Fondjede
Petit blog d'un coureur ordinaire
France16/04/2017Marathon de la Loire1ère édition à Saumur
France30/04/2017Marathon de NantesMon 8ème
Brésil18/06/2017Marathon de RioA nous le Brésil !
Mardi 28 Mars 2017Bas de page
  408 article(s)
Récits compétitions
Idx N°8406/05/2007 à 11:47 - 10 km de Couëron
Partager
imprimer
Une course juste à côté de chez moi, un 10Km, pas ce que je préfère d'autant plus que je n'avais repris mes séances de vitesse qu'il y a peu. Mais j'avais envie d'y aller, ça me suffit.
Là-bas, j'ai retrouvé bon nombre d'amis, coureurs du club, donc j'ai plus tchatché que réellement pris le temps de bien m'échaufer m'arrêtant tout les 300 mètres pour discuter.
Je prends le départ volontairement en queue de peloton, petite erreur, car je vais devoir patienter puis pas mal slalomer sur le premier kilo que je boucle quand même en 3'59".
La promenade en bord de Loire est agréable, soleil et vent dans le dos pour ce début de première boucle, bilan, un 2ème kilo en 3'56".
Là s'arrêtent les kilos bouclés en moins de 4'. Le parcours est sympa, je déroule plutôt bien, mais je sens que je plafonne.
Le vent de face sur le retour m'assèche la bouche et je commence à courir avec un sentiment de soif qui ira en grandissant.
La course est agréable, on croise régulièrement les premiers, ce que j'apprécie car ça fait penser à autre chose.
Je termine ma première boucle en plus de 20'30", ce qui confirme que ne ne ferai pas un exploit aujourd'hui.
Je ne résiste pas au ravitaillement et, même si je m'arrête pour prendre le temps de boire, je repars les jambes coupées.
Il me faudra quelques hectomètres pour retrouver mes jambes et mon souffle.
Même si je produis des efforts importants pour tenir le rythme, je ne souffre pas trop. La deuxième boucle passera finalement bien et je me permets d'accélérer dans le dernier kilo pour terminer au sprint, griller deux concurrents devant moi.
41'11" (94ème/353) rien de grandiose mais pas de déception.
La machine est relancée, je vais maintenant me trouver une ou deux autres petites courses (Ste-Luce, Chantenay peut-être) ce mois-ci pour me remettre plus encore dans le bain avant ma prochaîne prépa marathon.
LienLe site de l'ES CouëronLien
Page 35 - Article N°66
Symphorien le 06/05/2007 à 17:55
Couëron, çà c'est un pays que je connaît car j'y ai de la family.
Belle perf entre 2 Marathons.Moyenne si l'on veut car sur Marathon çà vaut 2h48 donc tu vois ce qu'il te resta à faire!!
Titifb le 07/05/2007 à 07:58
Petit blog d'un coureur ordinaire ??? Non, franchement, pas si ordinaire que ça !!!!
Bravo !

Récits compétitions
Idx N°8321/04/2007 à 22:55 - Odysséa : 5 Km en rose
Partager
imprimer
Odysséa, un 5 Km au coeur de Nantes en faveur de la lutte contre le cancer du sein et première course de reprise 5 semaines après le marathon de Rome.
5 Km, c'est une première pour moi qui ne suis pas un adepte de ces si 'petites' distances. Mais c'est pour la bonne cause (cette maladie dont ma tendre moitié à croisé le chemin il y a quelques années de celà).
Arrivé quai de la Fosse une heure avant le départ, il me faut un peu plus de 10 minutes en courant pour rejoindre les copains et copines de l'UFCPH avec qui j'ai rendez-vous (un joli groupe).
Avec le dossard (le N°527 pour moi), nous est remis à chacun un tee-shirt... rose (genre pour passer inaperçu , c'est pas possible!).
Port du tee-shirt impératif, je l'enfile par dessus mon débardeur.
Et c'est à partir ce ce moment que je vais apprécier à sa juste valeur la forte chaleur qui baigne le cours St- André en ce début d'après-midi.
Encore 20 bonnes minutes d'échauffement et nous voilà prêt pour le départ.
Chaotique, le départ : les hommes devaient partir 5 minutes après les femmes et juste avant les marcheurs(ses) mais tout le monde est dans le même sas de départ. Au coup de feu, certains d'entre-nous regardent les féminines démarrer ainsi que pas mal de messieurs qui n'ont pas tenu compte des consignes.
Finalement, il n'y a pas de départ pour la deuxième vague et c'est pour ne pas démarrer après les marcheurs et marcheuses que nous nous décidons à partir. Un point à revoir ce départ.
Pas facile de partir correctement : bouchon au premier virage, tout un peloton parti quelques minutes auparavant à dépasser.
Il fait chaud, trés chaud, trop chaud pour moi sur les bords de l'Erdre.
Ce n'est qu'à partir de 8 minutes de course que je peux commencer à courir de manière rythmée. Au prix de pas mal d'efforts, d'à coups et de slaloms, je me retrouve dans une zone plus 'fluide'. Ce qui me permet de retrouver mon souffle et de faire un peu moins souffrir mes cuisses.
Il y a du monde partout, allongés sur les pelouses pour certains, ce qui rend cette course bien estivale.
Pas de balise kilométrique donc pas de repère de temps : je cours aussi vite que je le peux sous ce cagnard. J'ai la bouche en feu !
Les derniers hectométres sont fait de pavés (des gros, pas comme à Rome) et d'une belle côte qui n'en finit pas.
Un dernier coup de rein et je passe la ligne en 19'21" soit une moyenne de 15,5 km/h.
Pas trop mal vu le départ et mon manque de préparation pour cette reprise.
Aprés m'être réhydraté, je repars direction le quai de la Fosse pour 10 nouvelles minutes de récup en me disant que c'est bien la première fois que je cours plus en échauffement et récupération que pendant la course elle-même.
Une course pas trop pour la gagne mais pour une grande cause : à refaire.
LienSite OdysséaLien
Page 35 - Article N°65
Symphorien le 06/05/2007 à 17:49
5kms, 5kms, trop facile!!
Mais c'était pour la bonne cause!Je reconnaîs bien là ton grand coeur!

Famille et amis
Idx N°8215/04/2007 à 18:41 - Nantes... en marathon ?
Partager
imprimer
Non, rassurez-vous, je ne me suis pas aligné sur la ligne de départ du marathon de Nantes !
Par contre, il faisait un temps superbe voire un peu chaud ce matin.
De plus, voir à la télé tous ces coureurs arpenter les rues de Paris, ça m'a motivé. Ca m'a également fait penser à mon double, bénévole sur cette course.
Je me devais également d'aller encourager deux amis de mon club (Stéphane pour son deuxième et Yohann pour son premier) ainsi que Charlie (CLM aux côtés duquel j'ai déjà fait quelques Km).
Le 15, outre les marathons de Nantes et Paris, c'est le jour anniversaire de mon petit Nicolas à moi. Je devais donc être à la maison pas trop tard pour fêter ça.
Mission commando : appareil photo numérique à la ceinture, 10h30, me voilà parti en direction de La Beaujoire. 1h30 plus tard et 15 Km pas faciles (un peu les montagnes russes les quartiers de Nantes que j'ai traversés) me voici donc au niveau du dernier Km du marathon de Nantes. Je prends le parcours à l'envers à la rencontres de mes amis. J'encourage à deux mains tous ceux et celles qui en finissent et semblent souffrir du temps chaud.
Dans le 41ème kilo, je retrouve Marienbaz et Maélane, mes compagnes de pavés à Rome, elles aussi bénévoles. Quelques mots échangés et me voilà reparti.
Finalement, pour rencontrer Charlie (Juste avant le 40 ème) et Yohann (déjà accompagné par Yannick de l'UF sur ces derniers kilos), il me faudra rejoindre le KM 38. Je fais quelques photos et décide d'accompagner Yohann jusqu'à l'arrivée. Photos et je repars, direction Stéphane... que je retrouve dans le dernier Km : Robert et André, autres copains de club, sont déjà à ces côtés : photos !!
Finalement, c'est André qui me raccompagnera en voiture à la maison.
Il est déjà 13h40 et... je suis attendu. Profil bas...
Bilan : une belle sortie de plus de 25 Km au final et la satisfaction d'avoir, à mon tour, encouragé et reçu en échanges quelques beaux sourires (non, ce n'étaient pas des grimaces de douleur et de fatigue).
PS: j'associe une photo de Charlie à cet article. Mes copains de l'UF auront droit à un petit album dans la section qui leur est réservée.

Page 35 - Article N°64
charlie le 16/04/2007 à 09:36
merci jean-claude pour ton soutien, même quand il ne reste que 2195m c'est dur et une poignée de main, un sourire d'un ami c'est toujours ça de gagné pour remonter le moral.

Marathon
Idx N°8113/04/2007 à 19:23 - La Rochelle : top départ !
Partager
imprimer
Après ma traditionnelle semaine blanche (pas de course à pied et rechargement de mon stock de globules rouges en altitude), retour à ma dure vie de compétiteur acharné :)
Reprise en douceur des entraînements...
Une petite course de 5 Km programmée pour le 21 Avril à Nantes...
... et inscription pour le marathon de La Rochelle le 25 Novembre.
L'hôtel pour la veille est également réservé.
Tout ça en relation... téléphonique avec mon double qui sera du voyage lui aussi tout comme Patrick, fidèle depuis Venise en 2004.
Et puisqu'on parlait voyage, nous avons déjà mis sur le tapis de nos potentielles turpitudes sportives pour l'année à suivre.
Donc, on peu dire déjà commencer à penser à Barcelone (2 mars 2008) et à Athènes en Novembre... hou la la !!!!
LienSite du marathonLien
Page 35 - Article N°63
le double le 14/04/2007 à 14:54
le mont saint michel 08 ?
quoi ! j'ai rien dit.
The web... slave le 14/04/2007 à 16:37
Arrête JC ! Arrête !
Pas un peu chaud le Mont début juin ?

Marathon
Idx N°8023/03/2007 à 22:18 - Rome : récit et premières photos Fait marquant N°80
Partager
imprimer
S'il est des récits qui font plaisir à rédiger, celui-là en fait partie.
J'ai essayé au travers de ces quelques lignes de vous faire partager tous les petits bonheurs qui se sont ajoutés au fil de ce voyage pour finalement donner un de mes plus beaux marathon hors de France.
Pour n'en citer que quelques uns : une météo superbe, un groupe UFCPH bien rôdé, de véritables amis rencontrés grace à CourirLeMonde.org (CLM), la présence de Mon Double, de Maryline, de Patrick (mes comparses depuis Venise en 2004).
Merci à vous tous qui avez agrémenté mon sejour de votre amitié et votre bonne humeur.
J'ai sûrement battu mon record de prise de photos pendant la course : en sélectionnant les plus marquantes, j'espère vous faire partager de l'intérieur ce que j'ai vécu pendant ces 3h44'03"... pavées et mal de tête compris :)
Seul côté un peu faiblard, les photos de Rome, ville magnifique. Trois jours, avec un marathon au milieu, c'est bien trop court pour apprécier ces merveilles et le maigre album que je vous propose n'est qu'un tout petit aperçu de ce que cette cité peut proposer à ses hôtes.
PS : juste un petit mot pour dire à quel point j'ai apprécié les commentaires ajoutés suite à la publication de mon précédent article : merci à leurs auteurs.

LienLe détail et les photos de cette belle aventureLien
Page 35 - Article N°62
Joc le 24/03/2007 à 08:59
Bravi, brava, bravo à toi
Bien pensé à toi le 18 mais débordé par le travail cettte semaine et pris avec plaisir le temps de te lire ce matin !
Je retrouve toujours autant de passion, de rigueur dans la préparation et de superbe narration dans tes récits et j'ai le pied qui s'emballe à chaque fois !
Cette année pour le marathon de Lyon le slogan est "veni, Vidi, Vici": tu l'as fait à Rome comme tu l'as déjà fait aussi bien par ailleurs et que tu le referas alorts je vais aussi tenter de poursuivre ma route marathonienne : Ah ! Paris tu me tiens ! !
Au plaisir
FB le 24/03/2007 à 18:01
Corro ergo sum. Belle devise pour le Marathon de Rome, car la CAP, c'est bien plus que courir. Ton récit le montre bien. A bientôt pour de nouvelles aventures...
Symphorien le 05/04/2007 à 07:57
En plus du livre d'or :

Et voilà un de plus dans ton formidable palmarès des Marathons étrangers et des marathons tout court!
Au prochain! Toi ce sera San Francisco, moi New-york!
See you later....

Marathon
Idx N°7918/03/2007 à 22:42 - Rome : trop beau
Partager
imprimer
Le traditionnel petit message en direct du hall de l'hotel (Super soit dit en passant) avec le clavier QWERTY pas possible à maitriser : dur avec les accents !
Un temps superbe pour ce 13ème marathon de Rome.
Tous les copains et copines de l'UFCPH ont bouclé le parcours : avec une Marienbaz aux anges pour sa première :)
Pas une grosse perf à cause d'un mal de tete permanent qui ne m'a pas quitté du début à la fin (un peu pesant tout de meme à la fin) : au final 3h44'04".
Mais en compensation un parcour des plus beaux : j'ai fait pas moins de 50 photos rien que pendant la course.
Ajoutez à celà plein de rencontres superbes avec tous les CLM (PConvert, La Tortue, FB, Palmito, Le Cousin), des restaus, des gelati, et autres bienfaits gastronomiques et vous comprendrez que le bilan est HYPER positif.
Petite journée de tourisme demain avant le retour sur Paris.
A bientot pour le récit et l'album photo.
Riche tout ça, très, très riche !!!
Page 35 - Article N°61
annick courcier le 19/03/2007 à 09:02
Félicitations à tous et maintenant repos pour tout le monde
On a bien pensé à vous hier
Aujourd'hui à Nantes il pleut donc profitez bien du soleil si à Rome il y en a
Gros bisous à tout le monde et encore une fois BRAVO
MN6000 le 21/03/2007 à 11:31
J'ai déjà eu un avant-goût sur CLM avec les quelques récits déjà envoyés; manifestement, cela a été un bon moment; c'est avec impatience que ton récit est attendu; cela dit, bravo pour ce que tu considères ne pas être une perf... alors même que juste avant de partir c'étaient les doutes qui avaient pris le pas. Je vous bien faire 3.44.04 h dans ces conditions. A bientôt.
pconvert le 22/03/2007 à 13:06
fondjede , j' ai été vraiment très très très content de faire ta connaissance " de visu " !
je te remercie vivement d ' avoir un peu "sacrifié " tes moments passés avec ton club , pour nos rencontres CLM ;
ce fut un véritable plaisir de te côtoyer , avec ton double en plus!!!
je suis désolé d' avoir été à l ' origine de ton mal de tète ,à cause du minestrone " pur " ;-)
j ' espère avoir de nombreuses autre occas' de se revoir (apparemment pas à Firenze , dommage ;-) )
bravo et merci pour ta disponibilité et ta gentillesse !
(mais grrrrrr ! tu nous les as bien cachées , tes copines ! égoïste !)
rinox le 22/03/2007 à 15:50
Content que tout se soit hyper bien passé. Pensée amicale aux marathoniens de l'UFCPH et de Courir le monde. Apparemment, avec Pconvert, tu n'as pas sucé que des gelati...MDR
On attend le récit détaillé de l'avant et pendant marathon.
le double le 22/03/2007 à 20:19
encore un super moment passé ensemble.
Bien rentré hier soir, mais avec une grève carabinée.
vivement fin juin pour une petite galopade
j'ai commandé les tripes d'agneau et la glace.
Mounir le 22/03/2007 à 23:36
ça me fera certainement plaisir de te rencntrer à Firenze (pourquoi pas)
En attendant, porte toi bien

Marathon
Idx N°7815/03/2007 à 22:01 - Rome : prêt ?
Partager
imprimer
Toujours flippant de terminer une préparation marathon.
C'est la onzième, me direz-vous, ça ne devrait plus rien te faire !
Ben, non.
Le voyage et le marathon occupent toutes mes pensées depuis plusieurs jours déjà, j'angoisse un peu, la pression monte.
C'est la traditionnelle semaine de repos, ma onzième : je suis fatigué et, comme à chaque fois, je me demande si je tiendrai le coup dimanche.
Alors à ceux qui pensent que c'est le premier le plus dur, je reponds, oui, le premier n'est pas simple car on manque de repère, on ne sait pas si on le finira.
Mais ensuite, malgrés les repères, on ne part jamais gagnant d'avance et on flippe toujours un peu :(

Comme d'hab, ce blog sera notre trait d'union pendant ce court séjour romain si j'arrive à trouver un point d'accès sur le Net.

Départ demain pour Paris en TGV et samedi RdV 7h00 à Orly
Page 35 - Article N°60
le double le 15/03/2007 à 22:24
j'angoisse, j'ai la pression, je suis fatigué, je ne tiendrai pas le coup, je flippe.
C'est quoi cette chochote
c'est quoi toutes ces pensées négatives.
T'as plus qu'une journée pour redresser la barre.
L'abus de Rome est trés bon pour la santé.Cela fait que 42,195km. Tu vas me venger VERCINGETORIX stp merci
a samedi matin biz
The Webmaster le 15/03/2007 à 22:33
En tout cas, si je flippe, c'est pas à l'idée de retrouver 'mon double'.
Ca, c'est le côté hyper positif de cette aventure. Tout comme la pensée de retrouver là-bas les copains et copines de mon club et plein de gens sympas avec qui je communique depuis déjà pas mal de temps sur CourirLeMonde.org, les CLM's.
Vivement samedi :)
Heureusement, y'a pas que le marathon dans une préparation marathon !

Physique et entraînements
Idx N°7720/02/2007 à 22:37 - La gamelle
Partager
imprimer
"les petits et les grands moments de la vie sportive de votre webmaster"
C'est bien là l'intitulé de ce blog.
Il y a les moments de gloire et il y a les autres...
Il y a ces moments de légèreté où le doux martelement des semelles sur le sol se fait si discret qu'on oublie que l'on est en train de courir et il y a ceux... où le bruit sourd d'un apprenti Barbapapa tendant vainement d'épouser la moindre aspérité du sol qu'il vient de fouler nous ramène à la triste mais dure réalité du sport.
Un petit moment donc de ma vie sportive, ce soir, en nocture.
Tout d'abord, l'insouciance et le barvardage, la concentration en berne et ce pied gauche qui mord l'arête de béton, cette cheville qui plie (mais ne rompt point).
Tout juste le temps de rendre hommage à ce cher Cambronne et me voilà étalé de tout mon long sur le béton ! La GAMELLE !
Gaufré le Fondjede !
Réflexe, retrouver une position digne d'un grand coureur.
Puis un bref état des lieux : une petite égratignure au genou, les gants ont sauvé les mains ! La panoplie du coureur n'a pas souffert elle non plus.
Bilan de santé : tout juste un petit tiraillement à la cheville (maintenant, à froid, c'est plus marqué) mais rien de grave.
Les apparences : pas d'objectif à l'horizon, je ne passerai pas à VidéoGag. Juste un témoin occulaire, Chantal, qui courait à mes côtés.
Ce n'est pas ma première. Ce ne sera sûrement pas la dernière.
Celle-ci, sans gravité, d'autres m'ont plus marqué et, en ces temps de préparation marathon, je me passerai bien de ce genre d'effet de style.
A bientôt, pour des moments plus 'grands'.
On ne se moque pas S.V.P. :(
Page 35 - Article N°59
le double le 21/02/2007 à 18:59
hihihihihihi
calimero le 21/02/2007 à 20:50
dommage pour la vidéo, un grand moment de manqué sans doute! J'en ai fait des belles mais plûtot à ski et c'est pour çà que j'ai arrêté!
MN6000 le 02/03/2007 à 21:53
Nous aurions pu passer à deux à Vidéo gag; voilà ce que j'écrivais il y a peu sur mon blog : "Ce vendredi midi, direction la salle de fitness pour une séance de 50 min. (10 min. échauff. + 30 min. entre 80 et 85% de FCM + 10 min. cooldown). J'avais emporté avec moi une bouteille de 1,5 litre d'eau car, lors des dernières séances, une bouteille de 0,5 litre était vraiment à peine suffisante : qu'est-ce qu'on transpire... Mais bon, boire à du 10 kms/h., en statique et en sans pouvoir modérer l'allure comme d'habitude, c'est pas évident du tout ! D'autant que, damned, voilà que je laisse tomber le bouchon de la bouteille et que donc, évidemment, dans un espèce de réflexe imbécile (pour ne pas me mouiller - sic-), je me retourne pour le rattraper ! Je vous laisse imaginer la suite, c'est le titre : "J'apprends à voler"; mon corps et parti vers le bas (c'est logique : merci Newton), et une fois en bas, il a viré tout de go à l'horizontale pour me déposer sans délicatesse sur le sol très peu mobile; en même temps, la bouteille a arrosé tout qui passait dans un rayon de 4 mètres, et j'ai eu l'air d'un "gros c..."; il fallait vraiment le voir pour le croire : "vidéo gag", mais en mieux ! Juré, la prochaine fois, je prends mes petites gourdes ! Bon, je vous rassure, je ne suis pas blessé (le coude droit est contusionné et l'arrière train endolori; mais bon, je vais survivre)..."; Comme quoi... Ce (petit ?) message pour en réalité te dire que je trouve son site très très très bien fait, et que c'est un plaisir d'y venir; nous avons un petit lien commun puisque j'ai couru le marathon de Florence avec ton "double"; Bien sportivement.
le double le 15/03/2007 à 09:24
Il fallait s'en douter. j'aurais pas du me moquer, quand un des jumeaux tombe, l'autre doit suivre.
Dernière sortie ce matin de 30' à 65%.
Mais voilà 2 bancs publics mécontents. Me voir passer derrière eux.
Eux qui sont réservés aux amoureux, cela a du les énerver.
Un m'a fait un croche-pied et l'autre m'a mis une claque sur la tête.
Une éraflure et une bosse. même pas mal.

Marathon
Idx N°7610/02/2007 à 16:02 - La Rochelle
Partager
imprimer
Vous vous souvenez, le 25 janvier, mon double me demandait si La Rochelle ça me tentait.
Bon, le temps d'une symbolique réflexion et un petit coup de fil plus tard, nous voilà décidés : le 25 novembre, nous nous alignerons sur ce marathon.
Histoire de passer un bon WE tous ensemble, nos familles à nouveau réunies.
Première année où j'enchaînerai 3 marathons...
Peut-être également sur nos tablettes communes, Auray-Vannes le 9 septembre.
En attendant, déjà 3 semaines de préparation pour Rome. La mécanique tient bon.
LienLe site officielLien
Page 36 - Article N°58

Récits compétitions
Idx N°7504/02/2007 à 16:30 - Foulées de l'écluse
Partager
imprimer
3°C, pas plus en ce dimanche matin.
Départ 8h00 de St-Herblain en compagnie des coureurs et coureurses romain(e)s de l'UFCPH pour un peu plus d'une heure de route.
10h15, c'est l'esprit et les muscles encore engourdis malgré 20 minutes d'échauffement qui donnent le rythme de ces premières foulées en terres rennaises : 2 boucles le long d'un canal sinueux, plat, trés plat. Chemins et verdure au programme malgré un départ en ville.
Première course de l'année et pas beaucoup de certitudes quant à la performance à attendre sur cette distance sur laquelle je n'ai aucune référence.
Froid, mais beau : le soleil inonde les bords du canal de ses rayons bienfaisants. Heureusement, car c'est un petit vent froid de face qui nous accompagne pour les premiers kilomètres.
Le peloton est dense et ça bouchonne un peu surtout lorsqu'on s'engage sur le chemin qui borde le cours d'eau. Image de carte postale, sur fond de verdure et de ciel bleu azur, les reflets irisés des coureurs dans l'eau du canal mériteraient une belle photo. Les conditions sont réunies pour faire un belle course.
4'20" au premier km : malgrés un sentiment de molesse et de manque de punch, je ne déroule une belle foulée.
Impression confirmée au 3ème puis au 5ème par des chronos de 12'34" puis 20'50". La machine monte en température, les jambes ont l'air d'en vouloir.
Entre-temps, nous avons franchi un petit pont et enjambé le canal pour revenir sur nos pas mais cette fois-ci sur l'autre berge, vent favorable et soleil dans les yeux. Nous avons également eu une première fois la joie de voir les premiers dans leurs oeuvres.
Aprés, je cours un peu à l'aveuglette : plus d'indication kilométrique, plus de repère, je m'accroche à 2 coureurs qui semblent aller un peu plus en rythme que moi. Fin de la première boucle et re-vent de face
Les 41'50" au 10ème confirment mon impression de baisse de régime. Sans repère, j'ai un peu baissé de tempo d'autant plus que mes 2 compagnons semblent eux aussi s'être laissés piéger. Je passe donc devant et décide de relancer le groupe... personne ne suit et je prends vite quelques mètres d'avance. C'est pas ce sur quoi je comptais. Personne devant sur plusieurs dizaines de mètres, je me vois mal tenir la cadence seul.
Un des deux semble l'avoir compris et fait l'effort de me rattraper pour notre bénéfice à tous les deux. Nous allons nous relayer sur les derniers kilomètres et dépasser pas mal de concurrents. Toujours pas de repères pour pouvoir mesurer notre rythme, c'est un peu génant : je ne sais pas quelle distance nous sépare réellement de la ligne d'arrivée.
Une brusque accélération de mon compagnon de route me fait comprendre que la fin approche. Je m'accroche, les jambes ne rechignent pas à accélérer et je trouverai finalement les ressources pour accélérer à nouveau une fois la banderole d'arrivée en vue, histoire de grignoter encore quelques places... et mon lièvre du jour.
Au final 1h01'54", sans peiner vraiment : 147ème sur 752 et 14,5 Km/h de moyenne soit 4'07" au kilo. Je reprends vite mon souffle sans réelle fatigue mais avec un petite arrière pensée. Celle de ne pas avoir tout donné et de n'avoir pas su tenir la cadence faute de points de repères.
Mais bon, trés satisfait quand même et conscient d'avoir participé à une belle course pour cette première.
Satisfait également d'avoir retrouvé là-bas, Charlie, local de l'étape, et Patrice35, deux amis CLM (CourirLeMonde.org) avec lesquels j'ai pris plaisir à parler... plaisir de courir.
Retour dès demain à ma préparation pour Rome : motivé!
Page 36 - Article N°57
Symphorien le 04/02/2007 à 20:21
Ah mais alors tu cours aussi d'autres courses que le Marathon, et bien en plus!!
Bravo à toi et à bientôt!
Patrice35 le 05/02/2007 à 21:47
Enchanté d'avoir fait ta connaissance. Si tu souhaites revenir courir dans la région, n'hésites surtout pas à m'en faire part. Et pourquoi pas un semi Cancale St Malo par exemple. A+
bendidos le 05/02/2007 à 22:44
Mais ce n'est pas possible !!! Je termine 3 secondes devant toi. Le type en bleu qui sprintait comme un fou : c'était moi... Et on s'est loupé : j'aurais dû faire part de ma participation sur CLM. Je t'invite à  lire le CR de ma course un peu particulière (;-)) sur mon blog.
A une prochaine fois j'espère !