Fondjede
Petit blog d'un coureur ordinaire
Hongrie15/10/2017Marathon de BudapestLe numéro 50 sur ma liste
Lundi 26 Juin 2017Bas de page
  412 article(s)
Physique et entraînements
Idx N°6118/10/2006 à 22:36 - Test à l'effort
Partager
imprimer
Aujourd'hui, 16h30, mon premier rendez-vous chez un cardiologue pour faire un test à l'effort. Mon médecin ne me voyant pas rajeunir et continuer à courir le monde, voulait l'avis d'un spécialiste.
Eh bien, c'est fait !
Aprés la petite enquête de routine (non, je ne fume pas, non, je n'ai jamais eu de malaise en course ni après, non je n'ai pas d'asthme, non, papa et maman n'ont jamais eu de problème de ce côté là, etc.) me voilà grimpé sur un vélo avec tout plein d'électrodes partout dans le dos et sur le thorax, un appareil pour la prise de tension sur le bras gauche. Vas-y Fonfon, pédale !
"Vous avez un bon rythme, c'est bien, continuez" première indication positive.
Ca a duré un bon moment, avec une résistance de plus en plus marquée et de grosses gouttes de sueur qui perlaient partout sur mon corps d'athlète.
"Encore trente secondes accélérez", là j'ai les cuisses en feu et c'est pas trente secondes que j'ai encore pédalé en accélérant mais plusieurs minutes !!
Bref, le bilan est plus que positif. Pour reprendre les propos du cardilogue : "C'est excellent, pas de problème pour le marathon et ce n'est pas la peine de revenir me voir de si tôt."
Super, je vais pouvoir continuer à étancher ma soif de kilomètres et d'horizons nouveaux ! J'espère que vous n'allez pas vous en plaindre !

LienSite du club des cardiologues du sportLien
Page 37 - Article N°44
Le double le 23/10/2006 à 13:50
J'avais un espoir que le cardiologue dise "surtout je vous conseille de ne pas aller trop vite sur marathon, n'allez pas sous les 4 heures"
C'est pas encore le prochain que l'on courra ensemble.
Mais tu n'auras aucune excuse de ne pas exploser ton record.

Famille et amis
Idx N°6015/10/2006 à 22:45 - Atteinte Orpheline
Partager
imprimer
Depuis toujours Evelyne est une battante. Le sport nous a rapproché : le tennis puis la course à pied ont scellé les bases d'une amitiè sincère.
Aujourd'hui, le sport ne fait plus partie de son quotidien et je peine parfois à lui conter mes frasques marathoniennes.
Il est des maladies dont le nom ne dit rien à personne si ce n'est à ceux et celles qui en souffrent au quotidien. Orphelines dit-on, quel horrible qualificatif.
Evelyne, c'est une force de la vie, l'exemple à montrer à tous ceux qui voudraient baisser les bras.
Son premier roman est un poignant témoignage sur le combat quotidien contre ces maladies rares mais pas seulement : l'amour, l'amitié et la passion de la vie y ont plus qu'une large place.
Je ne vous recommande pas ce livre par simple copinage même si ça y ressemble.
La qualité de ce que j'ai lu m'a confirmé ce que je savais déjà : Evy a un vrai talent pour l'écriture. Et ce n'est pas le seul !
LienLe blog d'EvelyneLien
Page 37 - Article N°43

Marathon
Idx N°5912/10/2006 à 23:03 - Golden dream
Partager
imprimer
S'inscrire, c'est déjà participer... un début en tout cas.
C'est donc fait depuis ce soir.
Je viens d'ajouter le marathon de San Francisco à mon carnet de route 2007.
En attendant, j'en suis à ma 6ème semaine de préparation pour le marathon de Dublin. La plus éprouvante car la pression monte.
Avec la fatigue, quelques doutes s'installent : la routine.
Pour la première fois, me voilà inscrit à trois marathons à l'étranger d'affilée... addicted !
Page 38 - Article N°42

UFCPH
Idx N°5824/09/2006 à 22:49 - 11èmes Foulées
Partager
imprimer
Voilà, les Foulées de la Gournerie 2006 viennent de prendre fin.
Un bon cru ! Le soleil était présent et la pluie n'a pas gâché la fête même si elle s'est manifestée à la pause méridienne et juste aprés la fin de la dernière compétition.
Prés de 500 coureurs sont venus et, pour nous, c'est vraiment satsifaisant... en contrepartie de tous les efforts consentis ces derniers jours.
Je termine à l'instant de faire le tri des photos : j'en mettrai 344 en ligne sur les 746 prises au cours de la journée.
Une rude journée pour moi chargé de la logistique informatique.
Toujours la même pression, la même appréhension de faire capoter tout le reste. Toujours ces tas de petits problèmes à résoudre dans l'urgence et qui font monter le stress.
Mais bon, ce soir je me couche satisfait : les résultats sont en ligne, la plupart des photos le seront également ce soir.
Une fois par an, je passe de l'autre côté, celui des organisateurs : histoire de me faire mieux apprécier les efforts réalisés par tous les autres clubs pour nous proposer des compétitions attrayantes.
Page 38 - Article N°41

Récits compétitions
Idx N°5617/09/2006 à 21:42 - Premier Ekiden Fait marquant N°56
Partager
imprimer
Une belle réussite que ce premier Ekiden de Saint-Nazaire, mon premier à moi aussi.
Tout y était, une japonnaise en costume traditionnel pour ouvrir la fête et couper le ruban symbolique, une météo clémente au vu du mauvais temps qui baignait la région depuis vendredi et 96 équipes de 6 coureurs prêtes à boucler en relais la distance mythique du marathon. L'UFCPH avait pour l'occasion réussi à former deux équipes.
Capitaine de la première, j'avais en charge le 4ème relais, un 10 Km comme préconisé dans mon plan marathon pour Dublin. Après avoir supporté Frédéric (5km en 20'36"), puis Philippe (10Km en 49'48"), assité à la prise de relais du premier Yannick, je partais pour 20 petites minutes d'échauffement puis me présenter à la "chambre d'appel" pour partir à mon tour.
Sur ce relais, je partais en même temps qu'André membre de l'équipe 'rivale' de l'UF (yannick ayant terminé ses 5Km en 22'04").
Un premier kilo en un peu plus de 4 minutes et un rythme équivalent sur les 4 suivants. Au 5ème, j'ai commencé à avoir les cuisses un peu dures, sûrement des restes de mon semi-marathon du week-end dernier. J'ai levé un peu le pied par la force des choses puis ai retrouvé un bon rythme sur les trois derniers kilos pour passer le témoin au deuxième Yannick, bouclant mes 10Km en 40'27" ce qui est fort honorable. Yannick bouclera ses 5 km en 20'39" et Jean-Michel ses 7,195 Km en 33'06".
Au final, 40ème équipe sur 96 en 3h06'40" (notre 2ème équipe franchissant la ligne en 3h13'53" , 46ème place).
Vraiment super cette course en équipe : réalisée sur une boucle de 5Km, on passe son temps à encourager ses coéquipers avant et aprés son propre relais pour, au final, savourer une belle performance collective. A refaire.
Page 38 - Article N°40
Rinox le 19/09/2006 à 14:57
Bravo pour ton relais car réaliser ce temps après ton semi et sur un circuit très sinueux avec beaucoup de relances, c'est du très bon Jean-Claude !
A dimanche aux foulèes de la gournerie.
Pas d'objectif de temps me concernant car je recevrai des amis "bons vivants et couches-tard" la veille. A moins qu'une potion magique à base de raisin ne me rende "irréductible"...

Marathon
Idx N°5515/09/2006 à 22:00 - Maratone della città de Roma
Partager
imprimer
J'avais pourtant dit que je n'irai pas à Rome !
J'ai déjà mis San-Francisco sur mes tablettes 2007.
A la recherche d'un marathon de printemps, j'ai pendant un temps pensé à Paris : déjà fait 2 fois. JC mon double parlait, lui, de refaire Londres : pas trop envie, trop tôt pour le refaire.
Mes copains de l'UFCPH visaient quand à eux Rome : pas de bol car pas pendant les vacances scolaires.
Et puis, à force d'en parler à l'entraînement, j'ai lamentablement craqué. Bertrand cherchait un partenaire souhaitant faire un séjour court pour l'accompagner et réduire les frais (à la différence des autres qui resteront plus longtemps).
J'ai donc dit oui tenaillé entre la joie de participer à cette nouvelle aventure et la frustration de ne pas pouvoir emmener les miens. Petite amertume qui depuis me taraude je dois bien l'avouer.
Pour peaufiner l'affaire, il me faillait un complice pour atténuer ma faiblesse, atténuer ce petit manque affectif.
Mon double à dit oui lui aussi. Et ça, c'est pour moi une grande joie.
Et, qui sait, JC, si un petit tour au US te tentait lui aussi... j'cours vraiment pas bien quand j'me sens seul ;-)
Bon, en attendant, tout ce petit monde se réunira à Saint-Herblain jeudi prochain pour mettre en route ce nouveau challenge romain.
LienLe site du marathon en attendant mon journal persoLien
Page 38 - Article N°39

Récits compétitions
Idx N°5411/09/2006 à 18:40 - Auray-Vannes Fait marquant N°54
Partager
imprimer
Dimanche, 9h30, en compagnie de Yannick, Michel et Yolande, nous partons, direction Vannes pour la 32ème édition du semi-marathon Auray-Vannes, la 5ème pour mon compte.
Le ciel dégagé a laissé le soleil faire son office : en début d'après-midi, la température avoisine les 30°C. Nous attendons le plus tard possible pour quitter notre coin d'ombre et affronter la chaleur pour un petit, tout petit échauffement avant de rejoindre la ligne de départ.
Cette année, je suis décidé à faire tomber mon meilleur temps de 2004 (1h38'29") et,ce malgrés cette météo torride. Objectif : un premier kilo à 4'45" puis, me stabiliser à 4'30" le plus vite possible, puis... tenir jusqu'au bout en gardant le rythme dans les multiples côtes qui jalonnent le parcours. Pas gagné sous ce cagnard !
15h00, le départ : 4'45" pile pour le premier et à 4'30" dès le deuxième... je me sens bien sur les premiers kilos. La fameuse côte de Baden au 7ème, je la monte en rythme, les cuisses en feu au sommet, mais je récupère assez rapidement. 44'09" au dixième, je déroule facile jusqu'au 12ème.
Alerte après la longue côte du Moustoir, grosse bouffée de chaleur suivie de frissons, j'ai peur du coup de chaud et lève de suite le pied pensant que s'en est fini pour le chrono et qu'il va falloir assurer une fin prudente sans prendre de risque.
Bien m'en a pris car, aux alentours du 15ème, rassuré de ne pas m'être écroulé, je reprends de l'allure naturellement. Je commence à dépasser pas mal de monde et mon chrono me confirme que la machine est repartie. La côte du Vincin au 18ème, je l'absorbe sans difficulté et attaque la portion finale faite de plusieurs faux-plats (que j'ai traditionnellement du mal à encaisser) en trouvant le moyen de hausser le ton.
Je m'accroche à un coureur qui me dépasse dans le 20ème et, arrivés sur la piste du stade du Kercado, attaquons un sprint endiablé. Sur les 50 derniers mètres, j'allonge encore la foulée, et le distance de quelques précieux mètres prenant soin au passage de griller 5 autres concurrents qui auront fait les frais de ce mini duel.
Juste le temps de bloquer le chrono sur la ligne d'arrivée ... 1h33'17" (13,5 Km/ de moyenne soit 4'25" au kilo, 396ème sur 4578 et 135ème V1)... le bonheur !
Bien essouflé, fatigué certes, mais pas explosé, je récupère rapidement et réalise vite que j'ai fait une super course quand je vois le temps de mes copains et la souffrance sur le visage de certains. En ce dimanche, les ambulances n'ont pas chômé et nombreux sont ceux qui on dû marcher pour boucler le parcours.
Encore une belle satisfaction dans mon panier 2006.
Aujourd'hui, Lundi, pas de courbatures ni de grosse fatique : je prendrai quand même le soin d'alléger ma reprise en vue du premier Ekiden à Saint-Nazaire Dimanche prochain, sur lequel j'assurerai un relais de 10 Km.
Ce soir, réunion de préparation des prochaînes Foulées de la Gournerie : 24 septembre pour ceux qui avaient oublié ;-)

Lienwww.AurayVannes.comLien
Page 38 - Article N°38
le double le 11/09/2006 à 23:01
donc je confirme et signe
Objectif à DUBLIN 3h15 et pas d'histoire cela marche pas avec moi.
Aucune excuse ne sera permis, non mais.

Physique et entraînements
Idx N°5303/09/2006 à 22:46 - Semaine zéro
Partager
imprimer
De retour après une petite semaine passée dans le Lot-et-Garonne : ballades en vélo, natation et footings légers ont agrémentés une bonne semaine de détente et de visite de cette belle région.
A deux semaines d'Auray-Vannes (le semi de ma rentrée), j'ai décidé d'ajouter une semaine 'zéro' à ma préparation (objectif 3h30, durée : 8 semaines) pour le marathon de Dublin : histoire de tenir la distance à un rythme correct (on a son rang à tenir, non mais).
Une semaine plutôt musclée, pour me permettre d'alléger ma semaine N°1 et d'aborder le semi pas trop épuisé. Je reprendrai le rythme normal en semaine 2.
Une préparation qui risque fort d'être assez perturbée par de multiples déplacements professionnels (dont un à l'étranger peut-être) qui me sont toujours néfastes sur le plan fatigue. pas le choix, faudra gérer tout ça...
LienLe contenu de ma semaine ZéroLien
Page 38 - Article N°37
le double le 07/09/2006 à 16:56
incroyable ça marche
le miracle de l'informatique
de quoi ! objectif 3h30 tu vas me faire 3h15 bougre de petit canailloux.
J'ai compris tu m'avais bloqué pour que je ne vois pas ton objectif. Tu vas me péter le chrono ou quoi.
El Webmastor le 07/09/2006 à 21:41
Content de voir que tu t'accroches... t'allais pas te laisser terrasser par un minuscule problème technique ;-)

Promis, le jour où je boucle un marathon en 3h15', je fais péter le champomy !
Et pis, arrêtes de critiquer mes objectifs...

News
Idx N°5116/08/2006 à 18:46 - New skin
Partager
imprimer
La rentrée se profile déjà.
J'ai relancé un peu la mécanique, allongé la sortie dominicale, repris les fractionnés.
Je traîne maintenant dans mon sillon toute ma petite famille qui me suit en vélo lors de mes sorties. C'est vraiment super de leur faire partager ma passion en les ayant à mes côtés.
J'ai reçu ma confirmation d'inscription pour Auray-Vannes (10 Septembre). J'aurai le dossard N° 3143 et seulement deux semaines de préparation marathon dans les jambes. Mais le plaisir passera avant tout.
Si j'ai moins couru, je n'en suis pas resté pour autant inactif. J'ai profité des fortes chaleurs de Juillet et des journées maussades d'Août pour préparer une nouvelle présentation du site que je viens tout juste de mettre en ligne. Encore quelques petites corrections et pages à mettre à jour pour que tout soit Nickel.
Dites-moi ce que vous en pensez.
Page 38 - Article N°36

News
Idx N°5023/07/2006 à 19:39 - Ca plane pour moi
Partager
imprimer
De retour dans l'Ouest aprés une semaine à arpenter les chemins de hallage de l'Yonne et les côteaux pentus du vignoble chablisien (de bonne heure pour éviter la chaleur torride)...
Aujourd'hui, aprés quelques semaines de tentatives infructueuses (horaires pas disponibles), j'ai enfin réussi à réserver mes billets d'avion pour Dublin au départ de Nantes : le pied !
Reste plus qu'à trouver un toit : séjour du 28 Octobre au 5 Novembre pour avoir le temps de visiter et de sortir de la ville pour voir les alentours.
LienLe récit de la préparationLien
Page 38 - Article N°35