Fondjede
Petit blog d'un coureur ordinaire
Hongrie15/10/2017Marathon de BudapestLe numéro 50 sur ma liste
Dimanche 25 Juin 2017Bas de page
  412 article(s)
Récits compétitions
Idx N°3102/04/2006 à 17:02 - Pas sage mais sérieux quand même
Partager
imprimer
Arrivé à la moitié de ma préparation marathon, je me retrouvais donc ce matin au départ du semi-marathon d'Orvault : un parcours sélectif avec beaucoup de relances.
Le temps était doux mais assez venteux. Un objectif, courir en cadence sans me faire mal pour finir en 1h37' environ.
Le temps d'une photo avec le groupe UFCPH composé d'une vingtaine de coureurs et coureuses et d'un échauffement d'une vingtaine de minutes et me voilà parti sur les bases de 4'30" au Km.
Ca bouchonne un peu sur le premier kilo que je boucle en 4'43". Ensuite, pour cause de bavardage, je loupe les deuxième, troisième et quatrième pour finalement passer au cinquième en 22'21" assez facile.
Les 8 premiers Km sont assez éprouvants car composés essentiellement de faux-plats et face au vent. Je fais gaffe et m'abrite dans des groupes de coureurs, ne fais pas d'effort dans les côtes.
Aprés, c'est une autre course qui commence. Vent fort dans le dos, je déroule sans forcer mais ma vitesse, elle, va petit à petit augmenter. 43'56" au 10ème, je suis déjà en avance sur l'objectif. Les kilomètres vont ensuite défiler sans aucune difficulté. Je fais toujours attention à ne pas pousser dans les côtes mais le rythme reste bon. Je vais essayer à plusieurs reprise de rester dans de petits groupes de coureurs mais n'y parviens pas car, à chaque fois, j'ai l'impression de casser ma cadence.
Je vais donc mon chemin plutôt solitaire.
Au 17ème, je réalise que je peux encore une fois m'approcher des 1h30' sans faire trop d'effort. Deux côtes aux Km 18 et 20, m'attendent cependant donc j'allonge franchement la foulée dans les descentes pour gagner ces quelques secondes que je reperdrai dans les montées. Tout cela marche à merveille et, après un sprint sur les dernières centaines de mètres, je passe la ligne en 1h29'59".
J'y crois pas, je n'ai pas vu la course passer. J'ai tenu une belle cadence - 4'15" au Km soit 14,069 Km/h. - en faisant bien attention à ne pas trop forcer et, à l'arrivée, je me sens vraiment bien. A la différence de mon semi d'il y a deux semaines où j'avais vraiment fait de gros efforts, je me sens plutôt frais, pas de courbatures et, après ma petite sieste, je n'ai aucune sensation de grosse fatigue.
On fera le point demain...
LienLe groupe UFCPHLien
Page 40 - Article N°20

Récits compétitions
Idx N°3019/03/2006 à 17:01 - Sous perf ! Fait marquant N°30
Partager
imprimer
Bon, je ne sais ce qui m'a piqué en ce mois de mars ou si j'ai été dopé à l'insu de mon plein gré, mais j'enchaîne les bons résultats.
Ce matin, semi-marathon de la Brière à Saint-André-des-Eaux (un peu plus loin que St-nazaire). Depuis quelques jours déjà, il fait froid et un fort vent d'est vient agraver les choses. Nous faisons le déplacement en groupe : une dizaine de coureurs de l'UFCPH s'est inscrite à cette compétition. Je ne sais pas trop avant le départ à quelle vitesse je vais me trainer. Je souhaite avant tout courir aux sensations qu'elles soient bonnes ou pas.
Un bon échauffement et nous voilà parti pour enchaîner les deux boucles de ce nouveau parcours 'nature' plutôt roulant.
Dés le premier kilo, je sens que la forme est là. Je pars sur une base de 4'30" au Km et je tiens cette cadence sur les 8 premiers. Aprés, j'accélère légèrement sans m'en rendre vraiment compte pour passer au 14ème en un peu moins de 1h02'.
C'est à ce moment que je commence à penser à mon record sur la distance (1h33'37" en 2004 à Orvault) et à me dire que peut-être moins de 1h30'...
Depuis le 12ème, j'ai Jean-Louis, un collègue qui prépare le marathon de Nantes et qui aligne des perfs bien meilleures que les miennes, en point de mire. Je fais l'effort de le rejoindre d'autant plus que j'ai l'impression qu'avec son allure légère, il a un peu accéléré. Mon objectif alors : le suivre tant que j'en aurai les moyens.
Cette stratégie me convient jusqu'au Km 17. Je commence à sentir les premiers effets de la fatique et chaque fois que j'ai le vent de face, je peine à suivre. Mais je m'accroche. Les derniers kilos vont être difficiles mais le chrono est avec moi. Je grapille les secondes qui me rapprochent du bonheur. 8'40" pour faire 2km100, un coup d'oeil au chrono au 20ème m'indique qu'il me faudra faire les 1100 derniers mètres en maximum... 4'25".
J'ai tout donné sur ce dernier kilomètre. J'ai senti mes mollets manifester leur mécontentement. Avec toute cette énergie dépensée, je franchis donc la ligne d'arrivée en 1h29'56".
[ soit 4'15" au Km et une moyenne de 14,077 Km/h ]
Peut-être la seule fois où je réaliserai une telle perf, peut-être que j'ai un peu trop forcé mais je suis encore une fois bigrement happy !
Maintenant place à la récupération et à un suivi un peu plus scrupuleux de mon plan marathon.
LienLa photoLien
Page 40 - Article N°19
jc le double le 23/03/2006 à 17:07
tout ça, parce qu'il n'a jamais digéré mon dossard préférenciel 664 au marathon de Venise.
Il va y arriver à l'avoir aussi
Bravo JC, je suis très fier de toi
The webmasterreur le 23/03/2006 à 21:04
J'sais pas si t'as vu mais sur la photo de St-André, y'avait une fille juste devant. Ca n'explique pas tout mais quand même, ça motive...
Pour le dossard préférenciel, on règlera ça entre nous !
Rinox le 28/03/2006 à 11:37
Coup de chapeau !
Je suis heureux pour toi: super résultat et surtout, en ligne de mire, LE MARATHON. Trouves toi encore une jeune fille déguisée en Jean-Louis devant toi pour te surpasser une nouvelle fois. 2006 sera ton année !
Amicalement

Récits compétitions
Idx N°2812/03/2006 à 16:43 - Trop vite ? Trop bien !! Fait marquant N°28
Partager
imprimer
Là, vous ne le voyez pas mais je suis vachement content !
Ce matin, aprés une petite semaine de prépa marathon seulement, je me lançais sur les 10 Km des Foulées de Saint-Sébastien-s/Loire. Un parcours ultra plat sur lequel je détenais mon meilleur chrono sur cette distance avec 42'19" en 2004.
3°C seulement et, un long échauffement plus tard, le départ est donné. Je pars avec 4 autres copains de l'UFCPH que je suis docilement : pas trop le choix, vu l'affluence, ça bouchonnne un peu.
Pas vu le panneau du premier kilo, donc pas le temps de voir si j'allais ou non trop vite. Il m'a fallu attendre le deuxième pour me rendre compte que je tournais à 4 minutes au kilo sans forcer. Là, je me suis dit que j'était dans un bon jour. J'ai légèrement accéléré et suis passé devant le groupe UF. J'ai enchaîné les Km sans peine jusqu'au 7ème. La ligne droite qui menait au 9ème m'a paru bien plus longue et difficile.
Je me suis accroché mais ai laissé filé quelques secondes.
J'ai quand même bouclé mon dernier kilo en 3'55" et franchi la ligne ébahi par mon chrono : 40'21" soit une moyenne de 4'02" au Km (14,870 Km/h). Record personnel ! Champagne ! heu, non pour moi, jus de pamplemousse !
A peine quelques minutes plus tard, j'avais déjà bien récupéré signe que la forme est au rendez-vous. Chouette la course à pied ! non ?
Bon, demain, retour à la réalité : un peu de récup avec un petit footing de 1 heure maxi. On verra bien l'état des gambettes ?!
Page 40 - Article N°18

News
Idx N°2706/03/2006 à 17:01 - Semaine blanche
Partager
imprimer
Me voilà de retour après une semaine de vacances aux Carroz d'Araches (Haute-Savoie). Une semaine blanche : beaucoup de chutes de neige et plus de huit jours sans courir. Mais un rythme sportif intense quand même avec ski au programme matin et aprés-midi.
Pour finir, un retour sous une belle tempète de neige et un passage en région auxerroise avec de la neige encore pour un petit footing de reprise de 45 minutes dimanche matin.
De retour sur les chemin herblinois dés ce matin : une petite sortie de 45 minutes également avec des jambes plutôt lourdes.
Demain commence ma première semaine de préparation pour le marathon de Madrid.
LienA suivre sur la page dédiée à cet événement...Lien
Page 40 - Article N°17

Physique et entraînements
Idx N°2622/02/2006 à 22:59 - 3'33s.
Partager
imprimer
Purée, quelle forme ce soir !
Une séance de fractionnés qui vient récompenser ce début d'année placé sous le signe du sérieux dans l'entraînement.
Parti donc pour un enchaînement 3000 m. à 4'15" au Km + 2000 m. à 4'00" au Km + 1000 m. à 3'45" Km avec deux copains de l'UF (à qui je rends entre 30 et 35 minutes sur marathon).
Au final, une belle prestation car mon cardio m'a montré que j'étais en forme en ne montant pas trop haut et en retournant à la normale rapidement et ce, malgrés des moyennes au kilo un peu supérieurs à celles prévues : 4'05", 3'57" et ... 3'33" sur le dernier km !! Yes !
Page 40 - Article N°16

Physique et entraînements
Idx N°2410/02/2006 à 10:55 - Vitesse supérieure
Partager
imprimer
Deux semaines maintenant que je suis passé à la vitesse supérieure. Quatre sorties par semaines, dont le bénéfice commence à se faire sentir. Hier, première série de côtes et de trés bonnes sensations : du rythme et un cardio qui ne s'est pas emballé même en fin de séance. Tout bon.
Samedi dernier, week-end parisien avec, en prélude à une bonne série de...restos, avec JC, une longue sortie de 1h45 (pour faire le tour du bois de Vincennes). Bon pour les jambes, la tête et la tchache !
Mon programme de bataille 2006 se précise. En vue, 10 km à St-Sébastien-sur-Loire le 12 mars, un semi en douceur la semaine suivante à St-André-des-Eaux et le traditionnel semi d'Orvault quatre semaines avant le marathon.
Finalement 6 copains et copines de l'UFCHP seront du voyage à Madrid : leur réservation tardive ne leur à pas permis d'obtenir un coût aussi intéressant que le notre. Nous avons bien fait de nous y prendre en décembre.
Page 40 - Article N°15

Physique et entraînements
Idx N°2330/01/2006 à 13:52 - Re...reprise...2006
Partager
imprimer
Après un mois de janvier sans événement majeur, limité à mes 3 sorties hebdomadaires (1h20 le mardi + 1h00 fractionnés le jeudi + 1h45 le WE), l'heure de la reprise à sonnée !!
Ce midi, pendant la pause déjeuner, je suis aller trottiner un peu plus d'une heure sur les bords de Loire histoire de rajouter une quatrième sortie à ma charge hebdo et en prélude à la préparation du marathon de Madrid qui doit débuter dans 5 semaines.
Froid de canard, vent glacial, parties glissantes suite aux chutes de neige de Samedi dernier, mais un beau soleil pour m'encourager.
Vendredi, cap sur Paris.
Samedi, petit tour au bois de Vincennes avec JC.
Page 40 - Article N°14

News
Idx N°2215/01/2006 à 22:43 - 2006...en fête !
Partager
imprimer
Froid, ce début 2006 mais pas inactif. J'ai repris avec courage mes sorties longues (environ 1h40 le WE) et autres fractionnés (le jeudi). Je garde le mardi pour mes sorties avec le club, histoire de bavarder un peu.
Je me prépare à une nouvelle virée dans le bois de Vincennes début février avec JC et Patrick. Encore l'occase de faire une petite teuf entre potes.
Hier, c'était la fête du club. Choucroute maestro ! une bonne soirée terminée en musique. C'est ça aussi, le sport !
Page 40 - Article N°13

Physique et entraînements
Idx N°2031/12/2005 à 18:06 - Une petite dernière pour finir
Partager
imprimer
Ce matin, pour ce dernier jour de 2005, j'ai eu le plaisir de faire une sortie de 1h20' dans le bois de Vincennes avec mes potes JC et Patrick. Pas vu le temps passer, vu que nous avons plus parlé que couru. Un vrai bon moment.
JC nous a ensuite convié dans un petit restau de sa connaissance (je vous passe le détail mais c'etait super).
Bref, une bonne journée qui se terminera ce soir par un reveillon entre amis.
Nous avions projeté de faire le semi-marathon de Paris ensemble mais, pas de bol, le 5 Mars je rentre des sports d'hiver !!
Ce n'est que partie remise !
Page 41 - Article N°12

News
Idx N°1929/12/2005 à 17:42 - Nowel et la neige !!
Partager
imprimer
Un bon noël passé en famille à Auxerre. Une première sortie de 1h34' sur les bords de l'Yonne par un temps couvert et froid. La neige est arrivée mardi et nous a accompagné jusqu'à Chablis.
Si hier, il était impossible de sortir vu la tempête, aujourd'hui, j'ai fait une super sortie de 1h25'.
Un froid de Kanard (-8°C) mais un soleil superbe.
J'ai donc couru dans un paysage digne des plus beaux contes de Noël : seules quelques animaux m'avaient précédés et j'étais content de faire les premieres traces dans la poudreuse. J'ai même croisé un renard en quête de nourriture (je suppose) : il n'a pas cherché à me faire la conversation et c'est tant mieux !
Samedi, rendez-vous à Paris pour un footing et un bon restau avec Patrick et JC mes accolytes pour Madrid.
Page 41 - Article N°11