aller visiter l'archipel forteresse de Suomenlinna. Une belle ballade sur des iles trés vertes, battues par les vents baltes, portant les restes des luttes passées entre suédois et russes, des garnisons aillant officiées depuis l'indépendance de la Finlande au début du siècle dernier.
C'est une visite à ne pas manquer si un jour vous posez vos orteils sur le sol finnois.
La photo est sans rapport : je placerai pour vous quelques vues dans mon futur album.

Les cornichons, je les dédie à Symphorien TG
On en voit partout dans les assiettes et les marchés.
T'as vu, Calimero, j'ai pensé à toi tout le temps !! SM
Ca change des goélands, ceux-là aussi, il en traine partout !!

LienLes photos seront bientôt là !Lien
Page 24 - Article N°171
symphorien le 17/08/2009 à 22:26
Merci pour le clin d'oeil!

Gardes en pour moi le jour où vous viendrez nous voir!!

Tu as reçu mon SMS?
URéponse de fondjede le 18/08/2009 à 07:35
Oui, j'ai bien reçu ton SMS. J'en étais aux alentours du 15 ou 16ème km. J'en ai d'ailleurs reçu deux en quelques minutes.
Je n'ai pas pris le temps de les lire pendant que je courais : pas envie de me prendre un gadin.
On est jamais seul quand on court un marathon.
Un grand merci GH

le double le 18/08/2009 à 14:16
J'en étais sur que c'est moins beau que Paris.
C'est drôle tu as choisi de faire tes balades touristiques après le marathon.
Il va falloir que ça change en 2011. non, mais !
URéponse de fondjede le 18/08/2009 à 18:06
Je compte sur toi pour me faire revenir à de saines habitudes TG
Il manque un petit quelquechose à nos pauses kéké DD