Fondjede
La Rochelle 2015
Lundi 27 Mars 2017Bas de page
  7 article(s)
Journal
Idx N°46212/12/2015 à 19:38 - La Rochelle en vidéo Fait marquant N°462
Partager
imprimer
Deux petites semaines après ce 42ème défi, voici la vidéo de cette 25ème édition du marathon de La Rochelle.

5ème et dernier marathon d'une belle et sportive année 2015.

Page 1 - Article N°7

Journal
Idx N°45601/12/2015 à 11:40 - Le récit Fait marquant N°456
Partager
imprimer
De retour d'un long weekend sportif à La Rochelle, l'heure est au compte-rendu.

Je ne reviens pas sur les motivations qui m'ont poussé à courir pour la deuxième fois ce marathon, c'est en préambule dans le premier article de ce blog.

Vendredi 18h30, Isabelle et moi nous garions devant l'espace Encan, site de l'expo marathon pour retirer mon dossard.
Entrée soumise à une fouille méticuleuse des sacs suite aux affligeants attentats parisiens.
Petite expo, dossard vite retiré. Le temps de retrouver Frédéric, ami CLM de longue date, et de passer en revue les stands des marathons représentés : Mont Saint-Michel, Tours, Québec, Poitiers et... Nantes.
Là, nous déposions deux bulletins dans une urne pour un tirage au sort avec divers lots à gagner.
A peine quitté l'espace Encan, nous recevions un appel : t-shirt gagné au tirage au sort.
Au détour de notre ballade sur le vieux port sous un soleil magnifique, nous reviendrons donc le samedi matin pour retirer un t-shirt technique (celui de l'édition 2015... que j'ai déjà).
Le soir nous nous limitions à une pasta party familiale dans un restaurant sur ce même vieux port.

En ce dimanche matin, 8h10, je quittai donc la chaleur de l'appartement de mon fiston pour me rendre quai Louis Prunier où le sas jaune des V2 m'attendait.

Dix minutes de marche et 1,5 km plus tard, je retrouvais au sommet des marches de l'aquarium, proche de l'espace Encan, le groupe CLM du jour : Thierry, Frédéric, Johann et Sylvie.
Après une petite séance photo, nous déposions nos sac à la consigne et nous retrouvions tout au fond du fond du dernier sas de départ, comme à Porto.

J'ai alors vécu un réel moment d'émotion avec cette poignante minute de silence et une marseillaise entonnée par tous en hommage aux innocentes victimes des attentats parisiens.

Avec le coup de feu de départ, le sport a repris le dessus.
La vie avant tout pour ne pas capituler devant la barbarie.

Pour ce 5ème opus en 2015, le 3ème en seulement 9 semaines, mon objectif était très modeste : courir en mode sortie longue, tenir un petit 10 km/h de moyenne donc finir en 4h15 environ, plus ou moins selon la forme.

C'est donc sous un ciel plombé par les nuages et une température fraîche mais pas froide que le flot des 10 000 coureurs annoncés sur les différentes compétitions (marathon, duo, challenge entreprise en relais) se déversait sur le vieux port de La Rochelle.
Le public était déjà présent pour encourager les sportifs du jour.

Frédéric et Thierry me lâcheront assez rapidement. C'est en solitaire que je me préparais donc à affronter les 42 kilomètres de mon 42ème pari.
Jambes un peu lourdes, légère sensation de fatigue, je savais dès le départ que la prudence serai doublement de mise pour ne pas trop souffrir.

Je pars donc hyper tranquillement, prends le temps de faire une pause technique, de m'hydrater à chaque ravitaillement.

Au bout de quelques kilomètres, je serai interpellé par Daniel, l'ami d'une amie, Frédérique (présente elle aussi à La Rochelle mais que je n'ai pas réussi à retrouver sur place), que j'ai déjà rencontré à l'occasion de courses en région nantaise.
Il se lance sur son premier marathon qu'il aimerai terminer en 4h00 environ.
Cet objectif me convient aussi, alors, je décide de cheminer avec lui.
Nous discuterons beaucoup, ce qui nous aidera tous les deux à tenir un rythme stable.

59'29" au 10ème kilo. Métronome.
Au 15ème, nous retrouvons le vieux port, brève incursion avant d'aller rejoindre le port de Minimes et d'y revenir à mi-course. Ambiance Tour de France, les quais sont noirs de monde : beaucoup d'encouragements, terriblement motivant.
2h03'11" au semi. Nous avons très légèrement accéléré.

Les voitures et motos de tête de course nous font signe de nous porter sur la droite. Les premiers sont annoncés. Nous les voyons sur grand écran fondre sur l'arrivée.
Nous ne prendrons par un tour dans la vue mais ce sera de justesse CD

Pour nous, ça roule de mieux en mieux.
Notre rythme est en constantes progression : nous gagnons quelques secondes à chaque kilo.
Depuis le 22ème, nous prenons quelques averses. Le vent à forci au point d'être assez pénalisant aux endroits non abrités.

Nous retrouvons Philippe, ami de mon ancien club puis rattrapons Frédéric et Thierry un peu plus loin.
2h53h32" au 30ème, c'est évident, je hausse le ton sans m'en rendre compte.
Je prends un peu de distance avec Daniel, ralentis pour le laisser me rejoindre.
Mais j'ai besoin d'aller plus vite alors je décide de tenir le rythme qui me convient... et de laisser Daniel qui est en bonne forme terminer sans moi.

De rapides coups d’½il à ma Garmin me confirment que je progresse à chaque kilo.
Alors, je décide de tenter la barre des moins de 4 heures.
Je sais qu'il me faut encore hausser le ton pour y arriver mais je le sens bien.

Au 34ème, Gaël et Isabelle m'attendent pour m'encourager. Je les embrasse et me gave d'énergie tant leur présence en ce moment venteux et humide m'est précieuse.

Vieux Port, Minimes, Vieux Port à nouveau : je tiens le chrono.
Je sais déjà que tout va se jouer à quelques secondes près.
Tour Saint-Nicolas, l'arrivée sur le vieux port plein à craquer de spectateurs me booste.
5'34" au km 39,
5'27" au km 40,
5'19" au km 41,
5'03" au km 42,

Au pied de la Tour de la Chaîne, je sais que c'est gagné.
Tapis bleu, caméra au poing, j'immortalise les derniers hectomètres.
3h59'15" ER

Isabelle et Gaël sont là.
Je récupère ma médaille puis coupe-vent et serviette et enfin bourriche d'huitres : belle dotations pour cette 25ème édition.

Sortie, vestiaire, je me change car je suis trempé, mélange de sueur et de pluie.
J'échange quelques mots avec un coureur de l'UFCPH, mon ancien club, puis retrouve les miens.
Nous retournons chez mon fils. Je prends une douche réparatrice bien chaude et constate que mon estomac a supporté le choc et que mes jambes sont, certes fatiguées, mais pas douloureuses.
L'absence de courbature le lendemain confirmera cette impression.

Une méga pizza clôturera ce weekend en famille et c'est avec beaucoup de satisfaction que nous reprendrons le chemin de Nantes.

Autres satisfactions, les amis :
Daniel a terminé son premier marathon en 4h09 GH
Thierry de retour après 5 mois d'abstinence a terminé dans le même temps GH
Pour Frédéric, déguisé en super Dupont... une formalité GH
Page 1 - Article N°6

Journal
Idx N°45501/12/2015 à 11:18 - La trace GPS Fait marquant N°455
Partager
imprimer
Voici le relevé de ma Garmin 310XT pour ce 42ème marathon.
En attendant le récit et la vidéo, voici ce que cela donne kilo après kilo.

Page 1 - Article N°5

Journal
Idx N°45430/11/2015 à 17:26 - Cool, cool mais pas trop Fait marquant N°454
Partager
imprimer
Voilà, cette 25ème édition du marathon de La Rochelle est dans la poche.
Mon 42ème marathon.
Mon 3ème en 9 semaines seulement, un record pour moi.

L'objectif était de me faire plaisir sans me faire mal : objectif pleinement réalisé.
Parti ultra tranquillement, sage jusqu'au 30ème, j'ai fini par avoir des fourmis dans les jambes.
J'ai alors accéléré pour finir légèrement sous les 4 heures.

Cool, oui, il faisait bien frais ce dimanche matin. Pluie et vent puissant sont venus se méler à la fête.

Cool, mon rythme fût très cool. Mais l'absence de courbature ce matin me rend doublement satisfait.

Cap sur le TNT samedi prochain : 23 kms de trail en nocturne SG
Page 1 - Article N°4

Journal
Idx N°45328/11/2015 à 16:43 - La Rochelle : J - 1 Fait marquant N°453
Partager
imprimer
Hier, nous sommes arrivés sur La Rochelle en fin d'après-midi sous un beau crachin breton.
Direction l'espace Encan, proche du grand aquarium, pour nous rendre de suite à l'expo marathon.

Fouille des sacs.
Juste le temps d'apercevoir Frédéric (Carpediem17 sur CLM), local de l'étape, et de discuter 5 minutes, traversée rapide de l'expo, je retirai en deux minutes mon dossard, le N° 5195 : départ des V2 quai Louis Prunier.

Quelques marathons connus faisaient leur promo lors de cet événement : Tours, Mont-Saint-Michel et Nantes... deux petits bulletins dans un urne pour un tirage au sort, on ne sait jamais et nous reprenions notre Scénic direction l'appartement de notre fils qui poursuit ses étude ici.

A peine, repartis, nous étions appelés : Isabelle avait gagné un t-shirt au tirage de 19h sur le stand du marathon de Nantes.

Du coup, ce matin nous sommes repassés à l'expo pour récupérer un t-shirt technique de l'édition 2015 jaune fluo... et placer un bulletin dans l'urne de marathon du Futuroscope SD

Ce soir, quasiment tous les restaurants proposent des menus marathoniens : il faudra juste en choisir un.

Départ demain à 9h00.
Page 1 - Article N°3

Journal
Idx N°44904/11/2015 à 16:41 - A deux doigts de Porto Fait marquant N°449
Partager
imprimer
Alors qu'arrive à grand pas mon premier rendez-vous portugais, eh oui, se sera dimanche prochain à Porto, j'ai reçu par courrier hier la carte de retrait de mon dossard.
C'est aussi la confirmation que mon dossier est complet.

Pour ce 42ème défi marathon, j'aurai donc le N°5195.
Page 1 - Article N°2
Renaud le 28/11/2015 à 12:10
En espérant croiser ton chemin, le meilleur pour toi lors de ce marathon.

Journal
Idx N°44525/09/2015 à 11:40 - Inscrit... 8 ans aprés. Fait marquant N°445
Partager
imprimer
En 2007, je vous contais mon aventure rochelaise, mon 13ème marathon.

Pourquoi courir à nouveau à La Rochelle, qui plus est, cette année

C'est assez simple.
Mon fils aîné s'y est installé en août pour poursuivre ses études.
Ayant un pied à terre là-bas, comment ne pas cumuler les joies d'un weekend en famille et celles d'un marathon.

Il n'en fallait pas beaucoup plus pour me motiver car j'ai un très bon souvenir de mon expérience de 2007.
De plus certains de mes amis y seront (Fred, Cyrille, JP, Didier ?).
Peut-être que mon grand Gaël viendra avec moi faire la "Chauffe-Gambettes" du samedi matin.

Lundi dernier, tout juste remis de mon marathon de Tours, je piquais une tête sur le Net et bouclais mon inscription (55 ¤)

Porto, prendra place le 8 novembre : 41ème rendez-vous marathon.
Il me restera 3 semaines pour récupérer.
la Rochelle sera ma 42ème tentative sur la distance ER

LienSite du marathon de La RochelleLien
Page 1 - Article N°1