Fondjede
Petit blog d'un coureur ordinaire
France30/04/2017Marathon de NantesMon 8ème
France21/05/2017Trail et Fines Herbes31 kms dans le 49
Brésil18/06/2017Marathon de RioA nous le Brésil !
Lundi 24 Avril 2017Bas de page
  409 article(s)
Marathon
Idx N°9712/08/2007 à 16:05 - Jetlag
Partager
imprimer
Comme prévu, deux jours après mon retour en France, je suis complètement HS. Décalé de 9h par rapport à l'heure californienne et fatigué par un marathon et 2 semaines de tourisme intenses, mon horloge interne ne sait plus où donner de la tête !
Ce matin donc, moi qui suis un léve-tôt, j'étais debout à... 11h30 et finissais de petit-déjeuner une heure plus tard.
Deux semaines sans courir, c'était trop. J'ai donc rechaussé mes runnings pour une petite sortie en douceur à 14h : fatigué mais super content de courir à nouveau, de repenser à mon dernier marathon et de commencer à penser au suivant (c'est grave docteur ?)
Maintenant, j'ai du pain sur la planche : un compte-rendu à rédiger, 850 photos à classer et trier et 2 heures de vidéos à monter.
Pour vous faire patienter, j'ai pris le temps de scanner ma médaille et mon dossard.
Page 34 - Article N°79
symphorien le 12/08/2007 à 17:41
Et un de plus sur ton tableau de chasse!!
Effectivement incorrigible, pendant que certains se reposent toi tu attaques déjà ton prochain plan!!
Je ne pourrais pas venir te voir cet été (cause finances)mais ce n'est que partie remise à un peu plus tard!
Evy le 14/08/2007 à 09:51
Salut JC
Ne va surtout pas voir le docteur pour soigner ça. C'est un bon virus. Bien que je ne puisse plus courir, je le sens encore en moi. Et toi, tu es là pour me le faire vivre par procuration. Ne change rien!
Bises à toute la famille

Marathon
Idx N°9606/08/2007 à 16:25 - Las Vegas
Partager
imprimer
Oubliees les runnings !
Apres 4 jours a Los Angeles, nous voici a Las Vegas.
Los Angeles, ce n'est pas le pays de la course a pied mais plutot celui de la bagnole.
Une journee aux studios Universal (genial), une autre sur les traces des vedettes hollywoodiennes et une autre ou j'ai prefere les vagues de Venice Beach a un footing aux cotes de la frime locale toute en muscles, tatouages et teints trop hales a mon gout.
Toute la famille en prend plein les yeux... ma carte VISA aussi soit dit en passant ;)
Elle m'a fait un coup de calcaire que j'ai reussi a soigner avec un gentil fax adresse a ma Banque Postale preferee. A deux doigts de la banqueroute :(
Depuis hier, nous sommes a Las Vegas donc.
Objectif, louer une voiture pour se ballader sur le Strip et faire un viree vers le lac Mead et le Grand Canyon.
Sans oublier un ou deux quarters dans les bandits manchots!
Meme les enfants pourront y laisser quelques pieces : ils ont leurs jeux pour eux : pas d'argent a gagner, juste quelques babioles pour epater les copains a la rentree.
Mercredi, il faudra deja penser au retour. Il sera temps, les organismes commencent a etre bien fatigues par le rythme d'enfer que nous tenons depuis plus de 10 jours maintenant.
Page 34 - Article N°78
symphorien le 06/08/2007 à 18:49
Tu es devant ton micro au lieu d'être au milieu des machines à sous ou des paysages américains!!

Est ce bien raisonnable? Profitez en bien jusqu'au bout

A+
le double le 08/08/2007 à 09:17
J'espère que tu as gardé un peu de sous pour la pasta à LA RCHELLE.
Au moins que tu reviennes avec le gros lot.
Je m'inscris ce jour pour la cote d'amour (arrivée samedi retour le vendredi)
Evy le 08/08/2007 à 18:41
Bien, alors comme ça, la carte ViSA chauffe. Ca ne m'étonne pas, et vous le valez bien.
Bon, si vous ggnez le gros lot, vous n'oubliez pas les copains

Marathon
Idx N°9530/07/2007 à 22:04 - SF : Part Three
Partager
imprimer
"The coolest summer marathon"...
Ce n'etait une pub mensongere.
Apres 3 jours de mise en jambes a arpenter les collines de SF, l'heure tant attendue est arrivee. J'avais eu le plaisir de refaire un petit footing sur Embarcadero samedi matin : trop bien !!!
Mon premier depart nocturne (5h30) et donc une ambiance nouvelle.
Une meteo pas tres favorable et un parcours des plus selectifs, voila le programme de ce marathon qui me laissera encore de beaux souvenirs.
Vous aurez les details a mon retour avec les photos qui vont avec.
3h43'23" au final et une course ou j'ai bien gere les difficultes et vraiment commence a fatiguer sur les tous dernier miles... a la limite des crampes quand meme.
Bref, heureux.
Samedi et dimanches furent egalement super car j'ai pu rencontrer et faire connaissance - autour d'une table chez Lori's Dinner - de Thierry (alias 5toes sur CLM) et de Nadine et Claude (connus par le biais de ce site). Les grands moments de la course a pied ne se font pas uniquement pendant les courses, je me repete mais tout ca s'est encore une fois verifie.
Encore 2 jours a SF : aujourd'hui, pour recuperer nous feront le Golden Gate en velo et en famille.
Mercredi decollage pour Los Angeles...
restez en ligne...
Page 34 - Article N°77
symphorien le 31/07/2007 à 19:38
Tu vois, je t'avais dit que je restais l'oreille collée au poste (pardon au PC!!)

Bravo pour ta course, encore un de plus à ton prestigieux palamrés de Marathon. Je t'envie
Oliv le 31/07/2007 à 22:41
Tu as bien raison, les rencontres lors de marathon c'est autant merveilleux que la course elle même: je comprend et adhère totalement à ton point de vue. Vivement ton récit, et à bientôt - La Rochelle en tous cas ;-)
pconvert le 01/08/2007 à 06:49
alors ? c ' était cool Sausalito en vélo ?
tu n ' as pas craqué pour un "House-Boat " avec la p'tite famille ?
on se croirait sur la cote d ' Azur , dans ce village ....
c ' est là où j ' ai essayé pour la première fois de ma vie un Tandem !!!!
(.... et depuis .... j ' en ai deux ;-) .... route et TT ;-) )
Aaaahhhhh ..... souvenir , souvenir ...
continue de bien t ' amuser , Fondjede !
le double le 03/08/2007 à 11:53
Mes kéké sont de véritables vedettes, il y a des cartes postales avec leur photo de SF.
Tu n'as pas fait 3h15, je suis déçu. Je blague.
biz à tous les 4
rinox le 07/08/2007 à 14:34
Bravo Jean-Claude. Il faudra que tu me racontes cela en détail. Peut-être à la Rochelle ? Bonne fin de séjour chez les yankees

Marathon
Idx N°9428/07/2007 à 21:18 - SF - Part Two
Partager
imprimer
Ce matin, deuxieme sortie runnings aux pieds le long de l'Embarcadero.
Les jambes un peu fatiguees par deux jours de tourisme intense a arpenter le collines de SF : j'adore cette ville.
Moins de joggers le samedi qu'en semaine mais, pour moi le petit frenchie, c'etait le bonheur :)
Je me la suis joue un peu frime en enfilant mon debardeur 'France' du marathon de New-York 2002 visible 2 Km a la ronde mais bon, pas de limite a mon bonheur, na !
40 minutes apres, je retrouvais l'hotel regonfle a bloc pour le grand RdV de demain.
Debout... 2h30 !
Page 34 - Article N°76
j'aurai dû te passer mon cuissard rouge devant les filles. Oh LA LA
ton maillot de SF. Tu me le prêteras mon copain ? hein soit sympa mon double.je te prêterai celui avec jean-claude
biz plein de grosses pensées

symphorien le 29/07/2007 à 17:57
A l'heure où j'écris, tout est fini pour ce marathon 2007, j'espère que ce n'a été que du bonheur!!
Je reste à côté du micro pour les résultats en live!!

Marathon
Idx N°9328/07/2007 à 01:02 - SF - Part One
Partager
imprimer
Une petite escale par Munich, un survol du Groenland, et une arrivee par le grand nord sur le continent americain : la Californie nous accueille sous le soleil mais la baie de San Francisco joue a cache-cache sous un grand voile cotonneux.
Voila, nous y sommes depuis 2 jours maintenant et la magie de cette ville que je connais deja est toujours intacte. Le soleil est present mais il fait plutot frisquet ici.
Hier, aux aurores, je suis alle faire mes premieres foulees : depart de l'hotel, puis Market Street, direction Embarcadero, le point de depart du marathon... le debut du reve.
Je me suis mele quelques instants a la foule des runners californiens pour parcourir les premiers miles du parcours du marathon : que du bonheur !
Ce matin, direction Embarcadero (eh oui encore!) mais cette fois pour recuperer mon dossard. Personnalise a mon nom (trop fort ces americains) le numero 1079 !
Une puce et un superbe T-shirt - que je serai fier de porter pour epater la galerie - accompagnent le lot.
Bien sur, tout cela sera en images dans le reportage photo que je ferai des mon retour.
Un petit tour a l'expo marathon ou je m'offrirai 2 paires de running (ASICS DS Trainer 12 et Gel 2120)... moins cheres qu'une seule paire en promo en France !
Plus que 2 jours avant le grand moment...
A suivre....
Page 34 - Article N°75
symphorien le 29/07/2007 à 17:58
Courir la veille du marathon, moi j'aurai trop peur de me blesser!!
Pour les shoes c'est génial et à New York c'est où le bon plan.

Marathon
Idx N°9222/07/2007 à 18:34 - SF... So Far away
Partager
imprimer
Finie ma 12ème préparation.
Une dernière sortie à l'image de ce que fût ce long périple : pluie, vent, nuages, température fraîche... aux antipodes de ce que j'imaginais pour cette période juin-juillet !
Tant mieux pour moi qui ne supporte pas trop la chaleur mais pas la grande forme pour autant. Une fatigue quasi permanente essentiellement dûe à un rythme d'enfer et beaucoup, beaucoup de bricolage.
Une semaine pour récupérer, semaine où les moments d'euphorie vont succéder aux moments de doute : la routine... mais avec une angoisse supplémentaire, la peur de ne pas pouvoir partir pour une raison ou une autre. On ne se refait pas !
Mardi, après un dernier petit footing de 30 à 40 minutes, départ pour Paris et mercredi, le grand saut vers le continent américain et la promesse d'un séjour exaltant que j'essaierai de vous faire suivre en fonction des points d'accés Internet que je trouverai sur place.
J'aurai 3 jours pour m'adapter au décalage horaire (-9h) et récupérer de la fatigue du voyage.
J'entends bien aller faire un petit décrassage le long de la baie jeudi ou vendredi.
Samedi vers 20h30, j'aurai besoin de tout votre soutient car, moi, je serai à 5 minutes du départ... il sera 5h30 du matin là-bas et le Golden Gate n'attendra plus que moi, mes runnings et mon petit appareil photo.
Si, si, j'vous jure !
Page 34 - Article N°74
le double qui ne fera pas le MdSF le 23/07/2007 à 09:12
snif, snif, snif
Je ne pouvais pas savoir que 15 jours après Stockholm, j'aurais récupéré et que tout allait se décanter rapidement pour ma mère, quand tu as fait tes réservations.
Je me console pour fin 2007 et 2008 "jamais sans mon double"
Amusez vous bien.
Tiens j'oubliais,le Marathon du Mont Blanc au lieu du Mont St Michel ?
Grosses Bises à vous 4
symphorien le 23/07/2007 à 22:00
A l'heure où j'écris ces quelques mots, vous êtes en transit quelque part à Paris avant le grand départ de demain!!
Je compte sur toi pour nous tenir au courant de tes péripéties comme promis!
Prépares moi bien le terrain pour novembre, je compte sur toi!!
See you later my friends!!

Equipement
Idx N°9112/07/2007 à 22:28 - Un oeil tout neuf
Partager
imprimer
6ème semaine de préparation pour le marathon de San Francisco. Même si la météo annonce de fortes chaleurs dés demain, jusqu'à present, je n'ai pas trop eu à me plaindre du temps : températures douces voire fraîches, un peu d'eau, pas mal de vent mais rien d'insupportable.
Dans moins de deux semaines, il faudra faire les bagages. Comme d'hab, la pression monte.
Rappelez-vous, pour le marathon de Rome, ma collègue de bureau, m'avait prêté un petit appareil numérique avec lequel j'avais pris pas loin de 50 clichés tout le long de ce merveilleux parcours.
Photos bien plus belles et plus nettes que celles traditionnellement faites avec mes appareils jetables.
Donc, pour immortaliser mes prochains exploits, je me suis acheté un petit numérique ultra léger.
Un NIKON Coolpix L12, petit concentré de technologie à mon service, prolongement de mes yeux, pour illustrer en images et vidéos mes prochains comptes-rendus.
J'ai hâte de m'en servir et de vous en faire profiter.
Alors, rendez-vous d'ici peu, je l'espère.
Page 34 - Article N°73
symphorien le 13/07/2007 à 18:37
Bon et bien je n'ai plus qu'à attendre le résultat pour me mettre dans l'ambiance des States!!
La pression monte, non?

Marathon
Idx N°9006/07/2007 à 23:20 - Catalans !
Partager
imprimer
On avait dit qu'on le ferai : on le fera !
Inscrits, nous le sommes mon double et moi.
Le calendrier 2008 est donc déjà ouvert avec Barcelone en point de mire le 2 mars.
Avec la promesse d'un bon moment en famille et entre amis,
Avec la promesse de quelques belles recontres là-bas : amis CLM déjà connus (PConvert, La Tortue, Pontgib) et d'autres dont j'ai hâte de faire connaissance.
Fatigué ? moi ? peut-être un peu en ce moment mais pas de courir.
Mon week-end parisien de rêve m'a requinqué : actions Fondjede à la hausse, qu'on se le dise :)
PS : devinez ce que j'écoute au moment où je rédige ces quelques lignes ? 'Turn it on again' by Genesis. Pas plus tard qu'hier, je suis allé acheter l'album de la tournée. Histoire de prolonger l'instant...

LienLe journal qui va avec l'événement est déjà prêt - par ici !Lien
Page 34 - Article N°72
la-tortue le 07/07/2007 à 20:30
Allez, Pconvert et moi, nous allons nous inscrire ce week-end. A nous les castagnettes, évantails, et tapas ! Olé ! il va y avoir de l'ambiance à Barcelone.
Je suis trés heureuse de te revoir ainsi que ton double pour ce marathon.
Bon voyage à San Francisco. Trés bonne course. Profite bien
le double le 12/07/2007 à 08:02
mont blanc ou mont st michel ?
T'as vu la bande qui s'y prepare ?
symphorien le 13/07/2007 à 18:35
Il paraît qu'en 2010, il va y avoir un super marathon çà te dit?
Car au rythme ou tu vas, ton planning va être plein d'ici là!!Déjà 3 d'avance, sacré Jean Claude!!

Récits compétitions
Idx N°8903/07/2007 à 21:28 - I Phil good ! Fait marquant N°89
Partager
imprimer
... ou comment passer un week-end géant ! J'en ai tellement à dire que je ne sais pas comment je vais faire pour faire court :)
Débarqués du TGV vendredi soir, arrivés chez Frédo et Emmeline à Nanterre avec ma petite famille, nous patienterons jusqu'en fin d'après-midi le samedi.
Gaël et Nicolas passeront une soirée seuls pour laisser leur parents se rendre au parc des Princes pour LE concert de GENESIS - un de mes groupes favoris depuis... l'adolescence : ça ne me rajeunit pas tout ça.
Que dire de cette soirée grandiose si ce n'est que, de retour à 1h30 du matin, je ne réussirai pas à trouver le sommeil : les images de la soirée ne cesseront de défiler dans ma tête, le coeur battant au rythme des mélodies de Phil (Collins), Mike (Rutherford) et Tony (Banks).
" Turn it on again "I...nou...bli...a...ble !!!
Pas de problème de réveil donc pour me lever à 6h30 dimanche, tout juste un peu la tête en vrac pour aller rejoindre JC mon double. Direction ensuite le château de Vincennes pour les Foulées des Iles, un 10 Km organisé par une association d'antillais (Accolade).
Nous retrouvons là-bas Patrick, Didier (le copain de JC) et Michel (alias Pontgib sur CLM).
Le temps de récupérer mon dossard (N°653 alors que mon JC avait récupéré son N°664 vénitien fétiche), de placer ma puce à la chaussure (la droite toujours), de faire une petite pose photo et nous voilà parti pour un petit échauffement dans les allées du bois : petit pour les jambes mais maousse costaud pour les mandibules et les zygomatiques. Le gang des blablateurs me fait oublier que j'ai des jambes en béton et que je sens déjà que la course va être longue, trés longue (faut bien payer les excès de la veille). On évite de justesse le trouble à l'ordre public, on y aurait eu droit pour peu que la Maréchaussée eu été présente.
L'ambiance sur la ligne de départ est trés calme, détendue, le ciel gris, une atmosphère un peu étouffante et moite sous couvert de nuages.
C'est parti : toujours un peu de bouchon sur les premiers hectomètres, une longue ligne droite sur bitume avant de pénétrer dans le bois. Mes cuisses crient à l'agression. Muscles durs, sensation pas trés agréable et pas rassurante pour la suite.
Je franchis quand même le premier kilo en 3'59".
L'entrée dans le bois sur un chemin pas trés large m'oblige, englué dans le peloton, à suivre sans dépasser ce qui m'évite de m'emballer donc de me griller trop vite. 11'55" au 3ème, plutôt bien mais je me méfie car cette année, j'ai tendance à casser aux alentours du 4 ou du 5ème.
Il y a des spectateurs répartis un peu partout et le parcours dans le bois est plaisant. J'oublie ma fatigue et mes quadriceps m'oublient eux aussi.
Faute de marquage, je perds mes repères de temps et cours totalement au feeling. Au Phil des minutes (j'vous assure, pas besoin de balladeur, j'avais la musique dans la tête), je retrouve de bonnes sensations. Non seulement j'ai l'impression de bien tenir la cadence mais en plus, je double de manière continue pas mal de concurrents et aborde la deuxième boucle bien dans mes baskets.
Une féminine en point de mire : "7ème féminine" lui annonce un spectateur. Je la dépasse puis une autre. La 5ème apparaît un peu plus loin mais je reste à distance ne souhaitant pas abuser des forces qui me restent. Comme cette dernière double 2 autres féminies, elle se retrouve 3ème, moi toujours accroché (du regard) à ses charmantes courbes. Finalement, je me rapproche et finis par la dépasser car elle à baissé un peu de rythme. Le gars qui la coache lui dit de s'accrocher, ce qu'elle fera jusqu'au bout.
Moi, je retouve mes repères au 9èmeKm : 36'38". Super, je peux sans problème finir en dessous des 41' voire améliorer ma meilleure 'perf' de l'année (40'43"). Je mets donc la gomme et accélère vraiment sans problème. Il y a beaucoup de monde sur ce dernier kilomètre et les encouragements me font du bien. Je donne tout ce que je peux pour finalement franchir la ligne en 40'10" (40'21" temps officiel). 3'32" sur le dernier kilo, 14,9 km/h, 4'01" de moyenne au km, 126e/683 : incroyable vu mon piètre état de fraîcheur au départ.
Pas le temps de mollir, je récupère mon sac de récompense, ne regarde même pas ce qu'il contient et repars en trottinant sur le parcours pour aller soutenir mes copains qui n'ont pas encore bouclé l'épreuve.
Je croise Patrick, lui lance quelques encouragements, poursuis mon chemin pour retrouver mon double un peu plus loin. Fringant le garçon : bon rythme le kéké, il se permet même de hausser le ton sur le dernier km. Je l'abandonne quelques mètres avant la ligne d'arrivée puis repars à nouveau. Je ramènerai ainsi jusqu'à la ligne Didier puis Michel qui, bien que fatigués (c'est ce qu'ils disent tous, mais faut jamais les croire) trouverons quand même des ressources pour booster sur la fin. Accras et ti punch pour les blablateurs, moi, je préfère un peu d'eau et un bonne banane pour récupérer.
Pas de bol pour moi, dans mon sac, il y a une petite coupe (ma première). C'est pas possible : il devait y en avoir une pour les 126 premiers et je suis arrivé 126e. Pire que des gamins mes potes, je vous passe les détails. Ca se terminera par une petite photo et un petit tour au bistrot d'à côté pour tchatcher encore et encore autour d'un petit café.
Ils la voulaient tous...... ma coupinette !!!
Le midi, rejoints par ma troupe, Maryline et la maman de JC, nous enchaîneront un super coucous, une longue et belle ballade dans Paris avec un guide de choix (JC, le parisien qui aime Paris et le connaît sur le bout des orteils) et une pose glaces Berthillon (sur l'ile Saint-Louis, la Rolls des glaces).
Et dire que j'ai essayé de faire court ! Voilà où mène la course à pied :)
Dans la course à pied, donc, il n'y a pas que la course à pied : CQFD !
Page 34 - Article N°71
pconvert le 03/07/2007 à 23:15
oh Pétard ! alors là , je suis vert de jalousie !
un WE avec , concert en live , de vrai , avec des chanteurs itou itou ,
une course sympa avec JC , une coupinette .... et un COUSCOUS avec Marilyne !!!!!!!
y ' a des fois , tu m ' énerves , fondjede !!!!!
pontgib le 04/07/2007 à 16:23
Super compte rendu
enchanté d'avoir fait ta connaissance mais tu as, d'aprés ce que j'ai entendu a l'echauffement, largement ta place avec les blablateurs du dimanche matin.
si mon petit probleme de genoux ne s'agrave pas c'est avec plaisir que je vous retruverai tous a Barcelone
symphorien le 04/07/2007 à 22:51
Géantissime week-end!!
Mais avec tout ce que tu as déjà fait tu arrives encore à trouver des moments fabuleux comme çà?

Bravo man!!Continues à nous faire rêver!!
le double le 05/07/2007 à 22:44
Je suis repassé ce soir sur le chemin de l'exploit.
Je croyais qu'il y avait du vent. Non c'était les arbres qui se pliaient pour me saluer d'être le copain du double.
Par contre les écureuils n'étaient pas contents "c'est lui le copain du double, depuis dimanche il est passé si vite que nous sommes tous enrhumés et ceux du dernier km ils ont une bronchite"
Les faisans qui étaient sur le passage de l'échauffement. On tous des boules quies.
Quand c'est qu'on remet ça ?
The webmast'heureux le 06/07/2007 à 08:10
A PConvert : pour la jalousie, on peut faire un concours. Moi, je suis vert foncé quand je lis tes compte-rendu. Oh oui, énerve-moi !!!
A Pongib : mea culpa, je reconnais être agile et endurant côté verbe moi aussi et j'accepte de faire partie des blablateurs du dimanche matin à chaque fois que je serai sur Paris.
A Symphorien : toi, j'attends toujours avec impatience de te revoir cet été. Tu sais ce que je pense de toi :)
A mon double : dis aux écureuils que je leur présente mes plus plates excuses, aux faisans que, malheureusement, je ne vois pas comment faire taire cette incorrigible bande de blablateurs dont je suis si fier de faire partie. J'ai hâte de revoir les arbres du bois de Vincennes. Déjà au courant, ceux de La Rochelle, Barcelone, Athènes, et j'en oublie n'attendent plus que nous. Pourquoi lutter contre le vent ?
rinox le 10/07/2007 à 11:38
Gros veinard. Moi aussi j'étais un fan de Genesis et je les avais vu à l'hippodrome de Vincennes fin des années 80. Chapeau aussi pour ta course d'après concert, indestructible Jean-Claude tu es !

Récits compétitions
Idx N°8816/06/2007 à 22:34 - Foulées des Bords de Loire
Partager
imprimer
Descendu de mon escabeau, laché la truelle, les tournevis et autres outils de bricolage pour un petit break sportif.
Première participation aux Foulées des Bords de Loire, une course de 10Km à Sainte-Luce-sur-Loire composée de deux boucles.
Ste-Luce, c'est pas Stockholm et ses 34°C du WE dernier qui ont fait souffrir mon double. Il fait frais. La pluie a cessé en cette fin de samedi après-midi laissant la place à un vent plutôt costaud.
Comme d'hab, je retrouve sur place plein d'amis de l'UF (Cécile, Yannick, Yohann, Frédéric, Eric), du boulot (Yannick, Dominique) pour ne citer qu'eux.
Retrait de mon dossard, pour moi, ce sera le N°145.
25 minutes d'échauffement, des cuisses en béton, la promesse d'un fort vent de face sur les 2 Km en bord de Loire (à faire deux fois), je ne me fais pas beaucoup d'illusions sur la perf du jour mais pas question de changer de stratégie : le plus vite possible et tenir, tenir, tenir !
Le nombre de coureurs sur la ligne de départ est impressionnant et, tant mieux pour moi, ça bouchonne un peu dans les premiers hectomètres. Le chemin en bord de Loire est étroit. Je m'abrite dans le peloton.
La belle cadence des premiers kilos (3'56" au 1er, 7'51" au 2ème, 15'41" au 4ème) ne me rend pas euphorique car, si le souffle est là, j'ai vite les cuisses en feu.
Mauvais plan, le groupe dans lequel je me tapis me lâche juste avant le 5ème : il va me falloir affronter mes 2Km face au vent tout seul. Je n'avais pas besoin de ce handicap pour baisser d'allure et les 24'05" au 6ème ne trompent pas.
Je me fais doubler par quelques concurrents que je n'arrive pas à accrocher : je rame :(
Heureusement, sur les bas côtés, j'ai quelques supporters dont les encouragements m'aident vraiment à ne pas lâcher.
Ne pas lâcher, ne pas lâcher : même si j'en ai envie sur cette galère de fin de parcours, je m'accroche. L'idée de marcher me trotte dans la tête. Même si le vent me donne une soif du diable, je ne m'arrête pas aux ravitaillements de peur de ne pas retrouver l'énergie de repartir. Luc, Murielle, Cécile, Réné, rien que votre présence m'a fait du bien dans ces derniers kilomètres.
32'32" au 8ème, je ne sais pas comment je fait pour ne pas m'effondrer. Je manque me gauffer dans un petit fossé, perdant l'équilibre dans un virage sur un petit sentier aux abords du 9ème.
La machine vascille mais la vue du stade et du portique d'arrivée vont me donner le peu d'énergie dont j'ai besoin pour franchir la ligne. Je ne trainerai pas trop à discuter car le vent me refroidit à vitesse grand V.
41'04" (14,6 Km/h soit 4'06" au kilo), 89ème/443 (33ème V1), j'ai déjà fait pire certes mais je ne suis pas satisfait par mon manque de punch.
C'est vrai qu'avec le rythme de fou que j'ai en ce moment, je commence à me traîner une petite dose de fatigue que je vais devoir gérer pour attaquer ma troisième semaine de préparation pour San Francisco.
En tout cas, une belle course, bien organisée avec un parcours varié (bords de Loire mais aussi sentiers à travers parcs) et une bonne ambiance. A refaire en 2008.
LienSite du RCN (organisateur)Lien
Page 34 - Article N°70
symphorien le 17/06/2007 à 22:01
Effectivement la truelle, les parpaings, le ciment ne sont pas des ingrédients idéaux pour la course et surtout pour celles où ils faut du fractionné ( jeusqu'au 10000m).
bravo à toi car le temps mis est loin d'être ridicule.
A+