Fondjede
Petit blog d'un coureur ordinaire
Brésil18/06/2017Marathon de RioA nous le Brésil !
Dimanche 28 Mai 2017Bas de page
  410 article(s)
Marathon
Idx N°18916/08/2009 à 07:55 - Helsinki : et de 20 !
Partager
imprimer
Et de 20 BL
Mon premier marathon un samedi.
Mon premier départ en après-midi.
Mon premier marathon avec ma petite famille au départ et à l'arrivée.
Un temps superbe avec un peu de vent quand même.
Un gros point de côté au 34ème qui m'a un peu pourri la fin de parcours.
En résumé, un peu moins de 3h56' de plaisir total.
Beaucoup de séquences vidéo, des photos....

Voilà, le temps de la récupération touristique a sonné.
Il faudra patienter un peu pour le récit, les photos et la traditionnelle vidéo.

LienLe récit sera ici avec les photos et la vidéoLien
Page 25 - Article N°170
symphorien le 17/08/2009 à 22:24
J'aimerai tant faire comme toi et atteindre les 20!!

Pour l'instant tu en a 6 d'avance!!

Bravo encore pour cette maîtrise de l'exercice ô combien difficile du Marathon!!! WK
URéponse de fondjede le 18/08/2009 à 07:43
14 ou 20, ce qui compte, ce n'est pas le nombre mais la quantité de plaisir accumulée.
Il ne faut pas tomber dans une simple démarche d'accumulation de marathons qui, à mon sens, peut conduire à des excès néfastes à la longévité physique.
Car, mon objectif caché, c'est de courir longtemps, longtemps, longtemps... et de partager toutes mes expériences avec mes meilleurs amis SD SD SD


Marathon
Idx N°18814/08/2009 à 17:36 - Helsinki : mon pote Paavo !
Partager
imprimer
Il avait la mine un peu figée quand je l'ai rencontré.
Peut-être à cause de cet effort qu'il maintient depuis plus de 50 ans.
Peut-être parce qu'il en avait un peu marre de m'attendre.
En tout cas, il était bien là, Pavaoo Nurmi, devant le stade olympique des jeux de 52.
Nous sommes, vous l'aurez compris, arrivés en début d'après-midi à Helsinki : température douce, alternance de soleil et de nuages.
Un hôtel 4* fort recommandable pour notre séjour familial : piscine, sauna, petit déj et wifi inclus.
C'est d'ailleurs de ma chambre que je poste mon bonjour.
Plus recommandable encore, si je vous dis qu'il est à 500 mètres à pied du dit stade, lieu de mes prochaines frasques pédestres.
Lieu, d'où je m'en reviens avec mon dossard et mon maillot vert flashy à l'éffigie du marathon.
Une modeste expo marathon, un comptoir spécial pour les étrangers malgré tout et, surtout, beaucoup de gentillesse et de sourires : que demande le peuple !?
Mon site m'a encore permis de faire la connaissance de Xavier, un coureur de Langres venu en famille (en partie finlandaise) courir ce marathon. C'est lui qui m'a interpelé. Nous avons échangés quelques mots : tout ça suffit à mon bonheur.
Prochain objectif, ce soir, trouver un restau qui me gavera de pâtes. TG
Demain, 15 heures, je compterai sur toutes vos pensées pour aborder mon 20ème rendez-vous.
MC
LienC'est ici que figurera le résultats des coursesLien
Page 25 - Article N°169
symphorien le 14/08/2009 à 19:18
Allez une bonne rasade de pâtes, une anis étoilée et au lit pour une bonne nuit de sommeil!

Fais comme d'hab, ne change rien et rapporte nous de belles images WK
le double le 15/08/2009 à 21:52
C'est avec un grand soulagement que j'ai vu que tu avais fini.
J'ai pensé à toi toute l'après midi.
Tu devais arrivé quand je faisais une pose kéké de luxe : thé et millefeuilles.
Donne vite de tes nouvelles ton temps des 12 derniers km m'inquiète.
BIZ à vous 4 et reposez vous.
URéponse de symphorien le 15/08/2009 à 22:57
Rassures toi JC, il a réussi son 20éme pari en 3h55'47'', 1458éme/4939 arrivants SM


Marathon
Idx N°18708/08/2009 à 22:05 - Helsinki approche...
Partager
imprimer
Qu'elle fût difficile cette dernière sortie de préparation.
Même en courant doucement, les jambes n'y étaient pas, l'envie pas trop non plus.
Pourtant, ma préparation pour ce 20ème rendez-vous sur 42 kilomètres s'est trés bien déroulée. J'ai globalement bien géré mes efforts sans trop m'épuiser sur ces 7 semaines d'entrainement.
Les promesses d'une belle semaine en famille devraient me porter au summum du bien être.
Mais, quelque part au fond de mon cerveau (même s'il n'est pas bien gros, j'anticipe les railleries) , un petit nuage voile mon horizon.

Cette semaine Mon Double, ou plutôt son coeur, nous a foutu une belle trouille. Même rassuré sur son état de santé, je n'arrive pas trop à évacuer ce mauvais moment.
Nos futurs rendez-vous de kékés sont en péril. Il faudra attendre un peu avant de savoir si un tel exercice lui est encore autorisé.
Alors, au moment de partir, au moment de franchir la ligne de départ de mon prochain défi, j'aurai un peu le coeur gros.

J'ai ressorti la vidéo du marathon de la Côte d'Amour, où le Goéland nous avait tant fait rire.
En espérant revivre de grands moments comme ceux des années passées à Venise, Londres, Madrid, Rome, La Rochelle, Barcelone, Le Mont-Blanc, Athènes, Valence, le Mont Saint-Michel.... SD


LienLe journal dédié à l'événementLien
Page 25 - Article N°168
symphorien le 09/08/2009 à 16:27
T'as raison, le choc a été dur a encaisser pour Catherine et moi aussi!
Espérons qu'il ai passé le plus dur et que maintenant il se remette vite pour qu'à nouveau il soit sur les routes avec nous!!!

Bon allez dernière semaine pour toi avant le jour J et comme on dit on n'a pas tous les jours 20 ans, pardon 20 Marathons WK
le double le 11/08/2009 à 20:27
coucou c'est moi. Je suis là.
Merci pour ces mots très émouvants.
Ma prochaine ambition sera très modeste. Ce sera de courir même 100m.
Je te disais qu'au marathon je n'avais aucune émotion.
Si j'en refais un, je crois que je vais tous vous battre (en émotion bien sur)
Même 5 heures sera une sacré victoire.
Bon marathon et bon séjour aux 4 kékés de Nantes.
Vous ferez une pause kékés pour moi.
URéponse de fondjede le 11/08/2009 à 21:23
Prends le temps de récupérer. Refais-toi une santé en acier !
C'est sur, la prochaine fois que je ferai quelques foulées à tes côtés, ce sera une belle émotion.
Je rêve déjà de notre prochaîne pause kéké WK

pontgib le 12/08/2009 à 12:41
ouais un beau souvenir ce marathon cote d'amour, Jc a le moral c'est le principal, et on espére tous refaire quelques km en sa compagnie.

Famille et amis
Idx N°18625/07/2009 à 17:42 - Mégalo ? moi ?
Partager
imprimer
Il y a deux jours, je lisais ceci dans mon livre d'or :

Ah oui ... ;-)
fallait que je le dise :
à chaque fois que je viens sur ton site , je rigole du titre : "Petit blog d'un coureur ordinaire "
.... c 'est par opposition au mien ??? ... "le Méga...lo site de pconvert etc etc .."
je l'ai nommé ainsi , parce que je pense que tout bloggeur est nécessairement un "Mégalo" qq part , pour étaler sa vie , ses exploits , sur le Net !
moi le prem's , of course !
pas de mon avis ? ;-)
ceci dit : c'est tout de même un superbe outil pour suivre les copains ! si tant est que tu m'acceptes comme copain ;-)
bise à la famille ! (et isa ? elle joue de quel instrument ? )


Je suis toujours sensible aux messages que je reçois.
J'y réponds généralement par mail.
Mais ce message là mérite mieux car son auteur n'est pas n'importe qui. C'est Pierre, un des nombreux coureurs qui font partie de mon existence de 'petit coureur ordinaire'.
Celui-là donc mérite réponse publique !

Le titre de mon blog fait référence à mes nombreuses lectures où ce mot trouve souvent une belle dimension sous la plume de différents auteurs. Il te fait rire. Il en fait réagir beaucoup d'autres.
Oui, je suis fier du titre de mon blog. Il reflète ce que je suis. BL

Ordinaire, je le suis car mes performances sportives ne méritent pas qu'on s'y attarde.
Mais je me plais toujours à dire qu'à l'ordinaire nul n'est tenu.
Je suis un passionné et pas seulement de course à pied.

Si j'ai créé ce blog c'est bien à cause d'un autre personnage qui compte lui aussi beaucoup dans mon existence de coureur : je délate, Mon double LO
Ma passion pour l'informatique n'a été que l'outil nécessaire à la création de ce petit blog que je ne voulais 'pas ordinaire' mais bien personnel comme tout ce que je 'produis' sur ce site. Il trouvait que je ne donnais pas assez de nouvelles sur mon site entre deux récits de marathon : je ne voulais pas le laisser dans un état d'angoisse insupportable MC

Alors, Mégalo ? moi ?
PConvert 1 - Fondjede 0
Il y a sûrement plein de vrai dans ta remarque Pierre. La différence réside dans la vitrine. Point de moustache ni de titre accrocheur, je ne suis qu'un grand ex-grand timide qui se soigne comme il peut BL
Mon idée de base était de partager mes expériences de courreur amateur sans prétention.
Aujourd'hui, j'ai largement dépassé ce stade.
Mon site me permet de rester en contact avec tous les copains que m'a procurée la course à pied.

Tu en fais partie sois rassuré MC
Je ne regrette qu'un chose : ici, à l'ouest, je suis bien loin de quelques uns de ceux que j'apprécie et que j'aimerai pouvoir cotoyer plus souvent : toi, ta Tortue, mon double, Le Tonkinois, Symphorien pour ne citer que ceux avec lesquels j'ai toujours énormément de plaisir à tchatcher.

Pour l'instrument que joue Isabelle, je te laisserai le soin de lui poser la question lors de notre prochaine rencontre : Séville 2010 ?

LienLe Méga... lo site de PierreLien
Page 25 - Article N°167
pconvert le 27/07/2009 à 15:35
WK merci de ta réponse publique !
c 'est vrai que , maintenant, avec 19 marathons !!!! tu n'est plus "ordinaire"
ou "ordinaire modeste" BL
ou "mégalo-en-puissance-qui-s'ignore" BE
en tous cas, tu n'as pas la grosse tête : ça c'est vrai ... mais ton site est si bien fait... ton palmarès commence à être si bien rempli .... que tu devrais commencer à l'avoir ! Dedjiou !
le double le 28/07/2009 à 12:29
bloc d'un petit coureur ordinaire.
Il faut rajouter "de kékés extraordinaires"
Bon marathon d'Helsinski. C'est marrant pourquoi ça ce termine par ski ?
symphorien le 28/07/2009 à 19:56
Après tant d'éloge de la part de Pierre et des autres, il va être dur pour toi de rester un coureur "ordinaire"
Moi en tout cas je ne regrette sûrement pas de t'avoir connu WK
sylvie le 09/08/2009 à 19:00
coureur ordinaire ça c'est vrai mentalement car j-c c'est la modestie même et dans une course il est toujours là pour le mot d'encouragement
mais par contre physiquement c'est une " bête" car réussir à enchainer les marathons c'est magnifique
moi qui suis un peu cassée de partout j'aimerai être ta place j-c !!
et encore bravo pour ton blog cela me permet de rêvé d'explois que je ne ferais plus !!
a+
sylvie DD ER

News
Idx N°18521/07/2009 à 22:08 - Yamaha Pacifica
Partager
imprimer
Non, je n'ai pas de nouveau craqué pour une moto.
La dernière, outre un sèjour à l'hosto et 2 opérations, m'aura laissé de bien vilaines traces.

Toujours à la recherche de plaisir et de sensations nouvelles, je me suis lancé depuis quelques semaines dans l'apprentissage de la guitare.
J'ai démarré en même temps que mes fistons sur une guitare acoustique trés bas de gamme et plus toute jeune qui appartenait à mon frangin. Mes deux moussaillons s'étant accaparées les 2 autres guitares électriques.
Pas facile les débuts, surtout avec du matos pas terrible (je revois encore la mine surprise du vendeur quand nous lui avons présentés nos antiquités pour une remise en état).
Elles nous ont tout de même permis de débuter et de confirmer notre envie initiale. Celle de vibrer au son d'un instrument de musique.

Je vous l'ai dit il y a peu Gaël a brillament été reçu à son brevet. La générosité des papys et mamies a été à la hauteur du résultat. Gaël a dont souhaité s'acheter une bonne guitare pour assouvir des envies de 'heavy métal'.
A courir... les magasins de musique, nous avons vite eu l'eau à la bouche à voir tant d'engins aussi superbes que magiques dès lors qu'on titillait un peu leurs cordes sensibles.
La notre n'a pas tenu longtemps. Le choix de Gaël s'est arrêté sur une LAG ARKANE 100 MATT noire 'Spéciale hard et métal'. Commandée, il l'aura vendredi.
Moi, je me suis laissé charmer par cette plus classique mais néanmoins superbe Yamaha Pacifica 112 V dont je vous livre la photo.
Je vais pouvoir reprendre les tubes de mes idoles : heureusement, ce ne sera pas en public pour commencer TG

Tout juste déballée en rentrant à la maison, j'ai cru rêver tant le son produit était pur et profond, la facilité à jouer décuplée.

A la lecture, la course à pied, l'informatique, j'ajoute une nouvelle passion. Accro que je suis depuis prés de 3 mois... un Noël avant l'heure BL

Sinon, un rapide bilan à 4 semaines du marathon d'Helsinki.
J'ai eu un peu de mal à récupérer de mon dernier 10km mais ma grande sortie de dimanche dernier est passée en douceur.
J'attaque donc mes deux semaines les plus chargées avec sérénité.

Pour finir avec ces news, depuis dimanche, je coache mon voisin qui, pour cause de tendinite, ne peu plus faire ni escrime, ni natation. Je l'initie donc en douceur aux joies de la course à pied le temps d'un été. On verra par la suite...

LienLa page spéciale Helsinki 2009Lien
Page 25 - Article N°166
symphorien le 23/07/2009 à 19:15
La musique adoucit les moeurs à ce qu'on dit, tu vas pouvoir continuer ton entraînement dans la zénitude absolue WK
Je t'ai vu passer sur le forum sans message, tu boudes? DD
URéponse de fondjede le 23/07/2009 à 22:03
Non, je ne boude pas.
J'ai profité d'une accalmie au boulot pour aller sur le forum.
Mais elle n'a pas duré bien longtemps.
J'ai tout juste eu le temps de lire quelques posts SH
La musique, je cours avec et maintenant je commence à en jouer.
C'est trop bien LO LO LO

pconvert le 23/07/2009 à 22:25
ma guitare électrique de mon adolescence ???? la première (et dernière fois !!) qu'on a testé une femme de ménage (il doit y avoir plus de 10 ans !) elle l'a chouravé ... avec ma clarinette , en plus !!!! ;-(
on s'en est rendu compte qq semaines après qu'elle soit "indisponible" !!!!
c 'était à peu prés la même , en rouge !!!
heureusement , mon "Epiphone", Folk, était en évidence au mur !
je n'ai plus une seconde pour en jouer .... dommage .... mais ça reviendra !
c 'est comme le vélo ... ou la CàP ... difficile d'oublier ;-)

Récits compétitions
Idx N°18414/07/2009 à 19:55 - 10 Km de Saint-Herblain : le déluge
Partager
imprimer
Je n'avais pas de semi-marathon à me mettre sous la dent pour boucler cette quatrième semaine de préparation pour Helsinki.
Alors, j'ai décidé de m'aligner sur les 10 kilomètres de Saint-Herblain, manifestation qui se déroulait ce matin à 10h30 aux abords du parc de la Bégraisière.
Il y a trois ans, pour ma première participation à cette épreuve, j'avais cru mourir tant il faisait chaud. J'avais quand même bouclé les 3 tours de l'épreuve en 40'38" ce qui, vu la succession de faux-plats qui caractérise le parcours n'était pas trop mal.

Ce matin, point de chaleur. Depuis quelques jours, il fait doux. La pluie tombée cette nuit a contribué à rafraîchir l'atmosphère.

Pas de panique à l'arrivée sur le site, tout y était bien organisé : parking, retrait de mon dossard (le N°256), no problem.
Une petite demie-heure d'échauffement le temps de retrouver quelques amis et connaissances sans oublier d'échauffer mes mandibules venues elles aussi faire leur sport favori : la tchatche SM

10h30, c'est parti pour un premier kilo en descente bouclé en 3'33" : le fou ST
Mon pote de club, Luc, est parti encore plus vite. Je le laisse filer : au final, il me mettra une bonne minute dans la vue.
Je me stabiliserai sur les kilos suivants entre 3'53" et 3'55". Ca roule bien mais le plus difficile n'est pas encore fait.

Et pour cause, avec le 2ème tour, le 4ème kilo voit s'inviter la pluie.
C'est alors que tout s'est gâté WO
La pluie s'est transformée en véritable déluge dans le 5ème. Le faux-plat montant, le vent de face et la pluie torrentielle qui me fait cligner des yeux, me font plier.
Mes temps s'allongent : 4'11" au 6ème !

Je suis vite trempé. Je cours sur de l'eau. Inutile d'éviter les flaques, la route est une flaque à elle toute seule. Floc, floc, floc font mes running SH
Je lâche prise car les conditions sont vraiment terribles.
Je boucle quand même le deuxième tour, fait ce que je peux dans le 3ème avec des temps supérieurs à 4 minutes au kilo.
Je retrouverai un peu de peps dans la descente qui mène à l'arrivée : 3'45" sur mon dernier kilomètre.

Je coupe le chrono sur cette ligne tant attendue. J'en ai ras le bol ! Moi qui ne suis pas un fan des 10 km, j'en ai pris pour mon grade.
Malgré tout, je suis satisfait car j'ai réussi à me hisser sous la barre des 40 minutes. Ce n'est pour moi que la 3ème fois, la 2ème cette année.
Avec mes 39'55", je me classe 79ème/283.

Le soleil refera son apparition alors que je récupère les 2 paires de chaussettes de running qui me sont offertes et que je partirai faire un petit décrassage avant de regagner mes pénates.

Je vais au final alléger cette semaine de préparation pour bien récupérer et aborder les 2 semaines suivantes les plus riches en kilomètres.

LienSite de l'ASPTT NantesLien
Page 25 - Article N°165
symphorien le 14/07/2009 à 21:43
Môssieur fait le difficile avec un chrono à plus de 15km/h sous le déluge EL
Moi çà fait déjà quelque temps que je n'ai pas fait çà, remarque çà fait aussi longtemps que je n'ai pas fait de 10 alors!!! SM
Bravo pour cette superbe perf!

News
Idx N°18311/07/2009 à 18:51 - Happy dady !
Partager
imprimer
Il n'y a pas que la course à pied pour procurer de bons moments.

L'année scolaire vient de prendre fin sur un bilan ultra positif pour les Fondjede juniors.

Nicolas a obtenu son visa pour la 5ème.
Gaël à lui fait son doublé : passage en seconde avec les compliments du conseil de classe et surtout, nouvelle tombée hier soir, il obtient son diplôme national du brevet (DNB) avec une mention 'Bien'. Nous n'avons pas encore le relevé de notes mais ça fera une moyenne située entre 14 et 16, pas mal non ? GH
Donc hier soir, c'était la joie à la maison. Tout ça s'est terminé par une petite soirée entre amis (amis dont le fiston lui aussi était lauréat) dans un petit restau chinois de Saint-Herblain.

Ce matin, pas faim du tout et jambes un peu lourdes pour ma longue sortie mais que diable, il fallait bien fêter l'instant.
Un peu fier le papa que je suis ! BL

Là maintenant, je vais m'accorder un petit repos jusqu'à mardi prochain date des prochains 10 Km de Saint-Herblain.
Apparemment, la chaleur ne sera pas celle que je craignais : il y a deux ans, j'avais vraiment souffert de la canicule.

Enfin, un petit bilan après 3 semaines de préparation pour le marathon d'Helsinki : tout se présente plutôt bien d'autant plus que les températures sont redevenues compatibles avec mes activités sportives.

LienLa préparation pour Helsinki est iciLien
Page 25 - Article N°164
la-tortue le 12/07/2009 à 09:11
Félicitations aux 2 garçons ! Maintenant, ils vont bien profiter de leurs vacances.
Moi aussi, je suis une maman heureuse, puisque ma plus jeune fille a réussi son exam de sage-femme.
Bises à tous les 4 . Bon entrainement
symphorien le 13/07/2009 à 22:43
Il n'y a pas que le papa qui excelle dans son art, les fistons sont déjà pour assurer la relève!
Rassures moi, il ne vont pas rentrer dans la même boite que nous plus tard?
Bravo à eux pour cette excellente année!!!
le double le 20/07/2009 à 10:45
Des kékés ont des rangs à tenir. Je ne suis pas surpris, on n'est pas kékés pour rien.
Gaêl tu aurais pu avoir une mention très bien. Je plaisante.
Tu la réserves pour le bac.

Marathon
Idx N°18203/07/2009 à 22:01 - Helsinki Registration Card
Partager
imprimer
Je l'ai reçue hier mais, rentré tard de mon déplacement professionnel à Chartres, je n'ai pas eu le courage d'allumer mon ordi pour publier un article pas plus que je n'en ai eu pour mettre à jour mon carnet d'entrainement. SL

Hier donc, au courrier, une belle enveloppe en provenance d'Helsinki m'est parvenue.
A l'intérieur, une affiche, le programme des réjouissances et surtout le sésame qui me permettra de retirer mon dossard pour le marathon.
Le N°1516 promis lors de l'inscription est bien celui que je porterai là-bas...

... dans tout juste 6 semaines et un jour MC


LienMa prépa pour Helsinki est iciLien
Page 25 - Article N°163
symphorien le 06/07/2009 à 19:13
Cà s'approche sérieusement dis donc!
Place donc maintenant à ce qui est bon dans le Marathon : le jour J ER

News
Idx N°18101/07/2009 à 22:09 - Les genoux humides !
Partager
imprimer
Ca y est. Depuis une semaine et demi, j'ai entâmé une nouvelle préparation marathon : ma 3ème cette année, ma 20ème au total, tout ça pour aller frimer du côté d'Helsinki. MC

Côté physique, je croise les doigts, tout va bien.
Mais je ne peux pas dire que c'est le rêve.
La faute à la chaleur qui depuis une bonne semaine me mène la vie dure. Je dors mal. Je peine à courir. Le matin, point de fraîcheur : il fait plus de 20°C. Le soir, les 30 sont allègrement dépassés. CF
Je fais ce qu'il faut : je cours plus lentement. Je m'hydrate beaucoup plus. Mais les jambes sont lourdes. Le vent chaud qui souvent m'accompagne ne m'aide pas non plus.

Ce soir, retour du boulot, running aux pieds. Chaleur étouffante et gros nuages à l'horizon.
A peine parcourus quelques centaines de mètres que de grosses gouttes commencent à mouiller le sol. Le ciel gronde. J'aurai tout juste le temps de m'abriter pour eviter une énorme bourrasque de pluie, de vent et de grêle.
20 bonnnes minutes à attendre que la colère du ciel se calme. Je suis finalement reparti à la faveur d'une légère (mais alors trés légère) accalmie.
2 kilomètres plus loin, totalement trempé, je vois se profiler un superbe bouchon sur la voie qui mène au pont de Chéviré. Des sirènes se font entendre : ça sent l'accident.
Finalement, non.
Arrivé au rond-point suivant, je vois que les véhicules sont stoppés par... de l'eau qui à envahi l'espace. Plus de route, plus de trottoir, tout juste le centre du rond-point qui dépasse.
Je me dis que vingt à trente centimètres d'eau ne vont pas m'arrêter vu que je suis trempé jusqu'à l'os.
Et là surprise : plus j'avance, plus l'eau monte.
Je finis pas ne plus pouvoir courir car j'ai de l'eau jusqu'au genoux. Je traverserai ce rond-point en marchant tant bien que mal car l'eau qui afflue finit par faire une sorte de courant puissant.
Le bas côtés sont recouverts de petis glaçons. L'air est tantôt étouffant, tantôt frais au point de me donner la chair de poule moi qui suis trempé. Le vent me pousse puis me retient.
Mon footing prévu à basse vitesse s'est transformé en séance de résistance car j'avais hâte de retrouver mon chez-moi calme et sec.
C'est la première fois que je vivais une telle expérience.

Demain, encore une rude journée.
Départ à 6h00 pour le boulot... en courant.
Une douche et direction Chartres pour une grosse séance de travail et un retour tardif.
La météo annonce une baisse des températures pour la fin de semaine... ouf! SD
LienLa page spéciale Helsinki 2009Lien
Page 25 - Article N°162
le double le 02/07/2009 à 09:52
le genou mouillé et la gorge sèche, c'est pour cela qu'on t'installe du pastis glaçon sur ton parcours. C'est ça que tu as voulu écrire ?
T'es démasqué.
Vendredi tu n'auras pas besoin d'aller à la piscine. Voilà encore un moyen de gagner du temps. Ce soir rebelote. Cours en tong.
Oliv le 02/07/2009 à 23:58
Bon bha t'y va à vélo et tu reviens à la nage, comme ça tu pourras faire un iron Man à Helsinki SM T'as bien du courage moi les prépas quand il fait chaud j'ai plutôt horreur de ça, Helsinki, Berlin and co ne sont pas prêts de m'accueillir SH
symphorien le 06/07/2009 à 19:12
Tu as voulu marcher sur l'eau comme Jésus ou quoi!!!
Cà m'est arrivé il n'y a pas longtemps d'avoir très peur à cause de l'orage mais je n'ai jamais eu un truc comme çà!! SD

Récits compétitions
Idx N°18021/06/2009 à 21:43 - Foulées des bords de Loire
Partager
imprimer
Me revoici sur les ondes. Rien dans mon actualité depuis un bon mois sinon un changement de rythme professionnel et pas beaucoup de temps à consacrer à mon ordi que j'ai lâchement délaissé... et vous par la même occasion.
Comme depuis deux mois maintenant, je me suis mis à la guitare, mes journées ne comptent plus beaucoup de temps mort. Mais, mieux vaut des journées bien remplies qu'un ennui pesant.
Depuis le Mont-Saint-Michel, j'ai repris en douceur l'entraînement.
Comme Helsinki approche à grands pas, il me fallait retrouver un peu de motivation.
Le retour à la compétition s'imposait.
Hier donc, je courais les Foulées des bords de Loire à Saint-Luce-sur-Loire. Un 10Km à 18h, une distance que je n'affectionne que moyennement à une heure qui n'est pas géniale.

Hier matin, je me suis réveillé fatigué.
La faute à un déplacement du côté de Montpellier : journées de travail à rallonge, chaleur accablante, transports ont laissés des traces que mon corps vieillissant a eu du mal à faire disparaitre.
La sieste de début d'après-midi n'a pas été salutaire non plus. CF
17h00, présent sur le site, je récupère mon dossard, le N°195 et pars pour petit échauffement.
Je fais la connaissance de François de l'AC Chapelle-S/Erdre qui me dit lire régulièrement ce modeste blog et partage les mêmes valeurs que moi. Nous nous retrouverons également à l'arrivée pour échanger encore quelques mots. Un peu de baume au coeur car, il me faut être réaliste, ces premières foulées sont révélatrices d'une forme des plus ordinaire.

Sur la ligne de départ, je rejoins quelques collègues. La Poste est ici bien représentée même si personne ne hisse ses couleurs.
La chaleur que je redoutais n'est finalement pas accablante : il faut chaud mais pas trop. Un petit vent défavorable rafraîchit l'atmosphère.
A 18h00 pile, le coup de feu est donné.
Bien qu'aux avant-postes, ça bouchonne au premier virage.
3'45" sur le premier kilo, c'est trop rapide. Je réduis la voilure sur les kilos suivants car il est hors de question de m'exploser juste avant de démarrer ma prépa marathon.
Je vais vite trouver l'allure qui convient à ma forme du jour : entre 4'07" et 4'10", je vais enfiler relativement en douceur les bornes suivantes.
Avec le vent, j'ai la bouche sèche mais je décide de ne pas stopper aux différents ravitaillements car je suis conscient que le moindre arrêt me sera fatal.
Le rythme que j'ai adopté me permet de prendre du plaisir le long de ce parcours qui alterne bitume et chemins en bord de Loire.
A partir du 5ème Km, j'entends les spectateurs acclamer et encourager... la première féminine qui est juste derrière moi.
Je pense alors qu'elle va me laisser sur place car, généralement, c'est comme-ça que ça se passe.
Au 6ème, sur une portion où se croisent ceux qui sont un peu devant et ceux qui sont un peu derrière, c'est Jack qui me fait signe. Jack que je retrouve toujours avec plaisir. Venu avec un ami, ils se hisseront sous la barre espérée des 43 minutes, Yes ! GH
Au fil de l'eau, je me retrouve seul avec ma première féminine. Marie, tout le monde l'encourage. Elle reste à mes côtés mais son souffle trahi un bel effort.
Constant dans mon rythme, je vois assez vite arriver le dernier kilo. J'encourage ma compagne de course. La deuxième, nous l'avons croisée, n'est pas loin derrière. Alors, il ne faut pas mollir.
J'accélère légèrement. Elle suit et terminera quelques secondes derrère moi.
Mon chrono n'est pas exceptionnel mais j'ai donné ce que j'avais en magasin. Et malgré ma petite forme du jour, je n'ai pas trop souffert.
Au final, je boucle ces 10 kms en 40'34" (une moyenne de 4'02" au km soit 14,9 km/h) et me classe 95ème sur 534 et 33ème V1 sur 163.
Pas de quoi pavoiser mais, pour une reprise, c'est pas trop mal.

Ce matin, mes guiboles ne m'ont pas trop tenu rigueur de l'effort produit. Mon décrassage matinal fût plutôt agréable.

Demain, je démarre les huit semaines de ma préparation pour le marathon d'Helsinki.
Marathon vacances et pas de chrono en perspective : cependant pas une raison pour négliger cet exercice.

LienSite du RCN Ste-Luce-s/LoireLien
Page 25 - Article N°161
bobosse44 le 24/06/2009 à 00:11
Bonne petite reprise en douceur mon JC avec un chrono que j'envierai bien DD !
Bon démarrage de prépa pour Helsinki WK
symphorien le 24/06/2009 à 20:37
Alors comme çà tu viens à Montpellier et tu ne viens même pas saluer ton poto à la maison?
Remarque j'étais peut être déjà parti au MVA!
Je vois que tu t'es lancé avec bonheur dans le rôle du meneur d'allure, elle t'a fait la bise au moins la demoiselle?
Bravo pour ta course et bonne chance pour ta prépa Finlandaise!
Moi lundi c'est le début de celle pour Millau avec le Médoc et le Marathon des Sources de la Creuse au milieu, que du bonheur!!! SM
URéponse de fondjede le 24/06/2009 à 21:30
Montpellier pour le boulot = pas de temps libre, 8h30 - 19h30 non stop !
J' ai tout juste trouvé le temps d'aller courir deux matins entre... 6h et 7h.
Pas cool pour organiser une rencontre.
Bonne chance pour tous tes défis GH