Fondjede
Petit blog d'un coureur ordinaire
Hongrie15/10/2017Marathon de BudapestLe numéro 50 sur ma liste
Lundi 26 Juin 2017Bas de page
  412 article(s)
Récits compétitions
Idx N°18414/07/2009 à 19:55 - 10 Km de Saint-Herblain : le déluge
Partager
imprimer
Je n'avais pas de semi-marathon à me mettre sous la dent pour boucler cette quatrième semaine de préparation pour Helsinki.
Alors, j'ai décidé de m'aligner sur les 10 kilomètres de Saint-Herblain, manifestation qui se déroulait ce matin à 10h30 aux abords du parc de la Bégraisière.
Il y a trois ans, pour ma première participation à cette épreuve, j'avais cru mourir tant il faisait chaud. J'avais quand même bouclé les 3 tours de l'épreuve en 40'38" ce qui, vu la succession de faux-plats qui caractérise le parcours n'était pas trop mal.

Ce matin, point de chaleur. Depuis quelques jours, il fait doux. La pluie tombée cette nuit a contribué à rafraîchir l'atmosphère.

Pas de panique à l'arrivée sur le site, tout y était bien organisé : parking, retrait de mon dossard (le N°256), no problem.
Une petite demie-heure d'échauffement le temps de retrouver quelques amis et connaissances sans oublier d'échauffer mes mandibules venues elles aussi faire leur sport favori : la tchatche SM

10h30, c'est parti pour un premier kilo en descente bouclé en 3'33" : le fou ST
Mon pote de club, Luc, est parti encore plus vite. Je le laisse filer : au final, il me mettra une bonne minute dans la vue.
Je me stabiliserai sur les kilos suivants entre 3'53" et 3'55". Ca roule bien mais le plus difficile n'est pas encore fait.

Et pour cause, avec le 2ème tour, le 4ème kilo voit s'inviter la pluie.
C'est alors que tout s'est gâté WO
La pluie s'est transformée en véritable déluge dans le 5ème. Le faux-plat montant, le vent de face et la pluie torrentielle qui me fait cligner des yeux, me font plier.
Mes temps s'allongent : 4'11" au 6ème !

Je suis vite trempé. Je cours sur de l'eau. Inutile d'éviter les flaques, la route est une flaque à elle toute seule. Floc, floc, floc font mes running SH
Je lâche prise car les conditions sont vraiment terribles.
Je boucle quand même le deuxième tour, fait ce que je peux dans le 3ème avec des temps supérieurs à 4 minutes au kilo.
Je retrouverai un peu de peps dans la descente qui mène à l'arrivée : 3'45" sur mon dernier kilomètre.

Je coupe le chrono sur cette ligne tant attendue. J'en ai ras le bol ! Moi qui ne suis pas un fan des 10 km, j'en ai pris pour mon grade.
Malgré tout, je suis satisfait car j'ai réussi à me hisser sous la barre des 40 minutes. Ce n'est pour moi que la 3ème fois, la 2ème cette année.
Avec mes 39'55", je me classe 79ème/283.

Le soleil refera son apparition alors que je récupère les 2 paires de chaussettes de running qui me sont offertes et que je partirai faire un petit décrassage avant de regagner mes pénates.

Je vais au final alléger cette semaine de préparation pour bien récupérer et aborder les 2 semaines suivantes les plus riches en kilomètres.

LienSite de l'ASPTT NantesLien
Page 25 - Article N°165
symphorien le 14/07/2009 à 21:43
Môssieur fait le difficile avec un chrono à plus de 15km/h sous le déluge EL
Moi çà fait déjà quelque temps que je n'ai pas fait çà, remarque çà fait aussi longtemps que je n'ai pas fait de 10 alors!!! SM
Bravo pour cette superbe perf!

News
Idx N°18311/07/2009 à 18:51 - Happy dady !
Partager
imprimer
Il n'y a pas que la course à pied pour procurer de bons moments.

L'année scolaire vient de prendre fin sur un bilan ultra positif pour les Fondjede juniors.

Nicolas a obtenu son visa pour la 5ème.
Gaël à lui fait son doublé : passage en seconde avec les compliments du conseil de classe et surtout, nouvelle tombée hier soir, il obtient son diplôme national du brevet (DNB) avec une mention 'Bien'. Nous n'avons pas encore le relevé de notes mais ça fera une moyenne située entre 14 et 16, pas mal non ? GH
Donc hier soir, c'était la joie à la maison. Tout ça s'est terminé par une petite soirée entre amis (amis dont le fiston lui aussi était lauréat) dans un petit restau chinois de Saint-Herblain.

Ce matin, pas faim du tout et jambes un peu lourdes pour ma longue sortie mais que diable, il fallait bien fêter l'instant.
Un peu fier le papa que je suis ! BL

Là maintenant, je vais m'accorder un petit repos jusqu'à mardi prochain date des prochains 10 Km de Saint-Herblain.
Apparemment, la chaleur ne sera pas celle que je craignais : il y a deux ans, j'avais vraiment souffert de la canicule.

Enfin, un petit bilan après 3 semaines de préparation pour le marathon d'Helsinki : tout se présente plutôt bien d'autant plus que les températures sont redevenues compatibles avec mes activités sportives.

LienLa préparation pour Helsinki est iciLien
Page 25 - Article N°164
la-tortue le 12/07/2009 à 09:11
Félicitations aux 2 garçons ! Maintenant, ils vont bien profiter de leurs vacances.
Moi aussi, je suis une maman heureuse, puisque ma plus jeune fille a réussi son exam de sage-femme.
Bises à tous les 4 . Bon entrainement
symphorien le 13/07/2009 à 22:43
Il n'y a pas que le papa qui excelle dans son art, les fistons sont déjà pour assurer la relève!
Rassures moi, il ne vont pas rentrer dans la même boite que nous plus tard?
Bravo à eux pour cette excellente année!!!
le double le 20/07/2009 à 10:45
Des kékés ont des rangs à tenir. Je ne suis pas surpris, on n'est pas kékés pour rien.
Gaêl tu aurais pu avoir une mention très bien. Je plaisante.
Tu la réserves pour le bac.

Marathon
Idx N°18203/07/2009 à 22:01 - Helsinki Registration Card
Partager
imprimer
Je l'ai reçue hier mais, rentré tard de mon déplacement professionnel à Chartres, je n'ai pas eu le courage d'allumer mon ordi pour publier un article pas plus que je n'en ai eu pour mettre à jour mon carnet d'entrainement. SL

Hier donc, au courrier, une belle enveloppe en provenance d'Helsinki m'est parvenue.
A l'intérieur, une affiche, le programme des réjouissances et surtout le sésame qui me permettra de retirer mon dossard pour le marathon.
Le N°1516 promis lors de l'inscription est bien celui que je porterai là-bas...

... dans tout juste 6 semaines et un jour MC


LienMa prépa pour Helsinki est iciLien
Page 25 - Article N°163
symphorien le 06/07/2009 à 19:13
Cà s'approche sérieusement dis donc!
Place donc maintenant à ce qui est bon dans le Marathon : le jour J ER

News
Idx N°18101/07/2009 à 22:09 - Les genoux humides !
Partager
imprimer
Ca y est. Depuis une semaine et demi, j'ai entâmé une nouvelle préparation marathon : ma 3ème cette année, ma 20ème au total, tout ça pour aller frimer du côté d'Helsinki. MC

Côté physique, je croise les doigts, tout va bien.
Mais je ne peux pas dire que c'est le rêve.
La faute à la chaleur qui depuis une bonne semaine me mène la vie dure. Je dors mal. Je peine à courir. Le matin, point de fraîcheur : il fait plus de 20°C. Le soir, les 30 sont allègrement dépassés. CF
Je fais ce qu'il faut : je cours plus lentement. Je m'hydrate beaucoup plus. Mais les jambes sont lourdes. Le vent chaud qui souvent m'accompagne ne m'aide pas non plus.

Ce soir, retour du boulot, running aux pieds. Chaleur étouffante et gros nuages à l'horizon.
A peine parcourus quelques centaines de mètres que de grosses gouttes commencent à mouiller le sol. Le ciel gronde. J'aurai tout juste le temps de m'abriter pour eviter une énorme bourrasque de pluie, de vent et de grêle.
20 bonnnes minutes à attendre que la colère du ciel se calme. Je suis finalement reparti à la faveur d'une légère (mais alors trés légère) accalmie.
2 kilomètres plus loin, totalement trempé, je vois se profiler un superbe bouchon sur la voie qui mène au pont de Chéviré. Des sirènes se font entendre : ça sent l'accident.
Finalement, non.
Arrivé au rond-point suivant, je vois que les véhicules sont stoppés par... de l'eau qui à envahi l'espace. Plus de route, plus de trottoir, tout juste le centre du rond-point qui dépasse.
Je me dis que vingt à trente centimètres d'eau ne vont pas m'arrêter vu que je suis trempé jusqu'à l'os.
Et là surprise : plus j'avance, plus l'eau monte.
Je finis pas ne plus pouvoir courir car j'ai de l'eau jusqu'au genoux. Je traverserai ce rond-point en marchant tant bien que mal car l'eau qui afflue finit par faire une sorte de courant puissant.
Le bas côtés sont recouverts de petis glaçons. L'air est tantôt étouffant, tantôt frais au point de me donner la chair de poule moi qui suis trempé. Le vent me pousse puis me retient.
Mon footing prévu à basse vitesse s'est transformé en séance de résistance car j'avais hâte de retrouver mon chez-moi calme et sec.
C'est la première fois que je vivais une telle expérience.

Demain, encore une rude journée.
Départ à 6h00 pour le boulot... en courant.
Une douche et direction Chartres pour une grosse séance de travail et un retour tardif.
La météo annonce une baisse des températures pour la fin de semaine... ouf! SD
LienLa page spéciale Helsinki 2009Lien
Page 26 - Article N°162
le double le 02/07/2009 à 09:52
le genou mouillé et la gorge sèche, c'est pour cela qu'on t'installe du pastis glaçon sur ton parcours. C'est ça que tu as voulu écrire ?
T'es démasqué.
Vendredi tu n'auras pas besoin d'aller à la piscine. Voilà encore un moyen de gagner du temps. Ce soir rebelote. Cours en tong.
Oliv le 02/07/2009 à 23:58
Bon bha t'y va à vélo et tu reviens à la nage, comme ça tu pourras faire un iron Man à Helsinki SM T'as bien du courage moi les prépas quand il fait chaud j'ai plutôt horreur de ça, Helsinki, Berlin and co ne sont pas prêts de m'accueillir SH
symphorien le 06/07/2009 à 19:12
Tu as voulu marcher sur l'eau comme Jésus ou quoi!!!
Cà m'est arrivé il n'y a pas longtemps d'avoir très peur à cause de l'orage mais je n'ai jamais eu un truc comme çà!! SD

Récits compétitions
Idx N°18021/06/2009 à 21:43 - Foulées des bords de Loire
Partager
imprimer
Me revoici sur les ondes. Rien dans mon actualité depuis un bon mois sinon un changement de rythme professionnel et pas beaucoup de temps à consacrer à mon ordi que j'ai lâchement délaissé... et vous par la même occasion.
Comme depuis deux mois maintenant, je me suis mis à la guitare, mes journées ne comptent plus beaucoup de temps mort. Mais, mieux vaut des journées bien remplies qu'un ennui pesant.
Depuis le Mont-Saint-Michel, j'ai repris en douceur l'entraînement.
Comme Helsinki approche à grands pas, il me fallait retrouver un peu de motivation.
Le retour à la compétition s'imposait.
Hier donc, je courais les Foulées des bords de Loire à Saint-Luce-sur-Loire. Un 10Km à 18h, une distance que je n'affectionne que moyennement à une heure qui n'est pas géniale.

Hier matin, je me suis réveillé fatigué.
La faute à un déplacement du côté de Montpellier : journées de travail à rallonge, chaleur accablante, transports ont laissés des traces que mon corps vieillissant a eu du mal à faire disparaitre.
La sieste de début d'après-midi n'a pas été salutaire non plus. CF
17h00, présent sur le site, je récupère mon dossard, le N°195 et pars pour petit échauffement.
Je fais la connaissance de François de l'AC Chapelle-S/Erdre qui me dit lire régulièrement ce modeste blog et partage les mêmes valeurs que moi. Nous nous retrouverons également à l'arrivée pour échanger encore quelques mots. Un peu de baume au coeur car, il me faut être réaliste, ces premières foulées sont révélatrices d'une forme des plus ordinaire.

Sur la ligne de départ, je rejoins quelques collègues. La Poste est ici bien représentée même si personne ne hisse ses couleurs.
La chaleur que je redoutais n'est finalement pas accablante : il faut chaud mais pas trop. Un petit vent défavorable rafraîchit l'atmosphère.
A 18h00 pile, le coup de feu est donné.
Bien qu'aux avant-postes, ça bouchonne au premier virage.
3'45" sur le premier kilo, c'est trop rapide. Je réduis la voilure sur les kilos suivants car il est hors de question de m'exploser juste avant de démarrer ma prépa marathon.
Je vais vite trouver l'allure qui convient à ma forme du jour : entre 4'07" et 4'10", je vais enfiler relativement en douceur les bornes suivantes.
Avec le vent, j'ai la bouche sèche mais je décide de ne pas stopper aux différents ravitaillements car je suis conscient que le moindre arrêt me sera fatal.
Le rythme que j'ai adopté me permet de prendre du plaisir le long de ce parcours qui alterne bitume et chemins en bord de Loire.
A partir du 5ème Km, j'entends les spectateurs acclamer et encourager... la première féminine qui est juste derrière moi.
Je pense alors qu'elle va me laisser sur place car, généralement, c'est comme-ça que ça se passe.
Au 6ème, sur une portion où se croisent ceux qui sont un peu devant et ceux qui sont un peu derrière, c'est Jack qui me fait signe. Jack que je retrouve toujours avec plaisir. Venu avec un ami, ils se hisseront sous la barre espérée des 43 minutes, Yes ! GH
Au fil de l'eau, je me retrouve seul avec ma première féminine. Marie, tout le monde l'encourage. Elle reste à mes côtés mais son souffle trahi un bel effort.
Constant dans mon rythme, je vois assez vite arriver le dernier kilo. J'encourage ma compagne de course. La deuxième, nous l'avons croisée, n'est pas loin derrière. Alors, il ne faut pas mollir.
J'accélère légèrement. Elle suit et terminera quelques secondes derrère moi.
Mon chrono n'est pas exceptionnel mais j'ai donné ce que j'avais en magasin. Et malgré ma petite forme du jour, je n'ai pas trop souffert.
Au final, je boucle ces 10 kms en 40'34" (une moyenne de 4'02" au km soit 14,9 km/h) et me classe 95ème sur 534 et 33ème V1 sur 163.
Pas de quoi pavoiser mais, pour une reprise, c'est pas trop mal.

Ce matin, mes guiboles ne m'ont pas trop tenu rigueur de l'effort produit. Mon décrassage matinal fût plutôt agréable.

Demain, je démarre les huit semaines de ma préparation pour le marathon d'Helsinki.
Marathon vacances et pas de chrono en perspective : cependant pas une raison pour négliger cet exercice.

LienSite du RCN Ste-Luce-s/LoireLien
Page 26 - Article N°161
bobosse44 le 24/06/2009 à 00:11
Bonne petite reprise en douceur mon JC avec un chrono que j'envierai bien DD !
Bon démarrage de prépa pour Helsinki WK
symphorien le 24/06/2009 à 20:37
Alors comme çà tu viens à Montpellier et tu ne viens même pas saluer ton poto à la maison?
Remarque j'étais peut être déjà parti au MVA!
Je vois que tu t'es lancé avec bonheur dans le rôle du meneur d'allure, elle t'a fait la bise au moins la demoiselle?
Bravo pour ta course et bonne chance pour ta prépa Finlandaise!
Moi lundi c'est le début de celle pour Millau avec le Médoc et le Marathon des Sources de la Creuse au milieu, que du bonheur!!! SM
URéponse de fondjede le 24/06/2009 à 21:30
Montpellier pour le boulot = pas de temps libre, 8h30 - 19h30 non stop !
J' ai tout juste trouvé le temps d'aller courir deux matins entre... 6h et 7h.
Pas cool pour organiser une rencontre.
Bonne chance pour tous tes défis GH


Vidéos
Idx N°17924/05/2009 à 17:14 - Mont-Saint-Michel : la vidéo Fait marquant N°179
Partager
imprimer
Je viens de mettre à profit ce long pont de 4 jours pour produire ma nouvelle vidéo.
Comme d'habitude, c'est un joli mélange de bons moments et pas seulement de course à pied.
J'ai voulu donner l'image d'un week-end touristico-festivo-sportif passé avec ceux qui comptent beaucoup à mes yeux, les miens, mes amis.
Tout ce qui entoure mes marathons compte autant que le marathon lui-même.

Un petit coup de chapeau à Isabelle qui, lors de chacun de mes périples, a pour rude tâche de collecter les images du marathon vu du côté spectateur. Sans elle, ce petit montage serait bien fade. LO LO LO

Dernier détail, à certains moments, vous aurez l'impression d'entendre un bruit d'hélicoptère. Ben non, ce n'était pas un hélicoptère mais bien le bruit du Vent. Je n'ai pas cherché à le masquer car il a fait partie de l'ambiance.
Désagréable, non ? CF



LienLe dossier complet Mont-saint-Michel 2009Lien
Page 26 - Article N°160
le double le 24/05/2009 à 22:02
On a regardé ML et moi. Beaux moments de plaisir.
Tu as regaidé le marathon de mi Octobre ?
URéponse de fondjede le 25/05/2009 à 21:54
Si tu veux parler du marathon des Yvelines, je suis allé voir le site.
Il aura lieu le 18 octobre cette année.
Tout juste 2 mois après Helsinki.
J'étudie ça avec Isabelle.
A suivre....

symphorien le 28/05/2009 à 21:12
Tu m'avais habitué à des superbes vidéos, mais là tu t'es surpassé!

Les images et le montage sont à la hauteur de la perf : ENORME!!

C'est comme dans le cochon, que du bon WK
URéponse de fondjede le 28/05/2009 à 21:55
Monter la vidéo, c'est un peu revivre les bons moments, recourir le marathon.
J'y prends - maintenant que je maitrise un peu mieux les techniques de montage - énormément de plaisir.
Avec la collec de médaille, je vais faire celle de mes vidéos MC


Marathon
Idx N°17820/05/2009 à 20:14 - Mont-Saint-Michel : récit et photos
Partager
imprimer
Il me fallait profiter d'un souvenir encore tout frais. J'ai donc recommencé mon marathon, retranscrivant au clavier toutes ces belles images que j'ai en tête, tous ces bons moments passés entre amis.
J'ai sélectionné quelques belle photos de nos vistes, pasta party et marathon.
Manquent encore à l'appel le diplôme et la vidéo.
Un grand week end de quatre jours se profile.
Je vous jure qu'il sera bien occupé CF

En attendant, je vous laisse seuls face au récit WK
LienEn attendant la vidéo, récit et photos sont iciLien
Page 26 - Article N°159
Oliv le 20/05/2009 à 23:34
la classe, Bravo! tu m'as bien l'air en forme ces temps-ci dis-donc. Super tempo dans ta course en tout cas.
le double le 22/05/2009 à 23:03
On a oublié un rituel. "La photo"
mais je pense que mon maillot aurait fait sombre figure devant le tien.
Ils le vendent ?
Beau WE mon kéké de Nantes de double.
Biz à vous 4
URéponse de fondjede le 22/05/2009 à 23:37
Ben oui, on a oublié la photo.
J'y ai pensé en rentrant quand j'ai voulu changer la photo du bandeau supérieur de mon site. Argh !! DD
Le maillot, si tu veux, un moche pareil, je peux t'en avoir un GRATOS SM
Ce serai chouette de courir avec le même !
Tu vois : ça peux servir d'avoir des copains bien placés TG

Rinox le 26/05/2009 à 11:00
Bravo champion ! Tu t'es bien arraché et tu titilles ton record, je me considère comme vengé, merci.
Ce marathon reste à mon avis comme l'un des plus difficiles avec une météo imprévisible à chaque fois mais ta vidéo donne envie d'y regoûter.... le temps d'oublier celui de l'an passé couru sous une forte pluie accompagnée de vent également.
En tous cas, tu sembles ravi et c'est bien là l'essentiel. A bientôt.
symphorien le 28/05/2009 à 21:23
Tu a été à la hauteur de ce site : grandiose!

Ton superbe entraînement a porté ses fruits, 3h29' dans ces conditions augure d'un chrono bien plus favorable encore!
Helsinki sera peut être celui là avec une arrivée magique dans le stade Olympique et grand écran!!

Marathon
Idx N°17717/05/2009 à 22:03 - Mont-Saint-Michel 2009 : du vent !
Partager
imprimer
Ce soir, devant mon PC, je suis bien épuisé mais franchement ravi.
Nous venons tout juste de rentrer d'un week-end splendide à tous points.
Les retrouvailles avec mon Double, Maryline puis Thierry (Bobosse44) et son copain François ont tenu leurs promesses et j'ai ajouté quelques bons moment à mon carnet de route.
La découverte du Mont-Saint-Michel et sa visite guidée fûrent passionnantes, même si elles auront laissé des traces , tant de marches à monter, descendre, monter, descendre...
Enfin, ce matin, cerise sur le Mont, un marathon épargné par la pluie en échange d'un vent terrible qui, ajouté à mes cuisses traumatisées par les marches de la veille, aura été une vraie épreuve morale et physique mais dont je garderai un souvenir ultra positif tant il était plaisant.
Pour vous (et moi un peu quand même), j'ai photographié et filmé tout en alignant ces foulées qui m'ont portées à l'arrivée en un temps plutôt correct vu les circonstances : 3h29'56" (temps réel) pour la 1244ème place sur 4022 classés.

Mon lit m'attend maintenant. SL

En attendant la suite, je vous fait patienter en vous présentant la médaille qui marque le succés de mon 19ème marathon. BL

LienLà seront bientôt récit, photos et vidéoLien
Page 26 - Article N°158
symphorien le 17/05/2009 à 22:20
Tu l'as bien mérité ton repos!

Merci pour le SMS retour!
URéponse de fondjede le 17/05/2009 à 22:47
Mille fois merci pour ton SMS... pendant la course ! GH


Marathon
Idx N°17609/05/2009 à 21:59 - Archange St-Michel, je suis prêt !
Partager
imprimer
Ben voilà, j'ai terminé aujourd'hui ma 19ème préparation marathon par une dernière longue sortie de 17 Km.
Cette préparation c'est plutôt bien déroulée même si je dirai qu'elle à été franchement désordonnée.
J'ai en effet dû adapter mon planning à divers événements festifs et extra sportifs. Et ce n'est pas fini, je viens tout juste d'annuler ma participation au super trail nantais du 14 juin pour répondre favorablement à une invitation inmanquable.
Toujours est-il que même si j'ai eu quelques coups de pompes et que je suis un peu fatigué, j'ai bien tenu le coup. J'ai à peu prés respecté les contraintes d'une prépa 'classique' et ai même réalisé quelques belles perfs sur 10 et 21 km.
Je mise maintenant sur la semaine à venir pour bien récupérer.
Le Mont Saint-Michel, c'est maintenant dans 8 jours SD
Reste à déterminer sur quelle base je vais courir ce marathon : audace or not audace, that is the question ?
J'y répondrais au matin du 17 mai, pas avant.

Vendredi dernier, avant de mettre le cap sur Paris pour aller faire la teuf avec mon Double, je suis allé faire une longue sortie avec Thierry (Bobosse44 sur CLM). Outre le bon moment passé à tchatcher, Thierry m'a proposé le livre de Bruno HEUBI, 'Courir Longtemps'.
Bouquin trés bien écrit et surtout à la portée de gens comme moi qui ne sont pas des accros de la course à pied 'scientifique'.
J'en ai tiré quelques précieux conseils et un plan d'entraînement pour préparer... un 100 Km.
Peut-être les 100 Km de Vendée en 2010 GR
J'ai encore un peu de temps pour réfléchir.

Pour finir, avant-hier, dans ma bôite aux lettres, j'ai reçu mon diplôme du marathon d'Athènes. Je ne pouvais pas ne pas vous le montrer MC

LienLa page spéciale Mont Saint-MichelLien
Page 26 - Article N°157
le double le 11/05/2009 à 09:38
14 juin : tu viens faire le marathon Marne et Gondoire ?
C'est ça ?
Dans ton programme 2010 : tu as oublié MdP en sortie longue pour MdV.
Le mdV te servira de sortie longue pour Le Marathon de Sénart.
Le marathon de Sénart en sortie longue pour tes 100km.
100km de Vendée : AH, AH ! Il faudra que tu me prêtes le livre, bien que j'ai François (THORSON) à portée de pieds.
URéponse de fondjede le 11/05/2009 à 22:10
T'emballe pas mon Double EL
Vienne serait à environ un mois des 100km de Vendée donc tip top !
Pour le reste, ça frise le délire artistique. Et moi, je ne suis pas un artiste mais plutôt un laborieux prudent TG

Rinox le 11/05/2009 à 10:16
Audace of course ! Tous mes meilleurs sportifs t'accompagnent..... Et s'il te plaît, venge moi sur ce marathon magique mais qui ne m'a jamais porté vraiment chance.
URéponse de Rinox le 11/05/2009 à 10:17
Mes meilleurs voeux sportifs, bien sûr !
URéponse de fondjede le 11/05/2009 à 22:07
Te venger GR
Je ferai ce que mes jambes et mon mental me diront le jour venu.
Si je peux faire plaisir à quelqu'un, je n'hésiterai pas WK

symphorien le 12/05/2009 à 22:51
Il est temps pour toi de voir le monde et de t'affranchir de ta prudence légendaire!
Envole toi et arrive au pied du Mont en vainqueur de ton meilleur chrono!
M.... SD

Récits compétitions
Idx N°17526/04/2009 à 19:26 - La Brosse : dans le bon sens
Partager
imprimer
Déjà 5 semaines que je prépare mon 2ème rendez-vous 2009 sur marathon.
Au programme ce dimanche, j'avais inscrit le 21,09 Km de La Brosse organisé par l'ACC, club de La Chapelle-sur-Erdre, pas un semi-marathon (?) mais presque. J'aurai dû courir cette distance la semaine dernière mais il n'y avait rien de tel dans la région.
C'était la première fois que je participais à cette compétition.

A 3 semaines du Mont Saint-Michel, cette compétition me posait quand même un cruel dilemme : comment la gérer sans prendre de risque et ne pas compromettre mon futur marathon ?
Autre inconnue, avais-je bien récupéré des 33 Km courus le dimanche précédent (cf article du 19 avril sur le marathon de Nantes) ?
Pour aborder au mieux la question, j'avais décidé d'alléger ma semaine de préparation de quelques kilomètres et d'éliminer une séance de piscine (là, mon boulot ma bien aidé CF ).
La stratégie du jour comportait deux axes : tenir un rythme le plus 'facile' possible et, pour éviter la casse, ne pas me lancer dans des efforts surhumains quitte à ralentir.

Pas de problème pour trouver ce village que je ne connaissais pas. Au sortir du périphérique nantais, je n'aurai qu'à me laisser guider par les panneaux 'ACC' qui jalonnent le trajet. Ca sent l'organisation rôdée.
J'arrive donc à La Brosse vers 9h15. Un champ est transformé pour l'occasion en parking, deux bénévoles me guident. Je retire mon dossard sans encombre, le N°348. Il me reste alors une bonne demi-heure pour m'échauffer tranquillement et sans stress.
Le parcours du jour est composé de 4 boucles (les 3 dernières un peu plus longues que la première). Un bénévole que j'interrogerai me préviendra : pas complètement roulant car agrémenté de quelques faux-plats et d'une côte assez longue (même si fatalement, une descente la précède). Ce parcours sert de support à 2 autres courses de 5 et 10 Km.
Le 10 km dont nous attendrons la fin pour pour pouvoir à notre tour démarrer... 10 petites minutes de retard. Les derniers auront donc le droit à une haie d'honneur et aux acclamations des coureurs du 21 qui attendent leur tour. Sympa GH
Le soleil joue des coudes avec les nuages. La température est idéalement fraîche (ou douce selon les avis).
10h10 donc, c'est parti. Je me suis volontairement placé en début de peloton pour trouver mon rythme le plus vite possible.
3'56" au kilo puis 4'01" deux fois, un peu rapide pour moi sur cette distance mais j'ai déroulé sans forcer. Je dois trouver une cadence moins rapide.
La côte annoncée arrive au 4ème. Près de 400 mètres, c'est bien bien long. Là, vent de face, pas le choix, cadence en berne et 4'18" au kilo.
Les premiers sont déjà loin et je me retrouve dans un petit groupe de 3 coureurs, moi compris. Nous bouclerons les deux premiers tours ensemble.
40'39" au km 10, encore trop rapide mais jusque là, j'ai bien géré mon allure : pas d'impression de surrégime, une foulée souple.
Le début du 3ème tour marque le début des dépassements de retardataires mais également de l'accélération de mes deux compagnons de route. Un temps tenté d'accrocher, je décide sagement de ne pas les suivre.
Maintenant, je suis seul et je vais devoir affronter en solo deux côtes vent de face. Je garde quand même en point de mire les maillots bleu et rouge de mes ex comparses qui s'éloignent lentement.
1h01'44" au 15ème, je suis dans un bon jour. Habituellement, c'est là que la fatigue se fait sentir mais pas aujourd'hui. Toujours une belle foulée, un rythme plus raisonnable entre 4'07" et 4'16" qui me convient bien.
Pas de lassitude même pour moi qui n'apprécie pas trop les compétitions avec plusieurs boucles : peut-être le cadre plutôt nature et le calme associé au soleil, les encouragements disséminés ici et là.
Un peu à la peine dans la dernière côte tout de même et mon kilo le plus lent en 4'29" : deux coureurs en profiteront pour me dépasser.
Mais je retrouve toute mon énergie pour finir en accélérant : 3'53" sur le dernier kilo et, moins de cent mètres plus loin, l'arrivée.
Je suis hyper satisfait car jamais je n'ai tenu aussi facilement la cadence sur 21 kms. Je ne termine pas du tout 'explosé' (contrairement à mon dernier semi de St-André-des-Eaux), mal nul part, récupération rapide même si je suis fatigué par l'effort produit. Et, bonheur suprême, lorsque je regarde ma Garmin coupée sur la ligne, celle-ci me flatte avec un superbe chrono de 1h27'02" BL
Je reçois plus loin un coupon pour retirer le lot promis à chaque arrivant (un chouette sac à chaussures) sur lequel figure mon rang d'arrivée (bonne idée). Et là deuxième bonne surprise, je termine 20ème BL
Je profiterai du soleil (vite chassé par les nuages) pour discuter avec mes compagnons de début de course qui ne m'auront pas distancés de plus de 30 secondes au final et avec le 3ème au classement venu m'interroger sur les intérêts de ma Garmin S405.
Je passerai également dire un petit bonjour aux membres du staff informatique de l'ACC. En septembre , ce sera mon tour !
Fin d'une bien belle matinée avec au bilan une course sympa et vraiment bien organisée. Juste un bémol sur la circulation automobile partiellement bloquée et le petit côté insécurité qui pourrait en résulter.
A refaire sans conteste GH

Voilà, ce soir, sur le WEB, une photo prise au départ et les résultats qui confirment ma bonne prestation du jour :
1h27'02" soit 14,5 Km/h (4'08"/km) - 20ème / 140 et 9ème V1.

Maintenant place à la récupération lundi, mardi et mercredi : pas de fractionnés la semaine prochaîne, une longue sortie avancée à vendredi pour cause d'agenda parisien.

Je terminerai par une pensée pour Symphorien qui, ce matin, n'a pu s'aligner sur le marathon de Marseille (courage) et des encouragements pour mon Double qui s'alignera (sans moi qui ai décliné l'invitation) sur sur le marathon de Sénart le 1er mai.
Bravo mes potos GH

LienLa page spéciale Mont Saint-MichelLien
Page 26 - Article N°156
Renaud le 27/04/2009 à 11:01
Sacré Jean-Claude, tu es dans une forme olympique !
Surtout, la vitesse et la distance, tu les a dans les jambes, plus besoin d'en faire trop dans les 3 dernières semaines. Donc du repos et des séances très cool, pas trop rapprochées. Le marathon du Mont Saint-Michel te réservera une divine surprise, c'est tout ce que je te souhaite.
Bonne dernière ligne droite.
symphorien le 02/05/2009 à 17:44
On ne t'arrêtes plus???
Encore une belle et grosse perf!!
Tu t'es bien préparé pour affronter le vent de vent au cas où!!!
Je te souhaite bonne chance pour le Mont St Michel!

merci encore une fois pour ton soutien indéfectible WK